Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Vapor Giant Go Professional – Niko Vapor

Test : Vapor Giant Go Professional – Niko Vapor

Le moddeur autrichien Niko Vapor fait très fort avec ce Vapor Giant Go Professional. Proposé à un prix très raisonnable, cet atomiseur vient brouiller encore un petit peu plus les frontières entre les gammes.

Pari réussi pour cet atomiseur du moddeur autrichien qui donne une idée de la vape à la Taifun, à un prix accessible

J’avais eu le plaisir de tester cette marque autrichienne avec les version 3 et 4 du Vapor Giant mini. Si le V3 m’avait convaincu, le dernier V4 m’avait largement déçu au regard de la concurrence. Légère réticence donc à tester cette entrée de gamme mais là encore mon ami Florent de chez Pipeline a bien fait de me pousser un peu.

En effet, ce Go Professional, deux fois moins cher que le mini V4, est meilleur et va jusqu’à corriger certain défaut de son grand frère. Précisons que le Go de Vapor Giant est imaginé et dessiné en Autriche mais que la fabrication est chinoise. Bien ou mal ce n’est pas mon propos du jour, le résultat est impeccable dans cette gamme de prix pour un double coil sur plateau Velocity à recharge de liquide par le haut.

Pour rappel, le Vapor Giant est confectionné par Niko Vapor, un modeur autrichien qui s’est fortement inspiré du Taifun pour ce qui est de la mécanique. L’intérêt de Vapor Giant a toujours été son tarif intermédiaire entre les hauts de gamme à 120 – 140 euros et les atomiseurs classiques à 40 – 50 euros, au regard de sa notable finition. C’est assez remarquable.

Voilà ce que j’écrivais pour le V3 et que je réaffirme ici en ajoutant que Vapor Giant vient ici frapper l’entrée et le milieu de gamme précisément à 50 euros. Pari réussi pour donner une idée de la vape stylée Taifun au plus grand nombre. Tout n’est pas parfait loin s’en faut, mais à ce prix on se doit d’être plus compréhensif. Explication ci-dessous.

J’ai choisi la version Black afin de réaliser en collaboration avec Pipeline Store un joli set-up avec la toute nouvelle box la JAC Vapour qui fera très rapidement l’objet d’une revue complète sur Vaping Post. L’ensemble est cohérent, léger et plutôt réussi non ?

Cette version Go Professional vous propose donc pour 50 euros, soit 50 euros de moins que le mini V4, un atomiseur au design classique mais remarquable et à la finition aboutie. Cette version de base m’a réconcilié avec Vapor Giant qui offre ici une belle réalisation pour un double coil au juste prix.

Bien évidemment, et le mot Professional est là pour le rappeler, cet atomiseur reconstructible ne s’adresse pas à des débutants même si le plateau Velocity le rend très accessible coté bricolage de base. Allez GO !

Revue technique

  •  Taille (avec le drip tip) : 64 mm
  • Taille (sans le drip tip) : 45 mm
  • Diamètre : 23 mm
  • Poids : 70 g plus léger que la V4
  • Connectique : 510 via une vis réglable
  • Drip tip : type 510 en Delrin gros diamètre (12 mm ext)
  • Capacité : 4 ml
  • Matière : acier inoxydable et finition inox ou black
  • Réservoir : verre borosolicate
  • Résistance : double coil aux environs de 2.5mm
  • Airflow réglable : typé aérien
  • 1 sachet (contenant vis et joint de remplacement).
  • 1 clé allen pour les vis de serrage du coil

Le Vapor Giant GO Professional, une finition chinoise réussie, un montage Velocity facile, un remplissage par le haut et une arrivée de liquide ajustable en tournant le tank.

Le look très classique et homogène du Go Professional et son drip tip très large en delrin laisse entrevoir immédiatement une vape aérienne et plutôt directe. La taille assez large des entrées d’air le confirme.

Mais il faut ici très vite préciser que cet atomiseur, à l’instar du Corona, est aussi double coil, ils ont naturellement besoin de plus d’air. A ceux qui recherchent une vape serrée : “passez votre chemin”. Personnellement, je vape plutôt serré la journée sur un FEV4 ou GT3 et aérien le soir sur mon double coil préféré depuis 6 mois le Corona. C’est donc une affaire de vape certes mais aussi une affaire d’intensité et le soir j’ai tendance à vouloir vaper plus fort et plus dense.

Le design du tank est assez courant : un tank en verre vient se glisser à l’intérieur d’une cage métallique. Cette conception protège assez bien le tank et permet une excellente visibilité de votre niveau de liquide.

Comme le Mini V3, le Go Professional est pourvu d’un système qui lui permet de continuer à tourner même quand l’atomiseur est vissé à fond. En effet contrairement au GT3 où c’est via le drip tip que l’on ferme ou ouvre les entrées de liquide, ici pour le Vapor Giant Go Pro c’est en tournant le tank que l’on ouvre ou ferme les entrées. Autant la manipulation était compliquée pour le Mini V4 autant ici le mouvement se fait très naturellement sans forcer. Il faudra penser à bien refermer ces entrées de liquide à chaque remplissage.

La manipulation est facile par contre la visualisation des entrées n’est pas aisée une fois que le coton est en place. Il faut un bon éclairage pour être certain que les fenêtres sont bien fermées. C’est un coup à prendre.

Comme sur le GTI3 ces arrivées sont très généreuses et peuvent parfois même l’être trop.

