Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Une e-cigarette contenant la nicotine extraite de la pomme de terre et de la tomate

Une e-cigarette contenant la nicotine extraite de la pomme de terre et de la tomate

Nous savons que de nombreux légumes contiennent naturellement de la nicotine, mais pour la première fois – à notre connaissance – une société d’e-cigarette utilise dans ses e-liquides de la nicotine extraite de la pomme de terre et la tomate.

Réduire l’impact environnemental du tabac

Le vendeur GreenSmartLiving développe un discours commercial axé sur l'environnement.

Le vendeur GreenSmartLiving développe un discours commercial axé sur l’environnement.

Le concentré de tomates, les aubergines, les tomates vertes ou encore le chou-fleur sont des aliments de notre vie quotidienne qui contiennent naturellement de fortes concentrations en nicotine. On lira volontiers à ce sujet une étude de l’université du Michigan parue en 1993 qui avait notamment proposé un tableau d’équivalence intéressant. On y apprend qu’il suffirait par exemple de seulement 10 grammes d’aubergine pour obtenir un microgramme de nicotine, quantité équivalente à celle indirectement inhalée par un fumeur passif dans certaines conditions d’exposition.

Mais il ne s’agit pas tant d’équivalence ici mais plutôt d’environnement sur fond de commerce puisque la société Green Smart Living (littéralement “vie verte intelligente”) utilise la provenance de sa nicotine comme l’un de ses arguments de vente principaux.

S’opposer aux profits de Big Tobacco

GreenSmartLiving tire la nicotine dans ses produits de sources qui ne proviennent pas de la plante de tabac, aidant de la sorte les économies où les plantes sont cultivées et supportant la diversification de l’agriculture ainsi que la production d’aliments sains qui nourrissent les nations. Chimiquement identique à la nicotine extraite de la plante de tabac, la nicotine comprise dans les cigarettes électroniques GreenSmartLiving est disponible à des taux élevés (18 mg), bas (6 mg) ou nuls (0 mg). Votez avec votre argent en refusant de contribuer aux profits de Big Tobacco. Achetez des cigarettes électroniques 100% sans tabac, recyclables et rechargeables.

Impact de l'industrie du tabac sur l'environnement sur le site du vendeur

Impact de l’industrie du tabac sur l’environnement sur le site du vendeur

La compagnie américaine s’étend également, chiffres à l’appui, sur l’impact environnemental de la production de tabac dans la société. L’infographie tente par des schémas simples de sensibiliser le lecteur sur les thématiques suivantes : agriculture, traitement du tabac, production, transport, santé et pollution.

L’idée pourrait d’une part, créer de riches débats si l’on venait à comparer de la même manière l’incidence environnementale de la cigarette électronique (une thématique en partie abordée dans la première édition du salon Vapexpo).

D’autre part le concept commercial “100% sans tabac”, y compris en ce qui concerne la nicotine, soulève l’idée intéressante de pouvoir contredire les argumentaires s’opposant aux autorités qui souhaitent réglementer le dispositif comme un produit du tabac. Sauf que voilà, culture du tabac et exploitation du tabac sont deux choses très différentes. Peut-on accuser l’agriculteur indépendant de contribuer au tabagisme ?

Quant à la source d’extraction de la nicotine, qu’elle provienne d’un légume ou de la plante de tabac, c’est son traitement à postériori qui fera sa qualité …

Review Author:Review Date:
  • Tony Fiant

    Ce qui fait qu’une fois encore, je reviens sur la législation et le terme “produits du tabac”.
    Demandons à ce que la cigarette électronique soit considérée comme produit de la coeur de boeuf ou de la patate douce.
    En vente au rayon frais de votre GMS…

  • Sharplosc

    Ont en apprend tous les jours ici

    • Tony Fiant

      C’est un amalgame connu : beaucoup croient que la nicotine n’est présente que dans le tabac alors qu’elle est dans une famille de plantes assez large d’ailleurs.
      L’aubergine, par exemple, est aussi une fournisseuse.

  • Camé Leon

    MaintenNt que l’on sait que rien ne definit les vapoteuses comme un produit du tabac, si elle sont classées comme tel, n’y a t il pas une base juridique pour contester cette classification ?

    • Tony Fiant

      Le paradoxe est que le seul lien est le sevrage du tabac ce qui est une situation pour le moins ubuesque…
      Bon, je vais aller breveter ma nouvelle invention : le potatopatch : une chips avec un bout de scotch collé sur la peau.

