Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Vaporous RDA – Wotofo

Test : Vaporous RDA – Wotofo

Depuis les Serpent mini et RDTA, l’arrivée d’un nouvel atomiseur chez Wotofo est attendue avec le plus grand intérêt. Le Vaporous RDA est un dripper double coils plus orienté production de vapeur que le reste de la gamme. Relativement classique dans sa conception, il propose quelques aspects originaux.

La découverte

Le Vaporous RDA est livré dans la même boîte que tous les autres atomiseurs Wotofo. Il est disponible en noir et métal, et livré avec un adaptateur pour drip tip 12mm et une pochette de pièces de rechange. Vous y trouverez des vis pour le plateau, des joints et surtout un pin bottom feeder que Wotofo a eu la bonne idée de le fournir. Un packaging complet donc.

La réalisation et les finitions sont tout à fait correctes. Les surfaces sont nettes, les ajustements très bons avec des joints qui tiennent fermement, que ce soit entre le top cap et la cloche ou entre celle-ci et la base. Ça n’est pas du haut de gamme, mais tout a fait dans les normes du marché.

L’ergonomie

Le design du Vaporous est dans la tendance actuelle des drippers double coil. On le trouvera même un peu banal, se différenciant peu des produits récents concurrents. Ses dimensions sont assez classiques également, en 24 mm de diamètre pour 36 mm de haut.

Caractéristiques principales :

  • Diamètre : 24 mm
  • Hauteur : 36 mm
  • Plateau : double Coil
  • Matières : acier inoxydable, Peek et Ultem
  • Drip tip : propriétaire avec adaptateur 510 fourni

Le drip tip cède à la mode de l’Ultem autant qu’à celle des embouts très larges et courts. Et sans faire dans la dentelle, celui-ci fait 18 mm de diamètre pour 8 mm de haut. Un format qui enchantera les amateurs de grosses production de vapeur, mais qui sera bien trop large pour beaucoup. Wotofo a pensé à ajouter un adaptateur pour drip tip 12mm, le format des Kennedy par exemple. Un adaptateur 510 aurait à mon sens été bien plus judicieux.

Le réglage du flux d’air se fait classiquement en tournant la partie supérieure. Le bague est totalement lisse et le joint plutôt serré, ce qui rend cette manipulation un peu compliquée tant que le joint est sec. N’hésitez pas à le lubrifier avec un peu de liquide, il devient alors parfait.

Le top cap, la partie supérieure du dripper, est percée de quatre cyclopes pour régler le flux d’air, par paires symétriques. Pas moyen donc de faire du simple coil avec ce dripper. Cela aurait été possible avec une pièce en silicone qui aurait obturé un côté, mais elle n’est pas présente. Le Vaporous est donc un dripper exclusivement double coil.

Avec les deux ouvertures les plus larges, on a un flux f’air très aérien, presque libre. Ce sera parfait pour faire des gros nuages avec un montage en conséquence. Les deux autres ouvertures sont moins hautes et permettent un réglage plus fin quand on souhaite un flux d’air plus restrictif. On peut ainsi avoir une vape agréable à 40 W, avec deux petites résistances. Inutile de préciser que l’inhalation indirecte est totalement exclue avec ce dripper.

Une connexion 510 parfaite

La connexion 510 standard est parfaite, et surtout réglable. Un vrai réglage comme on les aime, avec une vis dont le filetage est inversé. Aucun soucis quelle que soit votre connexion donc, le plot positif ressortira un peu pour les connexions standard et vous pourrez le faire ressortir davantage pour les connexions hybrides. Le tout sans risque de le voir se revisser sans qu’on le lui demande.

La seconde bonne surprise vient du pin bottom feeder. C’est une vis qui remplace le pin standard, mais elle ne maintient pas le plot positif: elle s’insère dans une tige filetée creuse qui elle maintient le plateau. Énorme avantage, on peut passer d’une configuration à l’autre sans que les posts ne bougent du tout. Inutile donc de réajuster son après l’opération. Le pin BF ressort nettement de la base du plateau à l’intérieur, ce qui laissera une bonne réserve de liquide au fond après le squonk.

Un connecteur parfait, et c’est curieusement assez rare pour qu’on le classe dans les excellents points positifs de ce dripper.

Un plateau fonctionnel

Le plateau de montage est fonctionnel, sans apporter d’avantage majeurs par rapport à d’autres. La cuve est par contre séparée en deux par la base des posts, ce qui isole les cotons l’un de l’autre. Si vous squonkez avec le dripper incliné, vous pouvez vous retrouver avec un coton bien imbibé tandis que l’autre restera sec, ce qui n’est pas idéal. La réserve de liquide est raisonnable sans être exceptionnelle, la cuve n’est pas d’une profondeur abyssale.

Les posts eux même dont assez pratiques, avec des vis à empruntes cruciformes assez marquées pour permettre un serrage sûr et facile des pattes des résistances. Les quatre trous de passage des pattes font 2,4 mm, de quoi passer vos montages les plus fous. Leur positionnement se rapproche du style Velocity. Vous pourrez également n’utiliser que les vis intérieures pour les résistances courtes ou, au contraire, les extérieures pour les montages conséquents.

Pour les fils larges, vous pouvez également utiliser la partie supérieure en pince des posts. Les fils plats peuvent s’y empiler pour une connexion parfaite. Le plateau permet ainsi une multitude de montages possibles, en restant efficace et facile.

Une vape agréable

La vape avec le Vaporous est agréable et surtout polyvalente. Il n’excelle nulle part, mais il est bon partout. Avec des gros montages et le flux d’air grand ouvert, la production de vapeur est énorme et les saveurs tout à fait bonnes pour ce style de vape. Le rendu des saveurs est forcément nettement meilleur avec un flux d’air restreint et des montages plus raisonnables, à 60 ou 80 W. La possibilité d’utiliser les ouvertures étroites pour le flux d’air permet même une vape agréable à 40 W, en ne laissant que deux petits rond pour les arrivées d’air. On regrette alors amèrement un adaptateur pour drip tip 510.

En résumé

Points positifs :

  • Bonne réalisation
  • Bonne finitions
  • Dripper polyvalent
  • Connecteur parfait
  • Option bottom feeder

Points négatifs :

  • Double coils exclusivement
  • Pas d’adaptateur pour drip tip standard
  • Cuve en deux parties séparées

 

Conclusion

Notre note : 4/5. Le Vaporous est remarquable de polyvalence. Il est très bon qu’on l’oriente vapeur ou saveurs, sans bien sûr atteindre les performances de drippers plus spécialisés. La possibilité de passer d’une changer la configuration BF, standard ou hybride sans faire bouger les résistance est également appréciable. C’est un dripper particulièrement fonctionnel, très agréable au quotidien et efficace si vous appréciez le double coil. Un dripper passe partout, en quelque sorte, et qui le fait particulièrement bien pour un prix des plus raisonnables.

Le Vaporous de Wotofo en images

Name of Reviewed Item: Vaporous Wotofo Rating Value: 4 Image: http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/07/COUVERTURE-flavorous-001.jpg Review Author:Review Date: