Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : In’Ax BF – Athea

Test : In’Ax BF – Athea

L’In’Ax du moddeur Athea est depuis sa création une référence dans le petit monde des atomiseurs Genesis. Il est disponible en version bottom feeder, livré avec un pin standard également. Un quasi sans faute pour cette nouvelle variante.

Polyvalent et complet

Vous recevrez l’In’Ax BF dans le maintenant très classique petit tube en plastique télescopique. L’atomiseur bien sûr, et plusieurs pochettes dans lesquelles les pièces de rechange sont minutieusement rangées. Une première avec des joints de rechange, une seconde avec le pin standard, une troisième avec trois ressorts pour les fils en 0,3 mm, et une dernière avec trois ressorts pour les fils de 0,2 mm. Ces ressorts sont calibrés pour maintenir le fils de votre résistance sur le pôle positif.


Vous trouverez également une petite tige en métal qui est du même diamètre que l’axe positif de l’atomiseur qui vous servira à préparer votre mesh.

Caractéristiques techniques :

  • Diamètre : 22 mm
  • Taille : 30,5 mm (sans drip tip et connecteur 510)
  • Capacité du réservoir en BF : 2,5 ml
  • Capacité du réservoir sans BF : 3,5 ml
  • Air hole ajustable : 6 positions

Matériaux utilisés :

  • Parties en métal : stainless steel 316 L
  • Réservoir : quadrant
  • Drip tip : Teflon (PTFE)
  • Isolant : POM
  • Joints : Viton

Une réalisation irréprochable

L’In’Ax BF est un atomiseur compact avec un diamètre de 22 mm pour une hauteur de 30 mm. Pour autant, il propose une capacité tout à fait raisonnable en liquide : 2,5 ml avec le réservoir en configuration bottom feeder et 3,5 ml avec le réservoir en configuration standard.

Le réservoir justement est une fine pièce de quadrant en deux parties. La première est le réservoir proprement dit avec des filetages en haut et en bas qui compose la partie médiane de l’atomiseur, la seconde vient s’emboîter à l’intérieur mais exclusivement dans le cadre d’une utilisation en bottom feeder. Vraiment ingénieuse, elle permet au liquide de remonter entre les deux réservoirs et de ressortir par le haut lorsque l’on squonke. L’effet est vraiment réussi, le réservoir se remplit comme s’il était alimenté par plusieurs fontaines tout autour.

La réalisation de cet atomiseur est irréprochable. Les pièces s’ajustent parfaitement et sont impeccablement finies, les filetages sont fluides et agréables. C’est d’autant plus méritoire l’In’Ax BF est un assemblage relativement complexe, et il a clairement fallu une bonne dose de talent et d’expérience pour le concevoir.

Une ergonomie astucieuse

La partie supérieure est composée de trois éléments. Le top cap lui-même, qui fait également office de chambre d’atomisation, a une rainure et un trou sur sa partie supérieure. La bague de réglage de flux d’air vient par-dessus. Elle a elle-même six rainures, de différentes profondeurs, qui s’ajustent sur celle du top cap. Le réglage de flux d’air dispose ainsi de six positions, la plus petit est en parfaite pour une inhalation indirecte avec un flux d’air très restrictif et la plus grande conviendra à une inhalation directe elle aussi restrictive. Un très grand flux d’air serait de toute façon aberrant sur cet atomiseur, il n’est évidemment pas prévu pour les gros montages et les grosses productions de vapeur.

L’ensemble est maintenu en place par une dernière pièce qui vient se glisser sur le top cap et qui empêche le déréglage intempestif du flux d’air. Cette pièce à ailettes permet également de refroidir l’atomiseur sur sa partie supérieure, précaution utile d’autant plus qu’elle se situe exactement au niveau de la chambre d’atomisation. Celle-ci revient, grosso modo, un drip tip un peu long. Elle est donc extrêmement réduite et permet une remarquable concentration des saveurs.

Sur ce chapitre, l’In’Ax BF est tout simplement remarquable. Les saveurs sont rendues avec une intensité et une précision exceptionnelles.

