Smoktech Magneto 2

Voici la revue du Magneto 2 de la marque Smoktech, ou Smok pour les intimes. Un mod méca télescopique de bonne facture mais dont l’innovation n’est pas flagrante. Un test détaillé par Denis Cougnaud.

Smoktech et le méca de trop

Le switch magnétique du Magneto 2

Le switch magnétique du Magneto 2

En septembre j’ai testé le Fury S de la même marque que j’avais alors assez apprécié en partie pour son switch magnétique malin et son système de protection 7A. C’est vrai que la tête de mort ne m’avait pas emballé mais cela restait un bon petit méca.

Le Magnéto ici en test est la seconde version de ce mod méca et au temps j’avais compris le positionnement du premier, au temps pour celui-là et à la date du jour, sa raison d’être est tout à fait obscure, si ce n’est son aspect télescopique mais qui n’a rien de novateur en 2014.

Encore un Mod full Méca d’entrée de gamme (comme mécanique ou encore mieux comme sans électronique) qui ne doit sa vie et sa puissance qu’à la seule charge et décharge de son accu. Comme vous le savez, j’aime utiliser un mod mécanique avec mes reconstructibles du fait de l’excellente vape que cela me procure avec une résistance approximativement de 0.7 à 1.3 ohm, mais je dois avouer que ces systèmes de switch en bas du mod ne m’ont jamais vraiment convaincu en particulier dès que le mod devient un peu long. Je trouve cette manipulation absolument pas ergonomique et fatigante à la longue…

Ici bas au pays du mod méca et Magneto v2 rien de notablement nouveau comparé à l’énorme concurrence qu’il peut y avoir dans cette gamme de prix. Hasard des sorties commerciales ou de la guerre chinoise permanente, j’ai en test en ce moment un produit équivalent, moins cher et semble-t-il de meilleur fabrication. Vous en saurez plus après la pub ! Non je plaisantais, mais restez sur Ma-cigarette.fr pour découvrir ce prochain test.
Encore une fois on reste sur un produit chinois qui offre certes des qualités mais qui à ce stade du marché de la vape comporte aussi des défauts devenant à mon sens de plus en plus rédhibitoires.

Par ma volonté de faire accéder la vape aux plus grands nombres de fumeurs, et sachant que tous les goûts sont dans la nature je vous livre sans fard mon essai de ce Magneto II estampillé 1939 avec une jolie gravure sur le fond du switch style Batman ou Spiderman… ça reste discret.

Aspect d’ensemble basique, ramassé et télescopique

Le boitier du Magneto 2

Le boitier du Magneto 2

A l’ouverture de la boîte, on se dit qu’il est bien comme sur les photos, à savoir petit et bien foutu. On comprend que l’on a affaire à quelque chose de compact et de plutôt séduisant en particulier la partie intégrant le switch. Du moins cette impression va durer tant que l’on n’a pas fait usage de l’aspect télescopique du Magneto II. Ca me rappelle le tout premier mod méca que j’ai acheté il y a une éternité, le KTS qui lui aussi était télescopique. En effet, et déformé par de nombreux tests, j’ai de suite essayé cette fonction télescopique. C’est là que sont apparus mes premiers effrois. Vous verrez dans un premier temps que le fonctionnement des pas de vis vous indique de suite que l’on n’est pas dans une gamme moyenne mais plus dans du bas de gamme tant le bruit de coulissement des tubes est insupportable.

Dans un second temps les pas de vis étant très petits vous verrez qu’il faut un temps pas possible pour le visser ou le dévisser et ça aussi c’est franchement décevant. Et dans un dernier temps vous constaterez comme moi que le bords du tube extérieur en haut ne sont absolument pas chanfreinés et qu’ils procurent par conséquent un contact tranchant désagréable avec la main.

Le Magneto 2 monté ici d'un Aspire Nautilus

Le Magneto 2 monté ici d’un Aspire Nautilus

Vous me direz on ne va pas tous les jours utiliser cette fonction télescopique, vous aurez en partie raison mais la position en 18650 laisse apparaitre le tube intérieur et du coup rend votre beau petit mod méca tout affreux et mal proportionné. On dirait un sandwich SNCF ! Il est parfait mais seulement en 18350 ce qui entre nous est un peu idiot pour un télescopique non ?

En revanche il faut noter un effort dans toute la partie du switch tant esthétiquement que de par son fonctionnement. La course est agréable et relativement courte et la fermeture par verrouillage en vissant dans le sens inverse du pas de vis est réussie. Pas nouveau certes mais ca fonctionne pas mal et un poil mieux que sur le Fury S. En revanche et comme sur tous ces systèmes, il faut veiller à ne pas verrouiller trop fort quand vous voulez neutraliser le switch car si vous le bloquez comme moi vous aurez grand peine à le débloquer !

Le switch est ici fermé (verrouillé)

Le switch est ici fermé (verrouillé)

Si vous êtes adepte de mode d’emploi ne cherchez pas, il n’y en a toujours pas.
Pour terminer sur son aspect global, il peut faire son petit effet dans le sens classique du terme mais vous verrez très vite comme moi la grosse inscription gravée de la marque Smok sur le flanc et en franchement trop gros. C’est moche et à l’inverse du switch qui lui est joliment gravé du nom Magneto II 1939 et orné d’un bien joli motif sur le fondement. Entre nous, sus été largement suffisant !

