Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Une enquête montre une fois de plus que la cigarette électronique est très efficace pour arrêter de fumer

Une enquête montre une fois de plus que la cigarette électronique est très efficace pour arrêter de fumer

Maciej Lukasz Goniewicz

Maciej Lukasz Goniewicz tente d’en apprendre un peu plus sur le comportement des vapoteurs et leur vision de l’e-cigarette.

Cette fois ci il s’agit d’une enquête menée par Maciej Lukasz Goniewicz chercheur de nationalité Polonaise vivant en Angleterre et travaillant au centre d’études sur le tabac de l’université Queen Marie à Londres ainsi qu’à l’école de pharmacie de Sosnowiec en Pologne.

Ce chercheur est notamment connu dans le monde de la cigarette électronique pour l’une de ses études sur l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes polonais [1] et qui avait conclu qu’un cinquième de cette population avait déjà essayé l’ecig mais dont la grande majorité avait également déjà fumé.

L’enquête plus récente que Maciej Lukasz Goniewicz a pu menée [2] auprès de 179 vapoteurs polonais a eu pour but d’identifier les types de comportements liés à l’usage d’e-cigarettes et de comprendre par la même occasion quelle était leur perception du produit. La récolte des données s’est effectuée via un questionnaire en ligne.

Une efficacité redoutable pour une alternative plus saine au tabac évidente

41% des vapoteurs interrogés ont démarré la cigarette électronique dans le but de réduire les dommages que causait le tabac sur leur santé.

66% des vapoteurs interrogés ont complètement arrêter de fumer, alors que 25% fument encore moins de 5 cigarettes par jour.

Voici des chiffres qui confirment les statistiques receuillies via les forums et repris dans l’article Arrêter de fumer avec la cigarette électronique. L’idée selon laquelle les trois quarts des vapoteurs arrêtent complètement de fumer devient dirait-on de plus en plus concrète.

La suite des résultats de l’enquête mentionne que 82% des interrogés pensent que la cigarette électronique n’est pas complètement inoffensive mais pensent néanmoins qu’elle est moins dangereuse pour la santé que la cigarette traditionnelle.

Enfin Maciej Lukasz Goniewicz nous apprend que 60% des vapoteurs interrogés pensent que l’e-cigarette est addictive, mais moins que la cigarette traditionnelle, tout en restant pour eux moins nocive que cette dernière.

Encore une preuve que la cigarette électronique pulvérise une fois de plus tous les scores des substituts nicotiniques vendus sur le marché du médicament.

Références

[1] Electronic cigarette use among teenagers and young adults in poland. : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22987874 [2] Patterns of electronic cigarette use and user beliefs about their safety and benefits: An Internet survey : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1465-3362.2012.00512.x/abstract

Crédit photo : http://lokalbezpapierosa.pl/

Review Author:Review Date:
  • yotraxx

    Ben oui !
    Je ne vape (terme que je préfère à “vapoter” pour ma part, snobisme ? ^^) que depuis 15 jours… Mais c’est juste LE JOUR ET LA NUIT: je n’ai pas touché une clope depuis mon achat (si ! 2×1 les deux premiers jours)…

    Et surtout ! Je ne suis pas en manque !!! (DU TOUT) alors que je fumais depuis plus de vingt ans 25 Cig/jour en moyenne !!

    Et aucune envie de suçoter mes ex malbacks bien rouge ! (AU-CUNE).

    Un conseil seulement, car j’en ai fais l’expérience: ne pas acheter de “minis” si vous êtes gros fumeur comme je l’étais: ça ne tient pas la charge, le goût est affreux, et ça coûte très cher pour ce que c’est (je pense à une marque très (trop) représentée qui commence par Ed et qui finie par Sylver). Mais ça n’engage que moi…

    Pour en revenir à l’article, merci encore à son auteur (c’est quoi ton prénom d’ailleurs ?). Et FU**K le “ministère de la santé”, incapable de fournir des données correctes et indépendantes (!).

    • Oui je crois que tout le monde est d’accord sur ces marques trop mises en avant, personnellement je n’ai jamais eu l’envie de tester et d’en faire des articles de peur de tomber dans la diffamation. Ceci étant ça me démange de plus en plus …

      • yotraxx

        Crois moi, il le FAUT ! (C’est aussi de l’information selon moi, au risque de t’attirer certaines foudres ?)

        • Tu es en train de me convaincre, je crois que je vais pas tarder à faire de mauvais achats.

  • yotraxx

    Pour ce dernier point d’ailleurs, amis internautes et (peut-être) futurs vapoteurs (vapeurs ? :D), RENSEIGNEZ VOUS ! N’écoutez pas les média et faites vous votre propre opinion par des recherches poussées sur le net… C’est édifiant !

