Vous êtes ici : Vaping Post » Témoignages ecigarette » Témoignage de Cyb sur l’ecigarette

Témoignage de Cyb sur l’ecigarette

Profil de Cyb

Combien d’années de tabac ? + de 15
Avez-vous aujourd’hui totalement arrêté le tabac ? Oui
Quel modèle de cigarette électronique utilisez-vous ? Halo G6 / Cilex Eno / Ego Stradust
Votre avis sur la cigarette électronique est globalement : Positif

Témoignage

Et bien je vais vous raconter un peu mon histoire avec la cigarette. J’ai fumé durant 16 années après avoir découvert cette mauvaise habitude à l’université, d’abord en soirée, et ensuite quotidiennement pour déstresser un peu. Bien sûr, je me disais qu’après les études, j’arrêterais. Le problème avec les études, c’est que l’on sait quand on commence, mais pas forcément quand on finit. 🙂 5 ans après, mes diplômes dans la poche, voici venu le temps de chercher du boulot, et bon, arrêter à cette période n’est pas la meilleure idée, et de fil en aiguille, le boulot et les responsabilités étant toujours plus stressantes, finalement, on continue.

Arrive donc toujours la même question : “J’arrête quand dans tout ça”. Déjà tous les 1er janviers, généralement jusqu’au 2, quand on a la grippe, quand madame est enceinte, et qu’elle répète sans cesse “Arrête de m’asphyxier, même si tu fumes dehors, tu sens toujours le cendrier”. Ensuite toujours après avoir du sport, car on vient de cracher ses poumons, et cela environ 10′, le temps d’arriver à la 3ème mi-temps, car une bière sans clope, c’est un peu comme le manque de soleil cette année.

Jusqu’au jour où le cousin de ma femme est arrivé avec sa flûte magique, dénommée Ego-T
Moi : “C’est quoi ton truc”
Lui : “Une cigarette électronique”
Moi : “Une quoi ???”
Lui : “Une cigarette électronique, j’ai acheté ça il y a une semaine, et depuis je n’ai pas fumé”
Moi : “Et ça fait de la musique quand tu appuies sur ton bouton ???”
Lui : “T’es con ou quoi, tu aspires quasi comme une cigarette, et tu retrouves les même sensation, vas-y essaie, tu vas voir c’est magique”

Et me voilà envoûté par l’engin, tel une poule ayant trouvé une cuillère. Je l’ai retournée dans tous les sens, et j’ai trouvé ça révolutionnaire.

De retour à la maison, j’ai dû passer 3 jours à regarder tous les forums, tous les modèles, tous les produits. Bref, je n’étais pas plus avancé, mais je commençais à comprendre le monde de la vapote. Je découvre qu’une boutique venait d’ouvrir dans ma ville, j’y passe donc un soir, et j’en ressors avec une Lea. Les forums en faisaient l’éloge, donc ça allait être un grand moment dans ma vie !!! J’ouvre le paquet, je charge mon premier tank avec un liquide en 0, je tire sur l’engin, et ça sent le cramé. Bon, on recommence, j’elargis le trou du tank, je nettoie, et ce fut un peu mieux. J’avais oublié d’enlever le liquide de fabrication de l’atomiseur, et pourtant le vendeur me l’avait dit. Mais bon, pas convaincant. Pas grave, je retourne à la boutique et je prends du liquide en 6mg. Bon on voit la différence, mais je ne retrouve pas la sensation intéressante de l’égo. Pas grave, il doit falloir s’y habituer.

Passé les railleries de ma femme, de mes copains, de mes collègues, me voyant sucer un stylo, je commence à trouver l’objet intéressant mais pas autant que l’égo. Vu le prix de l’engin, je suis un peu déçu, et me dit que la clope électronique n’est peut-être pas pour moi.
Pas grave, je vais acheter une Ego, et ça sera forcément mieux. Me voici donc avec une seconde cigarette électronique. Ce coup-ci, je la nettoie avant de l’utiliser, et j’essaie de remplir le tank. J’ai bien du mettre 20′ pour l’ouvrir, avec les dents, les ongles, un couteau. Ma femme, me voyant m’agiter comme un forcené, vient donc voir pourquoi tant d’agitation.
Elle : “Tu fais quoi”
Moi : “J’essaie d’ouvrir un tank”
Elle : “Pourquoi tu pars faire la guerre”
Moi : “Oui, à la clope”
Elle : “Ben apparemment c’est pas gagné, tu veux un coup de main”
Moi : “Attends, c’est un truc d’homme”
Elle : “Et t’as pensé à utiliser les dents d’une fourchette pour faire levier”
Moi : “….”
Je le remplis donc avec du Torque 56 de chez Halo, que j’ai commandé en même temps. Et waouh, la claque. Mes lèvres sont restées collées à l’engin pendant une bonne heure. Et je commençais à découvrir le vrai monde de la vapote.

Depuis, quelques mois se sont écoulés et j’ai testé divers modèles et liquides. Je me suis donc aperçu que pour moi c’était le goût qui primait, ainsi que le volume de fumée. Le hit était devenu accessoire.

3 modèles sont devenus mes favoris :
La G6 de chez halo, lorsque je cherche une vapeur chaude et abondante, l’Eno de chez Cilex, pour une vapeur froide, et l’arôme et enfin le Stardust, lorsque je cherche un Mix des 2.

Pour les liquides, je reste fidèle aux Halo, qui sont mes favoris, grâce à leur complexité. Par contre, ma femme a du mal avec certain, qui sont agréables à vapoter, mais apparemment pas a sentir en entrant dans une pièce.

Pour moi, cette expérience est donc vraiment positive. Je ne touche plus aux cigarettes. Et maintenant, je ne vapote même plus la journée. La vapote est devenue un moment de détente le soir, dans le canapé ou sur la terrasse, et j’en suis vraiment satisfait. Et au moins, je fais toujours autant sourire mes collègues, avec mes instruments à la bouche 🙂

Review Author:Review Date: