Suède : la vente de cigarettes électroniques dans le collimateur du législateur

La Suède, productrice du Snus, et pourtant avant-gardiste sur les méthodes de réduction des risques pour le fumeur, souhaiterait encadrer assez sévèrement la vente des cigarettes électroniques.

Ce doit être un médicament

Le libre commerce de l'e-cigarette en Suède connait des difficultés légales.

Le libre commerce de l’e-cigarette en Suède connait des difficultés légales.

L’Agence suédoise des produits médicaux (MPA en anglais) soutient publiquement une interdiction de vente qui vient d’être prise à l’encontre d’un des plus grands vendeurs d’e-cigarette du pays. Un tribunal a en effet rejeté l’appel d’un détaillant et la MPA espère que cette jurisprudence favorisera la régulation du marché et permettra d’instaurer une réglementation adaptée. Elle affirme par ailleurs pouvoir surveiller efficacement les importations des produits de la cigarette électronique tandis que les municipalités devront se charger de contrôler la vente dans les petits magasins.

Le tribunal cité dans le journal The Local considère en effet que l’e-cigarette doit être traitée comme un produit pharmaceutique et doit faire l’objet de demandes d’autorisation de mise sur le marché, par conséquent sa vente est illégale dans les petites et moyennes surfaces.

Les Suédois sont de gros consommateurs de Snus, cette poudre de tabac humide, qui permet aux fumeurs de ne pas inhaler le tabac et par conséquent de ne pas affecter leurs poumons. La Suède fait figure d’exception en Europe en autorisant sa vente dans le pays qui bénéficierait depuis d’une réduction significative du nombre de cancers du poumon et d’infarctus liés au tabac. Mais l’approche politique pour la cigarette électronique semble être bien différente cette fois-ci.

L’Agence suédoise des produits médicaux estime pourtant que le vaporisateur personnel est un excellent moyen de sevrage du tabac mais qu’on ne connait pas l’efficacité et la sûreté des équipements actuellement commercialisés. C’est pour appuyer ces propos que l’étude de Chris Bullen, qui conclue que les cigarettes électroniques seraient au moins aussi efficaces que les autres outils de sevrage tabagique, est utilisée par le journal The Local.

Review Author:Review Date:
  • Frédéric F.

    jamais vraiment eu l’intention d’aller m’installer en Suède de toute façon…

  • platipus

    Y’a des gens qui connaissent le snus ici et qui pourrait me dire si ces légendes peut être urbaines ont un fondement ?

    est-ce que ça casse les dents ?
    est-ce que l’on a une haleine de poneyfumeur avec du snus ?

    • Céline Djibaoui

      Je peux pas répondre a toute tes question mais je peux t’affirmer :
      Qu’ils ont pas l’air d’avoir des dents pourris (en même temps ils ont un bon systeme de santé)
      J’ai pas été respiré leur haleine.
      Par contre c’est particulièrement infect.

    • Tony Fiant

      Ben, je vais te donner une réponse de “scientifique” même si je ne suis pas snusologue.
      Avant que cela te casse les dents, tu auras probablement des problèmes encore plus sérieux avec tes muqueuses en raison du contact permanent du tabac et des additifs présents dans le snus. Ceci dit, l’attaque de l’émail dentaire sur le long terme paraît plus que plausible.
      L’haleine… nous ne sommes pas tous égaux devant elle : certains fumeurs (vous savez, ceux qui vous parlent à 20 cm) ont une haleine qui rappelle les viscères putréfiées d’un hareng mort en plein soleil depuis 2 semaines, d’autres rien. L’acidité, la flore bactérienne et autres joyeusetés qui font psychoter certains jouent un rôle primordial dans le traitement de ce que tu gardes longtemps en bouche. Le snus n’a aucune raison de déroger à cette règle.
      Et puis, la vape, c’est pareil, je sais que certains “puent de la gueule” (j’avais envie de l’écrire…) lorsqu’ils vapent tel liquide mais pas tel autre.
      L’avantage du snus est de ne pas mourir des mêmes cancers, enfin en général, que les fumeurs.
      Ne sombre pas du côté obscur , il a tellement de facettes…

      • Tony Fiant

        J’ai oublié, j’ai essayé le snus aux US lors d’une soirée, franchement, je craignais que ce soit “autre chose” vu la dégaine de ceux qui me l’ont proposé… pas envie d’un very bad trip avec tatouage sur la jour…mais non après explication.
        Et bien, franchement, j’ai trouvé cela dégueulasse et j’étais déjà fumeur depuis longtemps. J’ai d’ailleurs vite rallumé une tueuse après pour masquer le goût.

  • Salvatore Sipala

    Bah , ils font comme ils veulent .. C’est leurs problèmes !

  • Tony Fiant

    Confirmation, la c….. humaine est universelle et infinie. Tu avais raison Albert…

  • vapoton

    toujours la même rengaine:”le vapo perso est un excellent moyen de sevrage…Mais blablabla!!!”
    c’est sur qu’avec ce monologue douteux tenu par les élus de tous les pays,nous allons vachement avancer sur la réduction des risques!!!

  • Tony Fiant

    Ils auraient pu créer leur propre marque pourtant : Innokea avec leurs fameux mods suédois Hallström et Gladstruck, designed in Sweden, manufactured in China.

  • Camé Leon

    C’est dun protectionisme, du lobbying bref c’est une question de sous