Le plateau est des plus simples, avec deux orifices pour le remplissage du réservoir, la vis de plot négatif, et l’axe central. Cet axe sert à la fois de plot positif, en coinçant le fils de la résistance dans un des petits ressorts fournis, d’axe central pour le mesh et de plot positif pour la connexion 510.

Facile a monter

Les montages sur cet atomiseur sont donc aussi simples qu’ils peuvent l’être sur un Genesis. Il faut d’abord rouler son mesh sur le petit axe fourni dans les pièces détachées, l’oxyder bien sûr, puis le placer sur l’axe central. Vous pourrez ensuite passer votre fil dans le petit ressort correspondant à son diamètre, et positionner le tout en haut de l’axe central sur lequel il sera parfaitement maintenu. Vous pouvez alors enrouler votre résistance autour du mesh, en descendant jusqu’au bord du plateau où vous pourrez coincer votre fil dans la vis du plot négatif. Pulser le tout jusqu’à avoir une chauffe homogène sur toutes les spires, et c’est prêt.

La partie inférieure de l’atomiseur est assez élaborée. L’axe central s’insère par la connexion 510 dont il forme le plot positif. À l’intérieur du réservoir vient alors une petite pièce ronde en plastique, maintenu par la cheminée centrale qui abrite le mesh. Celle-ci est percée à sa base d’un petit trou qui permettra au liquide d’imbiber le mesh lui-même. Il faut simplement faire attention quand on remonte la petite pièce en plastique noir, elle a une empreinte plate qui doit s’insérer correctement dans son équivalent sur l’axe central.

L’apport de l’option BF

Cette version apporte donc à l’In’Ax l’option bottom feeder. Elle peut surprendre sur un atomiseur qui dispose déjà d’un réservoir. Elle ne change de fait absolument rien à la vape, mais elle permet de profiter de l’autonomie de la bouteille de la box. Avec une bouteille de 8,5 ml par exemple, on arrive à une capacité totale très confortable de 11 ml avec le réservoir. Cet atomiseur consommant relativement peu, il y a de quoi tenir un sacré moment.

Il est de fait à peu près impossible d’avoir une grande consommation de liquide avec cet atomiseur qui n’accepte pas les gros montages. C’est un point essentiel avant de vous décider, l’In’Ax n’accepte les fils que jusqu’à 0,3 mm de diamètre (28 ga), le diamètre des résistances est limité par celui du mesh, la vape sera donc forcément raisonnable. On pourra éventuellement monter la puissance de vape en réalisant un montage avec deux fils en parallèle, mais la limite sera vite atteinte. Lina c’est agréable entre 8 et 25 watts, 30 pour les plus téméraires mais la vape et l’atomiseurs seront bien trop chauds au-delà quoi qu’il arrive.

Le pin standard reste le principal défaut de cet atomiseur. Il ne ressort pas suffisamment du filetage négatif pour autoriser une utilisation sur une connexion hybride. À vrai dire il ne ressort pratiquement pas, et vous seriez à peu près certains de provoquer un court-circuit de la batterie. Aucun souci bien sûr avec les connexions classiques, qu’elle soit sur ressort ou non, mais cette incompatibilité avec les mods hybrides reste regrettable.

En résumé

Points positifs :

  • Rendu des saveurs
  • Qualité de fabrication
  • Ingéniosité
  • Polyvalence BF/standard
  • facilité de montage

Points négatifs :

  • Pin standard incompatible hybrides
  • Limité à un style de vape

Conclusion

Notre note : 5/5. L’In’Ax BF est sans l’ombre d’un doute un excellent atomiseur, mais il ne conviendra pas à tout le monde. Les amateurs de Genesis ou ceux qui souhaitent découvrir ce style de vape l’adoreront, sous réserve d’apprécier une vape restrictive et à faible puissance. Son impressionnante réalisation, sa facilité de montage et la qualité du rendu des saveurs le placent très clairement en haut du panier dans cette catégorie. Pour les autres, le marché déborde d’alternatives.

 

Name of Reviewed Item: In'Ax BF Athea Rating Value: 5 Image: http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/06/revue-inax-bf.jpg Review Author:Review Date: