Une association malaisienne réclame la prohibition de la vape

Le Docteur Mymoon Alias, président de l’Association Malaisienne pour la santé adolescente, a profité d’une tribune dans le tabloïd The Star pour expliquer pourquoi une interdiction générale de la cigarette électronique lui parait nécessaire.

Près de 10% des adolescents malaisiens seraient vapoteurs

Mappemonde Malaisie

Le Docteur Mymoon Alias, président de l’Association Malaisienne pour la santé adolescente, est l’auteur d’une tribune publiée sur le site du journal The Star. Il avance des arguments qui rendent indispensable, selon lui, la prohibition de la vape.

A l’origine des préoccupations de ce médecin, des chiffres révélés par une étude malaisienne nationale montre la banalisation du vapotage chez les jeunes : 9,1% des jeunes âgés entre 10 et 19 ans vapoteraient dont un tiers quotidiennement de 2 à 5 fois par jour.

“Des signalements d’hospitalisation après l’exposition à la vapeur”

Il s’inquiète des effets de la nicotine présente dans la majorité des dispositifs utilisés par les adolescents en Malaisie d’après la National E-cigarettes Survey mené en 2016. Il cite la mise en garde de l’American Academy of Paediatrics, contre les effets neurotoxiques nocifs de la nicotine sur le cerveau en développement d’un adolescent.

La nicotine, ajoute encore le docteur malaisien, affecte le cerveau et favorise particulièrement durant l’adolescence la consommation de cocaïne et d’autres drogues illicites.

“Des mesures énergiques pour protéger la jeunesse”

Il rapporte par ailleurs des “signalements” d’exposition à la nicotine provenant de cigarettes électroniques, qui aurait provoqué l’hospitalisation et même la mort ! Il n’est donc guère étonnant le voir mettre en avant le rapport 2016 du Directeur Général de la Santé aux Etats-Unis, qui a fait tant polémique ces derniers mois.

Mymoon Alias encourage le ministère de la santé à “prendre des mesures énergiques pour protéger [la] jeunesse contre les effets néfastes de l’utilisation des cigarettes électroniques” et demande l’interdiction totale de la fabrication et de la vente de la cigarette électronique et se félicite au nom de son association des efforts de la lutte anti-tabac entrepris par le gouvernement.

  • nanardpvt18

    Un comportement scandaleux, encore une fois…. Ce type veux décider pour les autres, interdire la vape mais n’émet aucune volonté d’interdire la clope pourtant mortelle pour plus d’un consommateur sur deux !

    Que la vape soit réglementée pour interdire l’accès à la nicotine aux enfants et adolescents, ça va de soit ! Que les dispositifs de vape soient contrôlés pour ne pas être plus dangereux qu’un smartphone, soit ! Mais que des imbéciles, influents de surcroît, veuillent nous interdire de sortir du tabagisme grâce à la vape, c’est tout simplement stupide et honteux !

    Ce type là préfère que les gamins se promène la clope au bec ou quoi ?! parce que oui, les gouvernements du monde nous disent se préoccuper de la consommation de tabac depuis des années, mais aucun ne prohibe la vente de cigarettes, ça rapporte bien trop et puis ça fait travailler les hôpitaux ! Non, on préfère se “satisfaire” des efforts entrepris par les gouvernements pour la lutte anti-tabac… Laissez moi rire (pourtant il n’y a pas de quoi…) !

    Pour info, plus de 150 études sérieuses sur la vape ont été menées de part le monde et AUCUNE n’a démontré la moindre dangerosité d’inhaler un mélange de PG/VG ! J’ai bien dit SÉRIEUSES, les études, hein…

  • pierre rouzaud

    encore un médecin qui préfère que les jeunes fument ,il pourra se recaser chez les cigarettiers quand sa clientèle reposera

  • Melvinn D’ANNA

    Pour tous ceux qui souhaitent défendre une réduction des risques face au TABAC ; Scientifiques,chercheurs, professeurs, médecins, associations, consommateurs et professionnels, etc…. Contredire ou dénoncer ne sert pas à grand-chose au regard de la prise de position de ce genre de médecins, ou journalistes et détracteurs de tout horizon…

    Chacun nedoit pas se sentir libre de compromettre la santé d’autrui, sans fondement, sans qu’il puisse être soumis à une poursuite ! Parce qu’il s’agit bien là d’unacte posé, supposé être une action de nuire, sans préméditation (pourrait-ondire à sa décharge) car peut-il être certain que ces convictions puissent être sans reproches ? Au point d’en faire des communiqués….

    La défense qu’il convient de prendre, face à tous ces types d’abus, de manière immédiate,est de mettre en place une structure capable d’organiser des poursuites judiciaires internationales avec l’aide de juristes vapoteurs (il y en a) disposés à soutenir une noble cause qui consiste à faire taire, même par injonction, des personnes zélées, voir même corrompues.

    Si le mandataire ne peut pas être poursuivi (fonctionnaires internationaux, membre d’un gouvernement), alors se sera au mandant de répondre, dans tous les cas l’action d’une telle portée, médiatisée, aurait pour effet, par exemple, de démontrer à un gouvernement, ou une organisation, que son préposé est allé trop loin….

    Bref, toute chose qui serait de nature à démontrer que toutes propagandes ou décisions faites au détriment d’une santé publique, sans fondement, sera poursuivi, de quoi en faire réfléchir plus d’un….Je suis disposé à collaborer pour défendre le droit que nul ne doit être condamné à la SEULE consommation de TABAC. Juristes levez-vous, on trouvera les fonds,
    non pas qu’en France, mais partout dans le monde…. Merci