Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Smoktech Silenus

Smoktech Silenus

Smoktech revient en force avec une batterie de MODs. Parmi eux, nous avons particulièrement remarqué le sylvestre Silenus.

Smok en force

Le Silenus de chez Smoktech

Le Silenus de chez Smoktech

Smoktech est un fabriquant chinois bien connu, pour ses produits comme le Magneto, ou les cartomiseurs dual coil, entre autres. Le moins que l’on puisse dire avec ce fabriquant, c’est qu’on n’est jamais sur de savoir à quoi s’attendre : autant la marque a sorti des produits qualitatifs et remarqués, autant, se reposant un peu trop sur ses lauriers, on a pu constater ici et là quelques laisser-aller.

Smoktech a décidé de revenir en force, et de frapper fort, avec toute une gamme de MODs. Le Bec pro, le Shuttle, le Fury-S, le Rocket, forment une photo de famille conquérante, chapeautée par l’atomiseur reconstructible RSBT Hybrid, qui ne veut rien de moins que de faire la peau du Fogger V2 – V3 dans les Taifun-like d’entrée de gamme, et le dripper X-Pure qui offre des performances inédites pour un atomiseur à moins de 30 euros.
Et au milieu de cette débauche d’acier brillant, d’écrans Oled noirs avec effet miroir et de ces gravures agressives, un Opinel. Un MOD en bois aux formes rondes, sylvestre, très joli, comme le chêne solitaire épargné par le passage d’une colonne de blindés en grandes manœuvres.

Déballage

Top caps du Silenus

Top caps du Silenus

Le Silenus arrive dans une boîte noire, sobre, qualitative sans excès. A l’intérieur, bien calé dans une mousse, le MOD, un top cap de rechange, et un petit mode d’emploi (en anglais). La version livrée est la 18650, un corps alternatif en option offre la possibilité de le passer en 18350. Mais on imagine mal l’intérêt de la manœuvre.
Parce que si, sur la photo, le Silenus ressemble à un canif de poche bien connu, ce n’est plus du tout le cas en vrai. Inutile de songer à la glisser dans la poche de votre jean : il ne rentre pas.

Un corps massif, recouvert de bois, un top cap affiné, un sympathique bouton qui tombe bien sous le doigt, et, au milieu, une bague rotative pour régler la puissance : inévitablement, il évoque un autre de ses concurrents, le 134 d’Innokin. Mais un 134 de bûcheron, aussi proche dans ses proportions et son ergonomie qu’éloigné dans sa philosophie. Là ou le 134 proposait une mitrailleuse lourde et belliqueuse, Smok propose une ballade en forêt. « Ne faites pas la guerre, allez plutôt aux champignons. »

Ergonomie

Le Silenus avec le Taifun GT (23 mm)

Le Silenus avec le Taifun GT (23 mm)

Niveau ergonomie, le Silenus est massif, mais facile à prendre en main… Sauf peut être si vous avez des mimines minuscules. Vous aurez bien compris que ce MOD est parfait plutôt pour la vape chez soi, idéalement dans son château familial, perdu au milieu d’une forêt sombre et profonde, assis au coin de la vaste cheminée, perdu dans une méditation interrogative sur la place de l’homme dans la nature en écoutant distraitement les hurlements des meutes de loup au loin, portés par les rafales de la tempête, mais que pour aller acheter vos artichauts au marché, c’est moins pratique.
J’ironise, mais il est bien, ce MOD. La tenue en main est bonne, la sensation du bois est très sympathique, même si on regrettera qu’il soit un tantinet trop traité : on l’aurait aimé un poil plus brut.

L’utilisation est très simple : des clics pour l’allumer, cinq clics pour l’éteindre et ainsi le mettre en sécurité, c’est facile. Une autre séquence, trois clics, pour passer du wattage au voltage variable, selon votre préférence, puisque le MOD vous propose les deux alternatives, selon vos habitudes. La LED s’allume en blanc en mod Voltage Variable, en Bleu en mod Wattage.

La bague vous propose 5 puissances, 6, 8, 10, 12 et 15 watts, 3.6, 4.0, 4.4, 4.8 et 6.0 volts. En sortie, la puissance est là. Impossible de trouver des informations sur le chipset, mais si la vape n’est pas lisse-lisse, il faut vraiment faire montre de ruses de sioux pour s’en rendre compte. Au niveau qualité de vape, c’est très bien. Un petit regret, pas de subohm : je n’ai pas réussi à faire fonctionner de résistance sous 1.1 ohm, le MOD clignotant alors pour indiquer qu’on est au delà de sa plage de fonctionnement. Clairement, il n’est pas conçu pour cela. Avec un Taifun GS à 1.7 ohms, par contre, ou un RSBT Hybrid le Silenus est tout à fait à son aise : que l’on vape tranquille ou que l’on veuille… envoyer du bois (et vous noterez que je me suis retenu 50 lignes avant de la faire, celle-là), le chipset répond présent, et l’ensemble est massif mais esthétique.

Enfin, les deux top-cap interchangeables offrent une connectique 510 ou EGO, ils présentent des rigoles d’air pour les cartos tanks, et, avec la connectique montée sur ressort, vous n’aurez aucune difficulté à visser vos atomiseurs : j’ai essayé avec tout ce que j’avais sous la main, sans rencontrer de difficultés.
Durabilité

Le bouton du switch est magnétique, explique Smoktech. Au niveau des sensations, ça n’apporte strictement rien : le switch est clicky, agréable mais pas du tout progressif, et offre une course très courte. L’aspect magnétique de la chose se ressentira plus dans la durablité.

Au niveau de la durabilité du MOD, justement : les matériaux font solide, les assemblages sont plus que corrects, même si des petits détails de finition transparaissent ici ou là, à condition vraiment de les chercher. L’ensemble semble solide, et, après une semaine d’utilisation intensive, je ne peu que constater que l’ensemble semble fiable, constant, en un mot, du bon Smoktech.

En résumé

Un très bon mod, pour qui cherche quelque chose d’original, n’a pas peur du massif, pour vapoteur chez soi ou montrer dans la rue qu’on est un vapoteur, un vrai. L’ensemble est bien conçu, et offre une simplicité d’utilisation sans pour autant brider les possibilités : la plage de réglages de volts et watts couvre une bonne gamme de vapes différentes.
L’électronique est bien faite : la vape est proche du lisse, très régulière, et le MOD économise bien ses batteries : dans des conditions identiques, la durée des accus 18650 atteint 89 % de celle du Pipeline Pro, modèle de sobriété.
Bref, Smok est de retour, avec des arguments de poids.

99,90 EUR chez Le Petit Vapoteur

MOD éléctronique à Voltage (3.6 à 6.0 V) et Wattage (6.0 à 15.0 W) variables compatible avec les accus 18650.

Silenus en images

Review Author:Review Date:
  • Cegoca

    Merci pour ce test, qui vient hélas trop tard pour moi, j’ai reçu le mien ce matin 😉
    Superbe mod il est vrai, à peine plus discret que l’itaste 134.
    J’ai eu un peu de mal avec la connexion 510 mais un peu de graisse a arrangé les choses.
    La vape est bien là, tout à fait correcte, avec un Nautilus en BVC et du “Castle Long Reserve” acheté en même temps.
    Ce sera mon cigare cubain de la vape 🙂

    Comme accus, prenez une flat top sinon le cap ne se fermera pas à fond et laissera une petite fente disgracieuse, ce qui serait dommage pour ce si beau mod.

  • Soys

    Je l’ai commandé samedi sur le petit vapoteur. Je l’attends avec impatience. Ce sera mon deuxième mod a une semaine d’intervalle avec mon EVIC, dont jeu suis super comptant. J’avais envi d’un mod pour me la péter en soirée et qui envoie du lourd (cela fait deux mois que j’ai arrêté la tueuse et je craint la tentation de reprendre une tueuse en soirée arrosée), et py en famille, ben ça en jette 😉

    • Patricia

      ça envoie du bois 😉

      • Soys

        Clairement, bon maintenant, compléter ma collection de mods, il faut que je me fasse offrir un meca, j’adore la gueule du Hammer, je me contrefout que soit un clone, l’important est qu’il ai de la gueule et qu’il envoie du lourd.

        En attendant, mon opinel géant a un super look avec le nautilus. Je l’ai étrenné avec un liquide Hachement bon (Inglorious Custard de Flavor Hit, je parle souvent d’eux, mais je rassure tout le monde, c’est juste qu’ils sont terribles et j’ai remarqué que gustativement, je préfère les liquide aux alentours de 50/50 que les traditionnels 80/20 que je trouve souvent trop secs et avec moins de flaveurs. Je suis toujours un arbrisseau dans la vape ceci dit 😉