  • Céline Djibaoui

    Après les clopes et la vapote, la patatote.

  • Elva Pote

    On a enfin un exemple simple qui démontre que l’ecig n’est pas un produit du tabac !

    • Tony Fiant

      Tous les scientifiques même avant l’an zéro BF (before vape) savaient déjà que la nicotine se trouve dans de nombreux végétaux hors tabac.
      Ce que je dis plus haut est que le lien entre le tabac et la vape est cette notion de sevrage et de similarité identitaire.
      La source de tous nos maux “vous voulez vous sevrer mais vous allez le faire comme on le dit parce qu’on a fait des études” vient de là.
      Après, il faudrait voir quel est le taux de nicotine présent disons par gramme de tomate vs tabac.
      Je culpabilise soudainement en pensant à toutes les fois chez Mc Do où j’ai pris des frites pour mes gamins sans savoir que je les soumettais à un tabagisme passif.
      Bientôt, vous mangerez vos french fries dehors…

      • Céline Djibaoui

        Ceci dit au Mc do tu les expose peut être pas au tabagisme passif mais tu les expose quand même a de la merde.

        • Tony Fiant

          Non, c’est impossible car j’ai vu la pub à la TV : la salade cueillie le matin, pleine de rosée, par un paysan avec sa chemise à carreau qu’il portait déjà dans les 50’s, ces petits pains pétris un par un avec amour et riche en blé (oui, parce que d’habitude, c’est pas du blé qu’on trouve dans le pain), ces oignons découpés avec béatitude par cette personne aussi concentrée qu’un neurochirurgien, ces morceaux de viande de…… bœufs qui ruminent, songeurs, en admirant l’aube dévoiler lentement toutes les beautés de la nature qui se réveille…
          Ah, tiens, voilà l’ami Ricoré.

        • Raou

          Pour avoir été manager pendant un long moment chez notre ami Ronald, je peux t’assurer que tu manges plus sainement au Mcdo que dans de nombreux restaurants (et même chez toi). La sélection, le suivi des produits, l’hygiène et les condition de stockage et fabrication sont tout simplement impressionnants ! Bien entendu c’est très gras et je conseille à personne d’y manger tous les jours mais définitivement non, on ne mange pas de la merde chez Mcdo ! Par contre chez Quick….. 😉

          • Céline Djibaoui

            “Manger plus sainement au Macdo que chez toi”. Bien sur.
            Déjà j’ai une amie qu’a aussi bossé au mac do et qui m’a dit clairement que si je voyais ce qu’elle voit je boufferais plus dans un mac do de ma vie.
            Ensuite il suffisait de voir envoyé spécial et leur enquêtes sur les fast foods pour comprendre à quel point l’hygiène est aléatoire (quand elle existe). En général l’hygiène c’est de grand discours et belles affiches qu’on mets dans les sieges sociaux, mais en pratique on est plus proche du “j’me lave les mains quand j’ai envie et on vide le bac a huile que tout les trois jours parce que l’huile ca coute cher”.
            Et quand bien même ça serait faux (ou du moins pas vrai dans tout les macs do), je parlais pas seulement d’un problême d’hygiene mais aussi d’un problême de la nourriture en elle même. Les poulet utilisés sont des poulets de batteries à la con bourré d’antibio, on a aucune traçabilité sur la viande, on nous fait frire tout ca dans de l’huile de palme (tape huile de palme sur google si tu connais pas tout les problèmes lié). T’as l’impression que l’eau n’existe pas, que t’as genre le choix entre coca et orangina, la biere ou le vin j’en parle même pas. Tout le monde sait que plus tu manges chez mac do, plus tes chances d’être obèse grimpent.
            Et pour finir, c’est franchement dégueulasse.
            De la même façon que les pizzas que j’fais moi même sont quinze fois meilleurs que les pizzas congelés, les burger que j’fais moi même sont quinze fois meilleurs que ceux de mac do. J’appelle ça tout bonnement de la merde, c’est pratique quand t’es sur la route et que tu t’apprêtes a passer encore quelques heures a rouler, et encore, quand j’suis tout seul perso j’m’arrete plutot dans des trucs type autogrill, mais c’est jamais que de la bouillie de calorie à l’américaine, je vois pas comment on peux prétendre appeler ca autrement que de la merde.