Il vous faudra alors les réduire un peu afin d’éviter des petites fuites. C’est là encore un coup à prendre qui dépend de la densité de votre coton et de votre façon de faire votre coil.

L’ouverture et fermeture du top cap afin de remplir votre réservoir est simple sous réserve de refermer l’arrivée de liquide en tournant le tank. Ce top cap est bien conçu car il évite les gouttes ou autres suintements au revissage.

L’examen préliminaire révèle un atomiseur excellent. Il corrige les défauts principaux de son prédécesseur pourtant deux fois plus onéreux. A ce stade je suis agréablement surpris.

Voyez par vous-même sur la photo, la vis de réglage de la connectique 510 sur la base de l’ato, ce qui vous permettra de l’adapter à n’importe quelle box.

Résistance dual coil simple à poser grâce au plateau de type Velocity et la clé Allen fournie.

Ce type de plateau Velocity double coil est sans doute l’un des plus simple à monter car chaque patte de coil a un trou bien à lui et une vis unique pour le serrer. Pour ma part j’ai utilisé un diamètre de coil de 2,5 mm afin d’avoir un coton suffisamment large pour venir boucher les 4 petites rigoles destinées à imbiber le coton.

C’est là le point délicat de ce Go Professional. En effet, la cloche qui va venir se positionner dessus est resserrée autour de cette base et donc les 4 bouts de coton doivent être impérativement bien positionnés dans ces gorges.

Dans le cas contraire, lorsque vous tournerez votre tank pour fermer ou ouvrir les arrivées de liquide le coton risque de se coincer entre la cloche et la base. Cela empêche le bon fonctionnement de l’atomiseur et cause des fuites due à la trop grande quantité de liquide arrivant dans la cloche. Soyez attentifs à cet aspect.

En pratique, j’ai bien réussi dès le premier coup avec le coton de chez Vapor Giant mais mes bouts étaient un peu trop long. Humidifiez donc bien votre coton avant de mettre les bouts en position et de les couper.

Mon premier cotonnage fuyait un peu après chaque remplissage à cause de ce petit bout de coton qui gênait la fermeture. Faute d’étanchéïté suffisante, le remplissage complet de l’ato provoquait des fuites.

Autre point important : il ne faut pas remplir à raz bord et laisser une marge de 2 mm pour éviter les surpressions à la fermeture et donc les fuites. Cela m’est arrivé mais pour le coup c’était bien de ma faute.

Une fois ces petites précisions en tête, vous pourrez parvenir facilement à monter votre double coil et surtout à le cotonner correctement pour obtenir une vape digne d’atomiseurs largement plus chers. C’est une réussite.

Une vape dense, agréablement surprenante à ce prix mais, hélas, un bruit d’airflow envahissant.

Pas de long discours ici, la vape est franchement impeccable, et si vous voulez descendre en ohm, cet atomiseur est tout à fait prêt à vous faire plaisir, grâce à une généreuse arrivée d’air et de liquide.

Pour ma part j’ai trouvé un parfait équilibre avec un double coil qui tourne autour de 0,3/0,4 ohm et une puissance de 30 W boostée. C’est dense et réactif sans trop chauffer l’atomiseur et sans trop épuiser l’accu.

En revanche et contrairement à mon Corona top coil avec arrivée d’air sur le coté, ce Go Pro est bien un bottom coil avec une arrivée d’air par le dessous naturellement plus bruyante et amplifiée par la taille de ces airflows. Cet ato est donc bruyant, sachez le car cela peut vite agacer votre entourage.

Pour être complet sachez aussi que la réduction d’air est assez efficace jusqu’à diminuer le flux de moitié, mais au-delà un sifflement se produit et là ça devient pénible. S’il ne va pas détrôner mon Corona, il faut reconnaître que la qualité de vape à 50 euros est franchement une réussite.

En résumé

Points positifs :

  • Rapport qualité prix remarquable
  • Double coil facile avec le plateau type Velocity
  • Fermeture et ouverture des entrées de liquide abouties
  • Remplissage aisé et propre par le haut
  • Bonne finition et matériaux de fabrication de qualité
  • Visualisation facile du restant de liquide
  • Vape de luxe sans avoir à faire de crédit
  • 23 mm et poids léger 

Points négatifs :

  • Cotonnage se devant d’être précis et réfléchi
  • Airflow bruyant voir sifflant si vous le réduisez trop
  • Atomiseur nécessitant un excellent coton (le Vapor Giant est parfait)
  • Possibilité de fuite en cas de remplissage excessif et/ou de mauvais cotonnage
  • Drip tip excessivement large par rapport à l’usage
  • Consommation dantesque même pour un double coil

Conclusion

Notre note : 4/5 (5/5 si vous êtes malentendants). Cette version Go Professional du fameux Vapor Giant ne peut être qu’approuvée par votre serviteur au regard du tarif proposé de 50 €. Il n’a pas grand-chose à envier à des atomiseurs deux à trois fois plus cher excepté le silence de fonctionnement. À ce prix ,en double coil c’est franchement une affaire et on lui pardonnera un cotonnage un petit peu délicat au début.

Le Vapor Giant Go Professional en images

Pour aller plus loin

Si vous n’êtes pas convaincu par le Vapor Giant Go Professional de Niko Vapor, voici 3 autres atomiseurs en double coi, qui pourrait vous séduire :