Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : iStick TC 200W – Eleaf

Après l’iStick double accu 100 watts sortie en mars 2016, voici venu le jumbo triple accus 200 watts. Identique à sa petite sœur en terme de software cette imposante iStick est 10 fois plus puissante que la première du nom.

iStick, il ne reste guère que le nom de commun avec la première version 20 watts

iStick 200W 026Outre son nom, cette nouvelle iStick conserve la fonction contrôle de température proposé dans les autres versions, mais elle offre une puissance phénoménale de 200 watts et en utilisant trois accus interchangeables. Les caractéristiques de cette dernière née viennent faire échos aux fameuses Reuleaux RX200 de Wismec.

iStick 200W 014Cette déclinaison 200 watts avec le contrôle possible de température reprend le système de capot de la Cuboid de Joyetech par exemple que je ne trouve pas idéal, l’absence d’effet ressort laisse la taille des accus jouer un rôle important pour une bonne connectique.

L’ouverture du capot n’est pas non plus très pratique, et si il force, même un petit peu, à la fermeture, vous aurez des difficultés pour la réouverture.

iStick 200W 012Cette version iStick TC200W surfe sur la  mode récente des box à plusieurs accus et très grande puissance. J’avais testé la Vaporflask et plus récemment l’excellente Cuboid de Joyetech qui logent chacune deux accus de 18650. Cette surenchère de puissance est semble-t-il nécessaire pour les adeptes des résistances ultra basses mais pas seulement car vous pourrez aussi solliciter une puissance plus élevée qui se révèle utile en mode contrôle de température. Mais de là à avoir besoin de 200 Watts…

J’ai pu tester la puissance maxi avec mon Theorem de Wismec via le contrôle de température, c’est dantesque, presque ridicule et en tous cas complétement dingue en terme de vapeur produite.

iStick 200W 022Comme les autres versions TC pour « Temperature Control » , cet iStick TC 200 watts contrôle la température de la résistance, elle la limite afin d’éviter les dry burn, sous réserve bien sûr d’avoir une résistance compatible, fabriquée en Ni200, en Inox ou en Titane ou en équivalent type NiFe.

La principale problématique avec une telle puissance c’est la chaleur de la vapeur dégagée, il est à mon avis indispensable pour vaper à ces niveaux d’utiliser la fonction de  contrôle de température et d’être vigilant avec les drip tip utilisés.

Eleaf étoffe encore sa gamme mais retrouve aussi au passage ses défauts d’antan à savoir une finition perfectible et une trop grande duplicité avec des avis d’un public un peu trop en marge.

iStick 200W 018On cautionne ou pas mais cette box de chez Eleaf offre l’essentiel des avancées techniques disponibles à ce jour avec la puissance et l’autonomie embarquées de 3 accus de 18650 dont l’agencement permet encore une relative ergonomie à l’usage. Le mode d’emploi parle même d’aérodynamisme ce qui à mon sens n’a aucun rapport avec la choucroute. La réserve sera de ne pas être trop regardant sur la finition. Quoi que l’écran positionné de travers ne facilite pas les impressions.

Une box énorme mais qui reste encore un peu ergonomique malgré ses 3 accus 18650.

iStick 200W 027Le package est classique pour Eleaf mais limité en accessoire à un câble Usb. Le mode d’emploi est en français et très abordable. Chez Eleaf, on est désormais habitué à ces 3 boutons dont un supplémentaire pour la sélection du mode.

La fermeture du capot à accu reste problématique du fait d’un manque de ressort.

C’est une grosse box car il faut bien loger les 3 accus 18650 mais Eleaf n’a pas profité de la place disponible sur le haut de la box. Vous verrez que la connexion 510 est naturellement déportée sur le côté de l’écran. Cette position limitera d’autant les diamètres d’atomiseur que vous placerez dessus, mes 30 mm ne sont pas les bienvenues et c’est bien triste pour une box de cette taille.

iStick 200W 011Pour ce qui est de la position du Fire, je n’aime pas trop les positions sur le côté mais au vu de la taille de l’engin ce n’est au final pas si gênant et il tombe naturellement sous le pouce. Les boutons de réglage sont bien intégrés au châssis et leurs usages sont des plus classiques.

Pour ce qui est de l’écran, à l’ancienne mode DNA, il est lisible mais un peu trop petit à mon goût et sa position au milieu est désormais classique. L’essentiel y est, mais à force de s’habituer au sublime écran des Joyetech on peut commencer à trouver trop petit cet écran un petit peu vieillot.

iStick 200W 017Et malheureusement comme je le soulignais, le mien est positionné complétement de travers ce qui n’est pas franchement rassurant sur la qualité de la ligne de production et du contrôle qualité.

Il est vrai qu’au tarif d’environ 60 euros la box 3 accus 200 W, il ne faut pas non plus trop en demander mais un minimum de contrôle serait le bienvenu surtout quand il s’agit de Eleaf qui on le sait maintenant est capable de faire bien mieux.

