Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Un site américain met en avant des figures politiques en faveur de la vape

Un site américain met en avant des figures politiques en faveur de la vape

Vapers voting guide.com propose aux vapoteurs de choisir leur représentant politique.

Vapers voting guide.com propose aux vapoteurs de choisir leur représentant politique.

Le site Vapers Voting Guide (le guide de vote pour les vapoteurs) propose de donner la parole à des personnages politiques américains afin qu’ils s’expriment exclusivement sur le sujet de la cigarette électronique.

Pour la plupart en course vers la Chambre des représentants ou le Congrès des États-Unis, ces acteurs cherchent à obtenir des voix auprès de la communauté des vapoteurs afin de les représenter et de défendre leurs intérêts. Ils développent ainsi sur le site Vapers Voting Guide leurs arguments en faveur du produit. Ces actions s’inscrivent dans les élections de mi-mandat qui se tiendront le 4 novembre 2014 aux États-Unis.

Par exemple John Wood, un américain candidat à l’élection au congrès en Californie, s’est clairement présenté en défaveur d’une réglementation accrue sur la fabrication et la distribution des cigarettes électroniques.

Il estime qu’il est tout à fait logique qu’un débat soit instauré autour de ce nouveau produit de consommation, des discussions doivent en effet être menées sur les conséquences sociales et sanitaires engendrées par l’e-cigarette. John Wood rappelle qu’il s’agit d’une méthode les plus efficaces pour se détourner du tabac, elle peut donc avoir un impact positif sur la société américaine.

Cependant, il n’est pas en faveur d’une déréglementation totale autour du produit, il trouve notamment sage la possibilité d’instaurer un encadrement de la vente en fonction de l’âge, ainsi que des limites de concentration en nicotine pour les liquides. Par ailleurs, ce politicien Californien estime juste que des recherches continuent à être menées sur les cigarettes électroniques, et finit son propos en expliquant que le gouvernement ne doit pas dicter ou influencer les habitudes de consommation.

Cette prise de position semble courageuse car somme toute risquée dans un pays où de nombreuses personnes ont déjà montré leur opposition à ce dispositif qui s’apprête à être encadré comme un produit du tabac par la FDA. La question des arômes qui pourraient attirer les jeunes fait également débat en ce moment aux États-Unis.

Review Author:Review Date:
  • Yvon Novy

    Ces politiciens voient, sans doute, dans la communauté des vapers, des électeurs potentiels. Et encore, il n’y aura que les utilisateurs qui se tiennent informés des risque qu’encoure la vape qui se sentiront concernés.
    Si je prends en référence ce qui se passe en France, je connais beaucoup de vapoteurs, mais très peu se rendent compte qu’elle pourrait être menacée. Je n’ai, par exemple, réussi qu’à en convaincre qu’un tout petit nombre de signer l’EFVI. Et pour conclure sur le sujet de ces politiciens américains qui se déclarent, aujourd’hui en faveur de la cigarette électronique, que deviendront ces belles paroles s’ils sont élus et quand ils verront arriver les industriels du tabac avec leurs gros sous ? Que feront-ils face aux pressions des organismes de sois-disant “santé” ?. Ils ne sont pas à un retournement de veste près !

    • Titan

      Voui … ça pourrait même nous rappeler un certain “Moi président, je ferai ci, Moi président je ferai ça …” Et bim, on se retrouve à payer des impôts sur des primes mensuelles de mutuelles obligatoires … Non mais fallait penser à la faire, celle-là, quand-même …! Champion le mec … et personne n’a rien dit! Un silence … assourdissant !

      • Soys

        Heu, étant VRAIMENT de gauche, je n’ai jamais cru en ses discours. J’ai voté CONTRE son prédécesseur, pas pour lui…. Ceci n’engage que moi, j’ai des amis de tous les bords politiques…. Ceci dit, vraiment à gauche, on a prévenu que la présidentielle serait POUR OU CONTRE L’AUSTÉRITÉ, si on était contre l’austérité, seul le FDG était contre (le programme économique était parlant pour tous les candidats). Je n’avais pas envie de parler politique, mais bon…. Pour rappel, la votation de la TPD, contrairement à ce qui a été annoncé n’a pas été faite article par article. L’explication de vote de Mélenchon, que l’on peut trouver sur son blog européen explique pourquoi il a voté pour en condamnant l’article 20 parce qu’il assimile la e cig au tabac et qu’il n’est pas d’accord là dessus, Vergiat, qui appartient au même groupe a voté contre, en raison notamment de l’article 20, quelques élus centristes on voté contre pour les mêmes raisons, le FN de part ses capitaux en lien avec Big Tobacco a voté contre aussi.

