Test du nicorettespray® : pulvérisateur de nicotine

Le nicorettespray® commercialisé par Johnson & Johnson est un nouveau médicament pour arrêter de fumer.

Le nicorettespray® commercialisé par Johnson & Johnson est un nouveau médicament pour arrêter de fumer.

Qu’est-ce que ce produit vient faire ici, il ne s’agit pourtant pas d’une cigarette électronique ?

C’est exact, et c’est peut être même le concurrent direct de la cigarette électronique.

C’est en allant rendre une visite à ma pharmacienne pour tenter de me procurer la fameuse ecig Tag Replay que je suis reparti avec ce nouveau produit. Ma question était pourtant simple :

– “Bonjour, avez-vous le produit Tag Replay ?

– “Non, mais nous avons ça, c’est super, c’est nouveau“.

Après m’avoir lu l’ensemble de la brochure commerciale, un imprimé découpé selon la forme de l’appareil, je fini par céder à l’argumentaire de la vendeuse. Une vingtaine d’euros plus tard, me voici avec ce nicorettespray® que je compte bien mettre en concurrence directe avec mon ecig, par simple curiosité.

Nul besoin de mentionner que le professionnel ne m’a pas demander si j’étais fumeur, cela va de soi.

Du propylène glycol et de la glycérine végétale, tiens donc …

Voici la composition du spray tel qu’indiquée dans la notice : Propylène glycol, éthanol anhydre, trométamol, poloxamère 407, glycérol, bicarbonate de sodium , lévomenthol, arôme menthe, arôme rafraîchissant, sucralose, acésulfame potassique, acide chlorhydrique et eau purifiée.

Je fais confiance à Johnson & Johnson, leurs 45 années d’expérience dans le domaine du sevrage tabagique me font zapper la case wikipedia à la recherche du profil toxicologique de tous ces ingrédients. Et puis c’est clairement marqué sur la notice : “NICORETTESPRAY est moins nocif que le tabagisme“, aucune raison de s’inquiéter.

Je déballe l’objet et enclenche le spray avec une facilité déconcertante. Face à l’ecig c’est le jour et la nuit. C’est ergonomique, léger, tient de la poche et ne fuit pas. Après avoir actionné le spray quelques fois en direction d’un enfant et d’une femme enceinte, je m’apprête à le porter à ma bouche.

1mg de nicotine par dose, ça arrache !

Je suis vapoteur de e-liquide dosé à 6mg/ml. Si je me base sur les calculs du docteur Farsalinos, il me faut un peu moins de 15 minutes pour consommer 1mg de nicotine. Ce spray va me fournir cette dose en un dixième de seconde.

Le choc ne fut pas léger. Le goût de la menthe poivrée est agréable mais la fraîcheur s’est très vite transformer en brûlure. Je ne ment pas quand je dis que j’ai senti ma bouche s’anesthésier pendant quelques instants. Après quelques minutes le choc a disparu pour laisser place à un picotement très désagréable au fond de la gorge.

J’ai utilisé ce spray dans deux conditions différentes : l’après midi au milieu d’une séance de travail durant laquelle je vapote normalement beaucoup et le matin après mon deuxième café, période à laquelle je commence habituellement le vapotage. Dans les deux cas, l’envie a été étouffée pour quelques minutes, le temps que le picotement au fond de la gorge s’estompe.

Visuellement il ne se passe rien et l’usage du spray relève plus de la souffrance que du soulagement

Dix minutes après la pulvérisation ma cigarette électronique me manque, c’est évident. Au stade où je suis (6mg/ml de nicotine, 2 ans de vapote) j’ai le sentiment de ne pas trop pleurer le manque de nicotine dans le sang, mais bien le plaisir visuel et le goût. Je cherche à faire des gros nuages de vapeur et à sentir les arômes envahir mon palet.

N’étant plus fumeur depuis 24 mois, je ne vais pas m’aventurer dans une évaluation de l’efficacité de ce spray mais le comparer à ma cigarette électronique me semble intéressant. Après tout ces deux appareils sont censés faire la même chose et si j’écoute les docteurs, la nicotine serait responsable de l’addiction. Une pulvérisation et la vapote disparait.

Alors que le spray afflige une réelle douleur, la cigarette électronique caresse les papilles et satisfait l’oeil.

On peut bien sûr se demander si le rôle d’un substitut est de donner du plaisir ou de juste calmer les envies. Pour moi la question est toute réglée : pour être vraiment efficace, un substitut doit pouvoir concurrencer le produit original qu’il est censé remplacer. C’est là toute la force de la cigarette électronique : c’est aussi agréable que le tabac.

En tant que consommateur, client, malade, ex-fumeur, vapoteur, appelez-moi comme vous voulez, ce spray est un gadget. J’ai le sentiment très net que ces professionnels du sevrage, qui investissent sans doute des millions d’euros pour concevoir ce genre de produits, se sont fait doubler par leurs propres clients.

La cigarette électronique chinoise, techniquement transformée par le dynamisme de vapoteurs européens et américains, a je pense encore de beaux jours devant elle.

Reste à savoir, au regard des discussions politiques en cours, quel va être son prochain propriétaire …

Name of Reviewed Item: Nicorette Spray Rating Value: 0.5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/06/nicorettespray.jpg Review Author:Review Date:
  • Den’ice

    Bonjour,

    Pour ce qui concerne ta désagréable sensation de brûlure lors de l’utilisation du spray, et à titre de comparaison, il faut prendre en compte que cette même douloureuse sensation existe pour moi qui vape en zéro nicotine lorsque je teste les liquides de certains de mes camarades vapeur’s.

    J’en ai encore fait la désagréable expérience hier en tirant une malheureuse et simple taffe d’un liquide dosé à 5,5 mg/ml de nicotine…

    Ce dispositif de spray semble donc déjà “trop fort” pour quelqu’un qui, comme toi, vape en 6 mg/ml de nicotine…

    Den’ice

    • Très bonne remarque Den’ice, j’avais fait le même constat avec des e-liquides à 18mg/ml (dans une moindre mesure néanmoins), il est évident que c’est avant tout une histoire de nicotine, en tous cas là c’est beaucoup trop fort à mon gout.

      • Bellaqua

        Si l’on continu ainsi et si mon cas est commun, on peut s’imaginer pour un fumeur :

        Etant sur du 12 mg/ml rarement et 6 le plus souvent, j’écrase mes marlboro rouge après deux bouffés car elle me sont devenu trop douce.

        En même temps rendre la cigarette trop douce, ça m’a fait resté sur l’eCig. Alors rendre l’eCig trop douce, ça ferait rester chez Nicorette.

        Je fantasme presque sur Nicorette qui surenchère en nicotine pour de-sensibiliser à ce “hit” important dans le sevrage par l’eCig.
        Pour qu’une e-cigarette à 100 bouffé par ml d’e-liquide donne 1 mg par inspiration, il faudrait un dosage à 100 mg/ml !

        Vraiment trop fort à votre gout?

    • sigmund

      Je suis vapoteur mais j’utilise aussi ce spray
      Il est précisé qu’il faut garder le produit 4 secondes en bouche avant de déglutir et miracle les picotements disparaissent.

  • Stéphane Tribouillet

    Bonjour,
    Merci pour le test. J’ai été alpagué par une vendeuse dans ma pharmacie quotidienne lorsque je suis venu acheter mes comprimés à la nicotine. J’ai bien fait de ne pas l’écouter.

  • Ludovic Gruszecki

    Si j’en crois les études, on se prend 1 mg de nicotine avec 1 cigarette de tabac, donc s’envoyer 1 mg de nicotine directement avec ce spray me parait logique, mais c’est juste fait pour calmer l’envie de fumer et non faire un sevrage progressif, ou alors il va falloir qu’ils sortent des spray avec des taux de nicotine moindre par la suite pour faire une descente progressive vers le 0 nicotine.
    Mais quid de la dispersion du spray autour de soi?
    Je vois bien la scène au restaurant ou au café, et hop un peu de nicotine dans le plat ou le verre du voisin lol

    • Dans la notice ils donnent des conseils sur la diminution progressive des pulvérisations, le but étant bien sûr de ne plus utiliser le produit au bout de 12 semaines. C’est effectivement l’une des choses que j’ai regrettées : pas de différents dosages.