          • Tony Fiant

            Mouais,pas convaincu vu ce que j’ai à plusieurs reprises constaté mais aussi selon ce que certains, ayant travaillé chez eux, m’ont raconté sur les “coulisses”. Je pense que chez moi, c’est mieux d’autant que le sol de ma cuisine n’est pas une patinoire à glace… heu à huile.
            Après, je pense qu’il y a des variations importantes d’un établissement à l’autre notamment en fonction du management. Les procédures doivent être archi normalisées, ok, mais après il y a la mise en application locale et là…

  • Remz

    C’est politiquement séduisant mais j’ai quand même l’impression que c’est surtout 100% pipeau.
    Déjà, l’infographie est volontairement orientée puisqu’elle ne présente pas l’impact de leur type de production “sans tabac”.
    Ensuite, si on prend l’aubergine, qui est citée car c’est apparemment le plus riche en nicotine, et qu’on fait quelques multiplications, on peut compléter l’infographie :
    pour 1 flacon à 11mg/ml, il faut 1.1 tonne d’aubergine.
    On continue ?
    Vdlv produit environ 1million de flacons par mois, il lui faudrait donc environ 13millions de tonnes d’aubergines par an pour produire sa nicotine, soit plus d’une tiers de la production mondiale.
    Les fabriquants de moussaka ne s’en remettraient pas ,ce serait le chaos assuré.
    A 25 tonnes/Ha de rendement, c’est donc quasiment l’équivalent de tout le sultanat du Brunei (1/7 de la Suisse) qu’il faut pour produire la nicotine d’un fabricant français sur un an.
    Bon je ne parle pas d’impact environnemental, puisque la culture de l’aubergine ne consomme ni eau, ni traitements phyto, et n’érode pas les sols.
    J’ai quand même un doute …
    Je ne pense pas m’être trompé, mais si la production de nicotine était viable économiquement avec des légumes, ça ferait bien longtemps que la Chine aurait exploité cette voie.

    • Tony Fiant

      Bon calcul. A voir le taux avec les autres notamment ceux de Green Smart Living mais je doute que l’on trouve une hyper concentration de nicotine dans les tomates ou pommes de terre.
      Après, ils peuvent mixer : 10 % tomates, 85 % tabac, etc.
      C’est clair que l’on surfe, une fois de plus, sur la vague naturelle comme nos chers et chers produits bio (pourquoi bio d’ailleurs ? les légumes non bio ne sont ils pas biologiques ? Encore un abus de langage bien marketeux)
      Bon, je sens que bientôt on va accuser la vape d’affamer les populations en difficulté… un peu comme les bio-carburants. D’un autre côté, vu la quantité d’aliments que nous jetons sans consommer, cela pourrait être une piste ?

      • Tony Fiant

        Ok, il y en a encore moins ds les patates et tomates……………

        • Remz

          Je sais pas, soit ils ont une formule magique et je vais vite acheter leurs actions,
          soit … tomacco !

          • Tony Fiant

            Qui sait ? Une patate génétiquement modifiée avec 1 kg de nicotine pour 10 grammes de patate…
            Après tout, on fait bien de l’alcool avec ce tubercule.

          • Céline Djibaoui

            J’ai l’impression que tony a raté le fameux épisode des simpsons sur le tomacco.
            Masterpiece.

          • Tony Fiant

            J’avoue ne pas avoir vu les 8000 saisons des Simpsons 🙂 mais marge n’apprécierait peut être pas 🙂

  • Raou

    Donc si je mande trop d’aubergines, je peux en devenir addict ? 🙂

    • Remz

      A raison de 10kg d’aubergines pour 1mg de nicotine, il y a autre chose qui te guette bien avant l’addiction 😀 😉

    • Tony Fiant

      Oui mais il existe les aubergines anonymes qui peuvent t’aider…
      Bon, on devient carrément hors sujet là 🙂
      Mais que fait le modo ?

      • vapoton

        il est en train d’emballer des big mac dans du papier d’alu,comme la marmotte…
        ou alors,il dort…comme la marmotte…

        • Tony Fiant

          Le papier alu, c’est pour les kebabs 🙂
          Ok, on ne polémique pas sur l’hygiène des kebabs parce que 8537 commentaires, cela va faire désordre.
          Bon, je mets le mot e cigarette dans mon commentaire pour rester dans le sujet. C’est fait.