  • Amylase

    Bonjour,

    je confirmes les propos de yotraxx, sur l’efficacité des
    e-cigarette type EGO, je vapotte depuis 2 mois et ai stoppé la clope du
    jour au lendemain sans problème de manque et pourtant je fumais 20/30
    clopes/jours et me santais très dépendant…

    J’adhère aussi au
    propos concernant la marque très (trop) représenté ^^ que j’avais testé
    il y a 2 ans et qui ne m’avais pas du tout séduit que ce soit au niveau
    de la sensation moyennement convaincante ou au niveau du gout pas
    franchement sexy !!

    Disons aussi qu’en raison du succès de ce
    type d’e-cigarette (EGO) , les cerveaux des fabriquant sont en pleine
    ébullition et du coup le produits évolue rapidement, de nouvelles pièces
    sortent régulièrement.

    Je rajouterai que le système et le mode
    de vente fait que chaque pièce de notre EGO peut être racheté, changé
    sans avoir de kit complet à racheter, c’est un autre coté sympa du
    produit…

    Pour finir, je dirais que pour le gout, c’est à chacun
    de trouver LE ou LES liquides qui lui conviennent, et ne pas hésiter à
    faire des mélanges de saveurs …

  • Bastos

    Bonjour,

    J’ai commencé la vape (pareil que Yoraxx^^) il y a 3 semaines. Les 2 ou 3 premiers jours, je fumais encore 3 à 4 cigarettes (soit une quinzaine de moins) sans aucun effort, puis quelques jours plu tard 1 seule le matin (règle des 3 C). Maintenant cela fait 3 jours que je n’en ai pas touché une et sans effort (je viens de me poser la question en lisant l’article :s). A contrario, je vape 2×1.6ml par jour (je pense que c’est un peu comme la clope, au début on tube à outrance puis on trouve son rythme de croisière).
    Bref, après avoir essayé les patch et les démangeaisons permanentes puis les chewing-gums où j’ai cru que j’allais mourir (faut mâcher une fois toutes les 10 à 15 secondes, et j’ai fait comme pour un malabar) et enfin le tube blanc où l’on tire sur de l’air nicotiné qui m’a fait gerbé (normal, je croyais que c’était de l’air ^^ donc no pause et au bout de 2 heures : malade) ; j’ai toujours repris en moins de 2 semaines. Ma seule et unique tentative d’arrêt fructueuse (3mois) fût avec la volonté mais un jour de l’an bien arrosé et hop une clope puis 2 … c’est que pour ce soir hein … (tout le monde connait la suite).
    Là, je pense diminuer progressivement la nicotine pour arriver à zéro (avec l’ajout de liquide flash pour le hit) et enfin stopper l’e-cig (mais toujours la garder sur moi, je préfèrerai recommencer l’e-cig à 0mg que reprendre la clope)

    Merci d’avoir lu ma vie d’ ex-fumeur ^^

    Bonne vape à tous.

    • Témoignage très intéressant qui montre également que l’industrie pharmaceutique nous vend du vent, merci Bastos (et merci aussi pour tes avis sur les e-liquides !)

      • Bastos

        Y a pas de quoi, j’adore ce site. Je pense que c’est l’un des plus concis et bien foutu que j’ai trouvé. Manquerait peut-être un forum de discussion mais ça deviendrait certainement vite “le bordel”.
        Et pour finir ^^ (hors sujet), sans parler d’industrie pharma mais seulement de “pognon” regardez un peu ce qu’ils nous concocte avec le gaz de schiste alors que là c’est démontré par A+B que c’est nocif pour nous, pour la planète … et à la différence de l’e-cig, ON NE LA PAS CHOISI (majuscule car c’est un sujet qui me préoccupe beaucoup)

  • Pour une fois je voudrais modérer le propos : Attention à ce que les comparaisons soient faites de façon homogène !

    Goniewicz est une pointure et sait de quoi il parle, et c’est une des rares pointures européennes sur la ecig : nous pouvons avoir beaucoup de respect pour son travail. Ceci dit, ce genre d’enquête “retrospective” fait que l’on ne contrôle pas l’échantillon de participants. Par exemple, quid des vapoteurs qui n’auraient pas internet ? Comment auraient-ils pu répondre ? Le cas doit être rare, mais il montre que les 179 personnes ayant répondu ne sont pas représentatives de la population envisageant d’essayer la ecig pour cesser de fumer ou réduire leur consommation de tabac. Ceux qui ont répondu sont plus motivés a priori.