      • Mickael Taffin

        (Mode énervé ON):C’est sûr que leurs discourt “la nicotine provoque l’ addiction, bla bla bla” ne tient pas vraiment debout avec se type d’invention si il n’y a pas différents paliers des taux de nicotine, juste une inscription “le traitement dure 12 semaines plein pot niveau nicotine et stop tu es sevré, tu ne pensera plus jamais a ton vice!” on connait la suite(passage devant le débit de tabac avec clignotant et arrêt obligatoire inconscient au “check point”). Tout cela devient triste a mon goût et l’affaire des panneaux solaire chinois en destination de l’Europe n’arrangera rien au commerce des e-cig en provenance de se même pays….je pense qu’on est bientôt arrivé a un point ou les masques de la nature humaine vont tomber avec tout un tas de réglementations inabordable sur le point de vue financier a part pour ceux qui s’engraisse depuis tant d’année sur notre cancer/santé, mains dans la mains, avec le menu des corruptions habituelles. Triste société qu’on anesthésie petit a petit a coup de JT de tf1 et autre connerie télévisé. (Mode énervé OFF).

  • yves

    Qu’ouïs-je ? Ce produit contiendrait du PROPYLENE GLYCOL? Un produit utilisé comme antigel ? Un produit POTENTIELLEMENT dangereux par inhalation ? Mais à quoi pense l’industrie pharma …

    • Filomat Neuf Fois Sept

      lol

  • Guest

    mwé enfin je croyais que la pub des prduits du genre tait interdite …. la ca passe a la télé pourtant … et on nous fait chier a nous dire que l on est pas sur de la non nocivité de la ecig mais la y a encore + de produit dedans … bref ils nous prennent vraiment pour des cons … sinon le coup du ” apres avoir actionné le spray sur une femme enceinte et sur un enfant” m a bien fait rire héhéhé 😉

  • Guest

    mwé enfin je croyais que la pub des produits du genre était interdite …. la pourtant ca passe a la télé … et on nous fait chier a nous dire que l on est pas sur de la non nocivité de la ecig mais la y a encore + de produit dedans … bref ils nous prennent vraiment pour des cons … sinon le coup du ” apres avoir actionné le spray sur une femme enceinte et sur un enfant” m a bien fait rire héhéhé 😉

  • Filomat Neuf Fois Sept

    mwé enfin je croyais que la pub des produits du genre était interdite …. la pourtant ca passe a la télé … et on nous fait chier a nous dire que l on est pas sur de la non nocivité de la ecig mais la y a encore + de produit dedans dont les meme que dans le e liquide … bref ils nous prennent vraiment pour des cons … sinon le coup du ” apres avoir actionné le spray sur une femme enceinte et sur un enfant” m a bien fait rire héhéhé 😉

  • Ophélie

    Bonjour,

    Je tenais à écrire un commentaire concernant ce produit qu’est le nouveau spray de Nicorette. Etant fumeuse depuis quelques années et n’ayant jamais réussi à arrêter, je me suis tournée avec ce produit “miracle”, mais aujourd’hui je le regrette.
    Tout d’abord, il y a cet effet très désagréable dans la gorge, que vous avez bien su décrire. Mais en plus de ce picotement fort désagréable, pour ma part j’ai du mal à avaler ma salive les minutes suivant la prise du produit, j’ai envie de tousser, et parfois, j’ai beaucoup de mal à respirer normalement.
    De plus, si l’on regarde attentivement la notice (comme il est conseillé de le faire, et comme je l’ai fait) on peut y voir une liste d’effets secondaires incroyablement longue, et personnellement, je trouve ces effets particulièrement graves. Quelques exemples : “Inflammation de la langue ou des gencives, lésions des muqueuses buccales”, “Rythme cardiaque rapide et/ou irrégulier”, “Gonflement du visage, de la langue ou du pharynx”, “Saignement des gencives”… Et j’en passe.
    Certains de ces effets indésirables sont plus fréquents que d’autres, mais les moins fréquents ne sont aucunement inévitables. J’espère que nous sommes d’accord sur le fait que ces effets sont très graves et peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, au “long” terme (le produit n’étant pas utilisable plus de 6 mois).
    En ce qui concerne l’envie de fumer, il est vrai que ce spray l’apaise considérablement. Mais pour un moment seulement.
    Voilà, j’espère que mon commentaire en aidera plus d’un.
    Merci de m’avoir lu !