        Je ne cherche pas à promouvoir ma formation politique, juste à rétablir des faits. Par honnêteté, j’ai aussi souligné le vote de certains centristes.

        • Titan

          Reçu fort est clair la station 😉
          Mais aujourd’hui, comme je ne suis pas né avant-hier, je peux affirmer que plus jamais je n’aurai confiance en ce système pour le quel tant de gens se battent. Système qui n’est même plus capable de prendre une décision sans en référer à cette “entité” européenne qui décide de ce qu’on a dans nos assiettes et en l’occurrence, dans nos vapos. On n’est même pas foutus, malgré de nombreuses assurances, promesses etc… de garder un ersatz de souveraineté. Décideront bientôt où et de quelle couleur on doit faire …!

          • Soys

            C’est pourquoi je suis situé où je suis politiquement: Il faut changer de constitution, une constitution écrite par le peuple, pour le peuple, approuvée par le peuple. C’est au peuple conscient, éclairé politiquement, souverain de se libérer de ses chaînes, de faire valser la monarchie républicaine inféodée à la finance. Pour rappel, Big Tobacco et Big Pharma sont deux symboles puissant de la finance.

          • guitou34

            Il n’y a de peuple. Il n’y a que des individus qui ne pensent qu’a leur propres intérêts et absolument pas éclairés. Il y seulement 1 pour mille vapoteurs (je suis gentil) qui sont au courant des enjeux, des etudes et qui se mobilisent. Et cette grosse majorité se réveillera uniquement le jour ou ils payerons 80% de taxe sur leur liquide. Je n’ai aucun espoir que ce peuple, avec une vision qui ne dépasse pas la fin du mois, ne continue pas à voter pour des marchands de rêve.

          • Patricia

            ça serait bien que les gens se réveillent quand on leur fait payer des taxes abusives, mais tu constateras comme moi que ….bah même pas. Les individus aujourd’hui sont majoritairement d’accord sur un point : moi d’abord et après moi le déluge.

            Le manque total d’altruisme et de solidarité est déplorable, alimenté par le fait que nous vivons de plus en plus coupés des autres, autonomes et indépendants pour satisfaire nos besoins sans faire appel aux autres.
            (ex : autrefois, il fallait se réunir pour moissonner, plus besoin avec une moissonneuse, et tout est comme ça ).

            Cet état d’esprit individualiste permet aux décideurs de faire à leur guise sans craindre la moindre révolte: il leur suffit de donner à chacun une “possibilité” même mince, de se tirer d’affaire , et chacun s’y accrochera en sacrifiant tous les autres, sans aucun remord.

            On peut se faire attaquer des heures, pas un, ( même ici,) ne se lève pour la défense de la vape…. C’est clair comme du cristal. Chacun reste bien à l’abri derrière son écran et compte les points en silence.

            Si tous étaient autour d’une table, ça serait impossible ça.
            Individualisme.
            Mort de la démocratie ça.
            Victoire accablante des manipulateurs qui détiennent à la fois le pouvoir décisionnel, exécutif et les médias qui font le travail de formater la pensée des masses.

          • Soys

            C’est à NOUS de faire la démonstration que la mise en compétition des individus, l’individualisme poussé à outrance est obsolète et ne repose que sur un principe qui a montré ses limites depuis le 18ème siècle, alimenté par périodes par des figures comme Hitler, Ayn Grand (appelée par ses disciples : “la passionaria du capitalisme”, et oui, ils ont osé), Thatcher (There Is No Alternative, le fumeux TINA que nos politiques de droite déclarée, comme de droite complexée (celle qui nous gouverne), Reagan, Blair, Schröder, Hollande etc… essayent de maintenir à flot appuyés en cela par les puissants lobby du tabac et du médicament, entre autre, relayés par les masses médias qui désinforment quotidiennement, certains ici le découvre par la e cig, pour ma part, cela fait des années que cela me fout en rogne. Alors, oui, à mes yeux ce combat que mène les vapoteurs est exemplaire, il suffit de voir comment ils ont réussi à influencer le Conseil d’État dans dernier avis pour s’en rendre compte. Ce combat n’est pas de gauche, pas de droite, encore moins d’extrême droite, mais il devrait inspirer les peuples. Car, oui, même si nous ne sommes pas la majorité des vapoteurs à être des vapoteurs citoyens, des vapoteurs peuple, nous existons et nous éveillons les consciences citoyennes, de droite comme de gauche, sur un sujet important qui touche à la liberté et à la santé des citoyens.

