Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Sur le terrain, des comtés britanniques s’entraident pour gérer la vape localement

Sur le terrain, des comtés britanniques s’entraident pour gérer la vape localement

Le comté de Hertforshire fait figure de pionnier. Il est l’un des premiers à avoir mis en oeuvre les recommandations sur la vape de l’agence anglaise de santé publique, Public Health England, et de Cancer Research UK sur la vape.

Des dizaines de comtés prêts à adopter la même politique

Les autorités de Hertfordshire, comté anglais situé au nord de Londres, encouragent leurs administrés à utiliser la cigarette électronique dans une optique de sevrage tabagique. Elles veulent également entraîner le reste du pays sur les bénéfices de ce dispositif.

Des dizaines d’autres conseils municipaux semblent vouloir adopter la même politique. Les conseillers de Hertfordshire affirment qu’elle “dissipe les fausses idées associées aux cigarettes électroniques”.

Informer inlassablement

La conseillère Teresa Heritage, notamment chargée des questions de santé publique dans son comté, déclare qu’il est le premier à élaborer une telle politique qui a la faculté d’inspirer d’autres autorités. “Une personne sur cinq croit à tort que les vapoteuses sont autant voire plus nocives que les cigarettes, presque la moitié des gens ne réalise pas que les cigarettes électroniques sont en fait beaucoup moins dangereuses, qu’elles ne contiennent pas de tabac ni de produits combustibles” ajoute-t-elle.

“La meilleure option est d’arrêter de fumer, les vapoteuses offrent une très bonne alternative pour ceux qui ne parviennent pas à se sevrer complètement ou qui ne le souhaitent pas” explique aussi Teresa Heritage.

Royaume-Uni : sur le terrain des services de santé encouragent les fumeurs à réduire leurs risques