  • wiwi

    Salut , j ai fais le test comme vous , et perso j etais septique , je suis passer de 45 cigarettes par jour alors que cela fesais 15 ans que je fume a 7 en 3 semaine , et la j ai arreter le spray et je fume plus que 1 cigarette le matin alors que ca fais 7 semaine donc excuser moi mais de ma franchise mais votre volonter elle est ou ?

    • Bonjour, je précise que je suis vapoteur dans mon récit. Le but du test n’est pas de savoir si oui ou non le spray fonctionne pour arrêter de fumer, mais de le comparer à la cigarette électronique, notamment sur ses aspects pratiques et de sensation à l’uage. Bravo pour votre diminution de tabac !

  • laurent burneau

    Bonjour,
    Oui à moi aussi, la pharmacienne est parvenue à me “vendre” ce produit en spray de chez Nicorette et cela fait environ 4 mois que j’en prends. Pour info avant je prenais soit des pastilles ou des chewing-gum contenant 1.5 mg de nicotine mais ce jour là il n’y en avait plus (en outre je pense que cela n’était pas un hasard…) Cela fait plus de 3 ans que j’ai arrêté de cloper mais maitenant je suis accroc aux substituts malgré le fait que j’ai cherché à diminuer les doses progressivement. Lorsque j’ai testé ce spray, j’ai eu aussi des sensations de brûlure qui s’estompent rapidement. Depuis plusieurs semaines je me suis remis à tousser beaucoup et cette toux ne passe pas et je suis convaincu que c’est dû à ce produit car dès que je remets une dose cela m’irrite beaucoup et je tousse comme quand je fumais. Je compte arrêter ce produit pour reprendre des pastilles.

  • Vincent

    Dans ce test et la plupart des conversations, je comprends que vous n êtes pas mentalement prêt pour vous sevrer de la nicotine. J ai 33 and, je suis fumeur depuis l âge de 13 ans. J ai ete un gros, très gros fumeur, pendant de 10 ans à peu près je fumais un l&m de 30 par jour ensuite un de 20 par jour. Ça fais deux ans maintenant que je travailmentalement pour arrêter où j ai essayé de nombreux substitut pour arrêter de fumer mais en vain, je fumé même àvec le patch. Un jour j’ai entendu parler D une injection qui faisait arrêter de fumer. Je me suis rendu à Orange voir le docteur Nicolas àvec un ami, lui gros fumeur aussi. Ca à marcher pour lui car ça fait un an qu il n y touche plus, moi dès le lendemain matin j ai repris la cigarette, je suis donc retourner voir le médecin pour avoir droit à ma deuxième injection gratuite. J ai tenu une semaine pour apres reprendre mais qui m à aider à baisser considérablement ma consommation de 5 à 10 cigarettes selon les périodes. Je continué tjs mon combat mental et à m y préparer et me dire que j y arriverais ét me faire des défi à commencer par fumer une cigarette toute les heures. Désormais je me sens arriver au bout grâce au spray nicorette. Le mois dernier j ai fumé huit jours dans le mois, ce mois ci j ai fait trois jours de patch et désormais deux pressions de nicorette spray tous les deux heures qui me calme énormément et ne me donne pas envie de la cigarette et oú maintenant je sens ét ressens le mauvais D un fumeur à mes côtés. Je pense qu il faut se préparer, etre vraiment motivé et avoir des raisons pour arrêter. Moi je voulais arrêter de prendre du poison et nicorette spray me convient et m aide vraiment….

    • Ueb Ueb

      Être prêt c’est ne plus du tout toucher à la cigarette même pas une taf !! Les substituts et la vapoteuse aident beaucoup