    Pour faire une étude représentative, il faut constituer un panel avec des critères d’admission précis et suivre quelques critères dans le temps. On constatera alors qu’une bonne partie de fumeurs n’ont pas adopté la ecig. On peut penser qu’encore aujourd’hui, les problèmes de qualité initiaux étant en voie de solution, plus d’un fumeur sur deux n’adopte pas la #ecig (c’est le cas dans mon entourage, malgré mes recommandations). Les taux de satisfaction sont alors à diviser au moins par deux puisque moins de la moitié du panel est considéré.

    Ces taux peuvent alors être comparés aux scores des palliatifs de nicotine pharmaceutique, qui sont calculés “en intention de traiter”, c’est à dire en comptant les perdus de vue ou les abandons comme des échecs (d’un arrêt du tabac).

    • Bastos

      Complètement d’accord avec toi sur le principe mais comment réaliser de telles études sans moyen colossaux ? Le problème est bien là. Tant qu’on ne donnera pas les mêmes moyens pour réaliser les études dans tous les camps aucune ne pourra être réellement “fiable” ou “acceptable”.

      Humour : j’ai essayé de patché de force des pots et aucun n’y est passé ^^

      Pour rebondir, comme tu le dis, dans notre entourage une bonne partie des fumeurs essayent l’e-cig (contrairement au patch où il faut les enchainer ^^) quand on leur présente et ne l’adoptent pas car ils ne retrouvent pas le gout de la cigarette qu’ils fument et trouvent cela moins “sexy” ou plus chimique pour certains (oui, oui plus chimique :s)

      Il faut laisser le temps au temps.

      PS : j’espère avoir été clair car en me relisant je trouve cela un peu fouillis mais je n’arrive pas à l’exprimer autrement.

      • yotraxx

        @Randall:
        Vraiment d’accord sur le coup, et ne pas être “sectaire”.

        Sans foncer tête baissée dans les “études” qui nous confortent en tant que… vapoteurs… Il faut admettre que les véritables études sont rares.

        Pour le moment, un constat: Je lis (BEAUCOUP) de forums sur le sujet, de blogs (comme celui-ci) de gens qui ont de “l’experience” dans la vape (j’insiste sur les guillemets, c’est très relatif).

        Ce que je lis (voir UNAIRNEUF, entre autre), c’est que les choses ne sont ni noires, ni blanches: Je me pose moi même des question sur ma santé par rapport aux ECIGS (Vraiment plus du tout sur le PG en particulier, plus sur mon absorption de nicotine).

        Ce que MOI (et j’insiste sur MOI) je vois: C’est que pour la PREMIERE fois, avec un mode “opératoire” non soutenu par le.. la… L’AFSPAS (Sérieux, je ne sais même plus comment ça s’écrit), j’ai réussi à stopper la cigarette ! (QUE 17 jours à l’heure qu’il est MAIS QUELLE VICTOIRE POUR MOI !!!)

        Bref, en ce qui ME concerne, ce genre “d’étude” ci-dessus (guillemets again) me conforte et me motive…

        Mais je sais que tu n’en penses pas moins et que tu souhaites simplement modérer des propos qui peuvent paraitre “zélotes” pour les “non initiés” (je crois… ou me trompe-je ?)

        (J’adore les “guillemets” ce soir, mais c’est justifié tant que les choses ne seront pas claires).

  • Bastos

    Hello, je sais : je suis un posteur fou à des moments.

    Ce matin en lisant les divers journaux je suis tombé sur un article qui m’a fait sourire tant il pourra ce réaliser d’ici 50 à 100 ans quand on voit l’évolution des interactions des SI (http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20121129.OBS0864/video-les-5-robots-les-plus-inquietants-pour-l-avenir-de-l-homme.html?xtor=RSS-17) et les informaticiens travaillant sur ces questions s’en doutent depuis un moment mais restent basé sur le principe que sans intelligence centrale rien ne pourra se produire, le problème est que l’on se dirige de plus en plus vers celle-ci (je suis informaticiens en gestion massive de données de production, ma femme en gestion fonctionnelle d’organisation intelligente, notre cousin en IA, je m’arrête là car la liste serait trop longue.)
    Bizarrement ça m’a fait pensé à ça : http://www.youtube.com/watch?v=nSWfyx7pgfk

    Hop, hop, hop, je n’ai pas dis que ce serait la fin du monde ^^ vous voyez ce que je veux dire ^^. Alors ne prenez pas peur, comme vous pouvez le voir sur la vidéo l’alimentation des robots est toujours déportée et les systèmes massifs ont toujours 2 tuyaux de sorties. Principe de précaution tout de même ^^

    • haha j’avais oublié cette campagne, brillante ! “les jeunes sont prêt à payer pour avaler ces merdes”

    • yotraxx

      Je m’en souviens aussi… Vraiment très fort pour une fois !