Revue technique

Les caractéristiques sont donc les suivantes :

  • 1 seul switch en acier en bas du MOD et magnétique
  • Matière : acier inoxydable
  • Largeur : 22mm (classique pour un Mod)
  • Hauteur : 71mm (18350), 101 mm (18650) plus court que le Fury S
  • Poids : 110 g soit 8 gr de plus que le Fury S
  • Pas de vis: 510
  • Course du switch courte
  • Diamètre : 22 mm
  • Options de batterie : de 18350 à 18650
  • Bague du bas (servant de verrouillage du mod par visse inversée)
  • Connecteur atomiseur et accu en laiton indépendant et sur ressort
  • Pas de vis : 510

Deux versions semblent être disponibles en France

A bien fouiller un peu partout, je me suis aperçu que 2 versions différentes étaient commercialisées en France et sans vraiment que l’on sache d’où viennent réellement ces deux versions. En effet il y a une version avec le dessin style Batman sur le fond du switch et une autre version sans aucune inscription. Vous le savez, j’ai la version avec le 1939 et le Batman mais en revanche sur ma version, la course du switch n’est pas réglable comme d’ailleurs le pin de connexion 510 qui est seulement sur ressort et l’on sait d’expérience que ces versions sur ressort ne durent pas.

La seconde version, que je n’ai donc pas, aurait une course de switch et un pin de connexion réglable mais pas d’inscription. Si j’avais eu le choix j’aurais évidemment choisi la version réglable car cette affaire est une de mes critiques de ce mod sur lequel tous les clearomiseurs ne fonctionnent pas dessus malgrès un pin sur ressort.

Le plus agaçant dans cette histoire chinoise est que l’on peut difficilement savoir avant l’achat quelle version on va recevoir ! C’est pour moi un vrai problème et une contre-indication sévère à l’achat. Je déteste ces entourloupes commerciales.

Usage simple, non sécurisé et faussement ergonomique avec le switch en bas

Le Magneto 2 à gauche monté en 18350 avec à droite Fury S équipé d'un Mega Aerotank

Le Magneto 2 à gauche monté en 18350 avec un Mega Aerotank, à droite Fury S équipé d’un Lemo

Pour revenir sur ce système magnétique, le principe ici est plus simple que le Fury S. Il s’agit de deux aimants qui se repoussent à l’intérieur du switch. Ce système est, d’avis de fabricants, plus solide que le système à ressort. Pour ma part je demande à voir car j’ai croisé sur certains modèles des frottements liés surement à une force magnétique trop réduite. Quoi qu’il en soit le switch de ce Magneto II est franchement agréable à l’usage même si je trouve la course un peu courte sur mon exemplaire qui est non réglable. Il en reste pas moins que ces switch au fondement n’ont franchement pas mes faveurs à la longue !

Pour le reste et en particulier les deux pas de vis principaux qui accueillent le top cap et le switch ils sont de fabrication moyenne mais acceptable contrairement au pas de vis du tube télescopique.

Les trois parties distinctes et le corps télescopique au maximum.

Les trois parties distinctes et le corps télescopique au maximum.

Après mis en place de votre accu, votre mod est prêt à fonctionner sous réserve d’avoir déverrouillé le switch en tournant la bague de sécurité en bas. Pour comparer toujours avec le Fury S de la même marque je trouve que le système du Magneto II commence à dater. Je préfère de loin le système du Fury S qui a le mérite de ne jamais se bloquer en position fermée.

Pour le reste ce Mod est un full méca et va donc dépendre de la charge/décharge de votre accu, juste à souligner que le Magneto II ici fait très bien son boulot et que la visserie en laiton doit aussi aider à une bonne conductivité car la vapote, au-delà du geste pour faire contact, est bonne.

En résumé

Points positifs

  • Ergonomie et taille en 18350/18500
  • Tube télescopique
  • Design classique
  • Connexion 510 sur ressort
  • Switch magnétique très pratique à l’usage
  • Poids très raisonnable
  • Accus au choix
  • Plot de connexion 510 sur ressort

Points négatifs :

  • Prix trop élevé vis-à-vis de la concurrence
  • Tube intérieur télescopique de basse qualité et très bruyant
  • Existence de 2 versions avec ou sans réglage des courses de pin/switch
  • Absence de cran de manipulation sur les bagues haut et bas
  • Bague de verrouillage du switch qui bloque parfois en position fermée
  • Design douteux en 18650
  • Aucun mode d’emploi
  • Marquage Smok trop ostentatoire sur le flanc du mod
  • Proximité concurrentielle du Fury S

Conclusion

Note : 2/5. Ce mod va s’entasser dans la multitude des petits mods méca qui fonctionne correctement mais qui à mon sens n’apporte rien de nouveau. Le tout pour un prix qui n’est pas si bas que ça au regard de ce qui se fait ailleurs ou juste à côté. Et même si le switch magnétique fonctionne très bien il en reste pas moins que ces mods à switch en bas ne sont franchement pas ergonomique à mon sens. Reste l’aspect télescopique, mais entre nous j’en suis bien revenu ! C’est une fausse bonne idée à l’usage.

Smoktech Magneto 2 en images

Name of Reviewed Item: Smoktech Magneto Rating Value: 2 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2014/11/2-23-300x199.jpg Review Author:Review Date:
  • Pascal Macarty

    ça aurait pu être une bonne idée de creuser le pourquoi de ces 2 versions, si c’est bien Smok qui les fabrique toutes les 2, ou alors si une de ces versions ne serait pas une contrefaçon!