Caractéristiques techniques

Les caractéristiques essentielles sont donc les suivantes :

  • Fire sur le coté
  • Dimensions (L – l – h) : 57 – 37 – 84 mm
  • Poids : 283 g avec les 3 accus
  • Connectique : 510 sur ressort
  • Alerte de balance entre les accus si différence de charge importante > 0.3 v
  • Matière : Acier alu
  • Type de batterie NON fournie : 3 x 18650 – le courant de décharge doit être supérieur à 20A
  • Résistances compatibles : 0.05 Ohm à 1.5 Ohm pour le mode TC-Ni/TC-Ti/TC-SS/TCR et 0.1 Ohm à 3.5 Ohms pour le mode VW
  • Mode contrôle de température TC-Ni/TC-Ti/TC-SS/TCR
  • Température : 100-315°C/ 200-600°F
  • Watt : 1 à 200 Watts
  • Ecran : OLED blanc
  • Informations écran : Puissance de sortie sélectionnée (en Watts) et/ou température choisie, Température de la résistance, Résistance utilisée (en Ω), Niveau de batterie (Jauge) et Niveau réel de puissance de sortie
  • Couleurs disponibles : Noir, acier et blanc
  • Mode d’emploi bref mais complet et en français

Contenu de la boite :

  • 1 Box
  • 1 Câble USB
  • 1 Manuel

Une puissance de 200 watts sécurisée, une qualité de vape classique mais quelques approximations indésirables.

Cette iStick TC200w supportera donc les résistances en nickel, titane et inox sous la triste dénomination mais aussi d’autres possibilités de coefficient de chauffe que vous pourrez régler dans les menus M1 à M. On est habitué mais rappelons au passage que le menu est simple et presque intuitif.

A ce sujet et c’est désormais fréquent, vous pourrez “upgrader” le firmware de votre box sur le site de Eleaf pour bénéficier de prochaine mise à jour.

Comme les autres utilisant ce chipset, cette TC200W est d’une utilisation assez simple et assez intuitive en particulier au regard de l’usage du contrôle de température. La calibration est évidemment présente et reste assez simple d’accès mais toujours pas assez mise en avant.

Vous devez rester appuyer sur le bouton Mode ce qui vous permettra de modifier les différents modes de vape, NI, TI, SS (inox), TCR, ou enfin watts. Vous choisirez alors votre choix via un clic sur le Fire.

Pour en venir à l’utilisation quotidienne et aux réglages possibles avec cette iStick c’est simple et assez intuitif. Vous pouvez régler facilement votre puissance et/ou votre température avec les boutons + ou -. Vous noterez aussi et ce n’est pas un gadget que vous pourrez ajuster la puissance maximum envoyée quand vous utilisez le mode contrôle de température. Surtout avec 200 watts disponibles il faut franchement s’assurer du type de résistances que vous monterez dessus.

Autre point à bien prendre en considération ici avec 3 accus, ils doivent avoir la même charge, la box refusera des différences de charge de plus 0.3 volts entre les accus. Le conseil sera donc de prendre 3 accus identiques et surtout de les recharger ensemble et de préférence sur un chargeur extérieur. Ce bon sens doit vous faire penser à acheter un chargeur 4 accus type Nitecore par exemple. Il faut même à mon sens prévoir l’achat de 3 accus neuf en même temps que la box ce qui augmentera votre budget d’environ 30 euros. Prenez bien cela en considération.

La jauge de batterie de l’écran n’est pas assez précise pour les trois accus, il serait préférable d’informer du reste d’autonomie via un pourcentage. A cet égard, vous pourrez utiliser votre TC200w avec seulement une ou deux batteries mais avec une limite de puissance.

A mon avis cette box et ses trois accus se limiteront à une clientèle qui doit en avoir l’usage et surtout qui a besoin d’autant de puissance. J’avoue que ce n’est pas mon cas et même si j’apprécie l’autonomie fournie par les 3 accus je ne suis plus prêt à sacrifier le poids de l’ensemble pour autant. Même si cette iStick limite au mieux l’embonpoint, il reste que vous aurez bien un bon gros truc en main.

Le choix vous appartient mais posez-vous vraiment la question avant d’acheter si vraiment vous avez besoin de 3 accus et d’une telle puissance. Si c’est le cas et si vos moyens sont restreints, elle fera le même boulot que des box plus chères.

En résumé

Points positifs :

  • Prix
  • 3 accus de 18650 très facilement remplaçables
  • Ergonomie maitrisée malgré les 3 accus
  • Puce offrant une vape puissante et confortable pour le contrôle de température
  • Acceptation des résistances de tout ordre
  • Design sobre
  • Mode d’emploi en français
  • Recharge passtrough par Usb sur le fond
  • Upgrade via USB sur le site de Eleaf

Points négatifs :

  • Finition moyenne
  • Connexion 510 trop décentrée
  • Système de fermeture de la trappe
  • Ecran trop petit et vieillissant
  • Jauge de batterie trop peu informative ou précise
  • Calibrage préalable de la résistance pas assez mis en avant
  • Prix de 3 accus neufs à ajouter au tarif de base

Conclusion

Note de 2.5/5. Une iStick de plus dans la famille. Le seul attrait de ce produit réside dans son prix à la condition que vous ayez envie ou besoin d’une débauche de puissance et d’un excès de vapeur. A ce tarif raisonnable vous devrez ajouter toutefois le prix de trois accus neufs. Mais réfléchissez bien, entre nous, en avez-vous vraiment l’utilité ?

Review Author:Review Date: