Test : Cleito – Aspire

Amateurs de vape serrée passez votre chemin, avec ce Cleito Tank subohm, Aspire vise clairement les cloud chasers. Clapton coil, grosses arrivées de liquides, ce nouveau clearomiseur reprend les bases du Triton 2 et pousse le genre encore plus loin avec une nouvelle conception de résistance. Les fans de vape aérienne massive vont adorer le résultat, les autres beaucoup moins.

Une résistance innovante

resistance-cleitoPremière chose, le nom de ce clearo. Il n’a pas fini de susciter des blagues plus ou moins grasses dans les pays de langues latines. Mais bon, passons. La grosse nouveauté de ce Cleito se cache dans ses résistances.

Ne cherchez pas la cheminée, elle n’existe pas. La chambre d’atomisation et la cheminée ont fusionné en un long tube de 4 cm, qui part de l’airflow pour s’arrêter au drip-tip.

A l’intérieur, le coton biologique enrobe un Clapton coil de 0,2 ou de 0,4 ohm. Aspire conseille d’utiliser la résistance de 0,4 ohm entre 40 et 60 watts, la résistance de 0,2 ohm nécessite, elle, une puissance de 50 à 70 watts.

CLEITO - AirflowLes 4 airflows sont gigantesques. Quand, ils sont grand ouverts, ils représentent la moitié de la circonférence de la base en inox sur une hauteur de 2 mm. Le drip-tip est très large (diamètre de 1,2 cm). On y respire comme dans un tuba.

Le remplissage se fait très facilement par le haut. L’espace entre le tank en pyrex et la résistance permet de vider la fiole directement dans le réservoir, si on n’a pas la tremblote. Attention toutefois, à bien serrer la résistance sur la base, sinon elle vient avec le top cap quand on le desserre.

CLEITO - TopComme souvent avec les clearomiseurs à remplissage par le haut, il ne faut pas oublier de fermer les airflows quand on verse le liquide, sinon il suinte, voire se vide par les airflows.

Le mieux est de fermer les arrivées d’air puis de retourner le clearo tête en bas, pour les ouvrir afin que l’air qui fait pression sur le liquide s’échappe. Une fois le Cleito rempli, Aspire conseille de patienter 15 minutes afin que le liquide imbibe tout le coton pour commencer à vaper.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • Un clearomiseur Cleito en stainless steel
  • Une résistance Clapton coil en 0.4 ohm à utiliser de 40 à 60W
  • Une résistance Clapton coil en 0.2 ohm à utiliser de 55 à 70W
  • Un tube de remplacement en pyrex
  • Une vape band
  • Un drip-tip en delrin
  • Quatre coiffes en silicone de couleurs à mettre sur le top-cap
  • Réservoirs démontables en pyrex
  • Capacité du réservoir : 3,5 ml
  • Connexion : type 510
  • Un mode d’emploi en anglais
  • Diamètre : 22 mm
  • Poids : 39 g
  • Longueur : 57 mm avec le drip-tip

Ça vape fort, très fort !

A la vape, le Cleito confirme ce qu’il laisse prévoir sur le papier. On a droit à une vape subohm ultra-massive. Avec les deux résistances, les nuages sont énormes. Bizarrement, je n’ai pas trouvé de différence flagrante entre les deux résistances.

clearo-demonteBonne surprise, la restitution des saveurs est bien marquée. Il faut dire qu’on a les lèvres à 2 cm de la fin de du coil et on a droit à quelques projections de liquides en bouche.

A 70 watts, les saveurs sont un peu dénaturées, j’ai préféré redescendre à 60 watts pour apprécier mes jus.

CLEITO - Cuff et bague siliconePetits bonus, le Cleito est livré avec de petits gadgets en silicone. La bague en silicone est une judicieuse idée pour protéger le réservoir en pyrex. Touchante attention, mais la couleur orange n’est pas forcément un bon choix.

On a aussi droit à quatre « rubber cuffs » (noir, orange, rouge et bleu), ce sont des coiffes en silicone à poser sur le top cap.

Elles protègent les lèvres de la chaleur dégagée par le top cap, en cas de chain vaping à 70 watts. Personnellement, je n’ai pas trouvé que ça chauffait tant que ça. Mais le contact lèvres-silicone est plus agréable que celui avec le stainless steel.

Conséquence logique de tout ça, le tank de 3,5 ml se vide vitesse grand V. A moins de s’appeler Bill Gates, il est conseillé de se mettre au DIY. Il est possible de faire l’inhalation indirecte avec la résistance de 0,4 ohm en laissant passer un filet d’air par les airflows.

Avec le coil de 0,2 ohm, impossible, la vapeur est trop chaude. De toutes façons, le Cleito n’est clairement pas conçu pour ça.

CLEITO - Cleito Evic VTC MiniAvec des résistances aussi basses utilisées à tels niveau de puissance, il vaut mieux être équipé de mods à double-accus, sinon il vous laissera en plan avant la fin de la journée.

A noter pour les fans de reconstructible, qu’Aspire est en train de plancher sur un kit RTA, il devrait sortir sous peu.

En résumé

Points positifs :

  • Grosse production de vapeur
  • Très bonne restitution des saveurs
  • Simplicité d’usage
  • Bonne finition
  • Remplissage facile par le haut
  • Format compact
  • Pas de fuites
  • Prix attractif

Points négatifs :

  • Vape très clivante, on adore ou on déteste
  • Consommation de liquide indécente
  • Projections de liquides en bouche à fort wattage
  • Contenance réduite par rapport à sa consommation
  • Réservé aux batteries de plus de 40W
  • Son nom

Conclusion

Note de 4/5. Compact, facile d’utilisation, pas cher et bien fini, le Cleito d’Aspire est un clearo très performant qui s’adresse à un public bien précis, les amateurs de nuages. Ses résistances sont très bien conçues, avec une préférence pour la 0,4 ohm, au comportement plus qualitatif et avec des saveurs très bien rendues. De leur côté, les vapeurs en inhalation indirecte tousseront et passeront leur chemin.

Rating Value: 4 Review Author:Review Date:
  • MIGUEL

    SALUT je possede levic vtc mini et je voudrais acquerire ce clearo mais je voulais savoir sur quel mode je peut vapoter avec ces resistance d’origine car le joint est jaune alors je met en mode nickel ? titane ? POWER ? merci

    • MIGUEL

      ??

      • fabfabfab

        Bonjour, la résistance est faite en kanthal, donc vous ne pouvez l’utiliser qu’en mode “Power”. Bonne journée.

  • Sebastien Voyard

    Résistance innovante ? On n’est pas plutôt revenu sur du cartomiseur ?

    • fabfabfab

      Oui, un cartomiseur avec du fil clapton à l’intérieur 🙂

  • Gaetan Lefrancois

    Salut, je suis passé d’un kanger nano au cleito et j en suis vraiment ravi.
    Tout les point négatif sont bien exposé. Perso ça me va, je suis passé depuis un moment au DIY donc niveau conso je m y retrouve.
    2 points positif non évoqué sont:
    1.la durée de vie des coils (je crois que j en change qu’une fois par moi mais juste au cas ou).
    2.la capacité de changer de liquide quand on veut sans avoir de vieux gout dans la bouche ou de mélange trop persistant. Même après l avoir cramé ça passe très vite (j’étais a 120W et je n avais pas vut :/) 2 ou 3 taffs et c est fini.
    Pas mécontent d avoir écouté mon vendeur et de ne pas être partit sur le TFV4.

  • ENE

    Bonjour,

    J’ai acheté le Cleito depuis environ 1 mois et je ne suis vraiment pas déçu. En outre, j’ai changé de résistance (0.4) il y a deux semaines . Maintenant, quand je vape, ce n’est pas agréable, ca ”pique” et le rendu de saveur n’est plus au top. Serait il déjà la résistance ? Ou autre?

    Je vous remercie d’avance.