  • Patricia

    Sur le fond, l’idée est plutot bonne.
    Mais dans la forme, il y a fort à parier que les discours seront plus démagogiques que sincères et qu’ en fin de compte, l’élu ne servira que ses intérêts, comme souvent, quand il s’agira pour lui de voter les textes.
    Enfin, on va dire que c’est mieux que rien…

    Ceci dit, dans cette idée, j’ai repéré les parlementaires anti-vape, et il est clair que ces gens corrompus n’auront plus jamais ma voix. Mais je ne me base pas sur leurs paroles, mais sur leurs votes antérieurs.

    • Titan

      Je suis assez d’accord avec toi, avec cependant une t’ite réserve. Le gagnant de mai 81 avait, pour récupérer des voix, promis la chose suivante: S’il était élu, il libérerait entre autres du joug de l’Etat un certain nombre de fréquences d’émission jusqu’alors inaccessibles au bénéfice des radios libres et des cibistes. Il faut savoir que depuis que “l’information existe”, l’Etat, extrêmement pointilleux dans ce domaine, s’est toujours arrangé pour en détenir le pouvoir de communication, ce qui expliquait les redevances pour les magnétocassettes et les premiers magnétoscopes. Les moyens d’émission ou de stockage de l’info étaient très réglementés. RFM (la première radio libre) en a même souffert énormément et a fait l’objet à l’époque de brouillages intempestifs impressionnants. Cela dit, les personnes concernées par le sujet ne dépassaient pas 2 millions.
      Tout ce que je peux dire, c’est qu’il a été élu, et qu’il a tenu parole. Le nombre des radios libres a explosé et les cityzenbandeurs ont pu cibister.

      • Patricia

        Ah bah vi mais là tu nous parles de notre dernier vrai président ! 😀
        Je me souviens de RFM à l’époque, je l’écoutais et je l’écoute toujours d’ailleurs.

        L’époque était bien différente alors, nous manifestions dans les rues pour autre chose que nos corporatismes et nos avantages. Il régnait une certaine atmosphère qui n’existe plus que dans nos vieux souvenirs. Nostalgie …

        Aujourd’hui, je préfère m’en tenir a leurs actes qu’à leurs discours, je n’accorde pas bcp de crédits aux paroles, d’autant que comme le dit Soys, notre souveraineté n’est plus qu’une coquille vide.

        • guitou34

          Tu as raison Patricia, c’est les actes qui comptent. Mais malheureusement peu de personnes les regardent. Pour prévoir l’avenir, il faut analyser le passé et les Français ont la mémoire très courte. Maintenant on s’en prend à l’Europe. Mais que changerai notre souveraineté ? un pays d’agriculteurs entouré de barbelés comme le propose le FN ?. L’état économique actuel de la France était prévisible. 90% de ce qui ont mis au pouvoir ce gouvernement sont mécontents et c’est ça qui est grave. On sanctionne une politique un fois que le mal est fait. On ne vote pas pour un candidat, mais contre l’autre. Et après avoir tout juste compris que la politique ne se résume pas à la gauche ou la droite, en désespoir de cause, les Français sont bien capables de nous mettre le FN au pouvoir en 2017. C’est beaucoup plus simple de penser que le problème ne vient pas de la politique, mais de son voisin le chômeur qui serait trop payé ou le travailleur illégal. Un président qui se déplace en scooter plutôt qu’en voiture avec chauffeur, ça nous satisfait moralement, mais d’un point de vu économique, c’est négligeable. La peuple est plein de paradoxe comme celui d’accuser les riches tout en rêvant de le devenir.
          Pardon Ghyslain pour avoir dérapé sur un échange qui s’éloigne du sujet.

          • Tony Fiant

            Heu, le scooter, c’est pour les économies ou pour la discrétion ? 🙂
            En lisant tout le fil, pour que la vape gagne, et elle ne le peut qu’en résistant car nous sommes dans une démarche de défense pas d’offensive, trop gros en face, pour que la vape gagne, il faut convaincre autour de nous et ainsi de suite, effet boule de neige.
            On sait qu’un groupe s’infantilise donc quand on parle de près de 70 millions de personnes, on obtient ce que Soys appelle la stupidité populaire quand bien même chacun, individuellement, ne soit pas stupide.
            Mobiliser pour la vape sera difficile quand on voit que personne ne bouge quand des décisions impopulaires sont prises et qui touchent bien plus de personnes que la vape. Individualisme, paresse, égoïsme, lâcheté, les raisons sont nombreuses.
            Perso, je ne sais pas comment on peut lancer la machine si ce n’est justement par une comm. la plus large possible autour de nous et en s’assurant qu’elle se propage.
            Après, quand une masse critique est atteinte, ce sera gagné pour être un acteur incontournable.
            Pour l’instant, je nous vois plutôt comme des snipers pour rester dans la métaphore militaire.

          • guitou34

            Oui, je suis dans cette démarche. Faire de la com en direct et sur le net. C’est agréable d’avoir des discussions entre vapoteurs convaincus, mais notre action se fait ailleurs. C’est plus difficile aujourd’hui avec la main mise des medias toujours en quête de sensationnel et l’individualisme. Mais, bon, on fait avec et parfois, on a besoin de pousser un coup de gueule, même si je sais que c’est totalement gratuit et inutile à le faire ici.

  • Patricia

    Curieux, oui, mais la question demeure : y en aura-t-il UN pour se lever alors que ça n’est pas son problème personnel à lui ?
    Et là, paf, plus un chat …..
    C’est un peu ça le souci de notre bien triste époque.

    • Soys

      D’où le fait qu’il est important d’entrer en RÉSISTANCE, les résistants n’ont jamais été majoritaire au début, mais ils ont toujours su faire se lever les peuples. Soyons ces résistants de la vape.

      • Raou

        Ils n’étaient pas très majoritaires non plus à la fin…

        • Soys

          Peut être, mais sans eux, la seconde guerre mondiale aurait été perdue… Je dis ça, je dis rien. Mais, sans la bataille du rail, le débarquement de Normandie n’aurait pas pu avoir lieu, et la bataille du rail a été menée par…la Résistance!, sans eux, sans la résistance en Provence, pas débarquement de Provence, pas débarquement en Italie non plus etc… Pour des gens peu nombreux, ils ont été rudement efficace! Et je ne te parle pas du soutient des populations…. Je dis ça, je dis rien…..

          • Titan

            Tout à fait! Un petit détail, cependant, la résistance était là, présente pour … préparer l’arrivée des “Sauveurs”, à savoir les américains. Autrement dit, une nation puissante prête à bondir qui, ne nous le cachons pas, a bougé parce qu’ils sont nos alliés, soit, mais aussi et surtout de peur de finir par se faire envahir eux-même. Ce qui est justifié, légitime et logique, indépendamment des accords d’alliance passés avant.
            Pour faire court, la Résistance Française a préparé et permis l’arrivée d’une puissance étrangère qui s’est déplacée pour deux raisons dont une personnelle. Mais ne pas oublier que si cette résistance existait et était connue de tous, elle restait une condition nécessaire mais insuffisante pour gagner à elle seule.
            Alors ok, pas de pb, je signe des deux mains pour une résistance de la Vape.
            Ok, cette résistance existe.
            Quelle “puissance” intérieure hors “alliance” se sentira assez concernée pour nous aider?
            Une grande majorité de la population ne soupçonne même pas l’existence du pb, et quand elle en est informée, l’info est déformée à des fins inavouables.
            Et pire, la moitié pour ne pas dire les trois quarts des gens concernés ne voient pas arriver le danger …
            Ben on est mal barrés!

          • Soys

            C’est pour toutes ces raisons qu’il faut que nous soyons nos propres médias. Ce n’est pas un simple slogan, c’est un moyen d’organiser concrètement la défense de la vape. Il faut pouvoir organiser des actions ciblées et concrètes, comme des conférences ouvertes au public, une représentativité active dans les manifestations de défense de la santé sur des thèmes ciblés, le partage sur les réseaux sociaux de toutes les études qui étayent nos propos etc…

  • guitou34

    Je rencontre également des gens très bien et ouverts. Je mène aussi un travail permanent d’information et d’actions depuis les 2 ans que je vape. Tu me juge très mal. Tout ce que je dit c’est qu’il faut regarder les chiffres avec réalisme pour adapter notre action en conséquence. Ce qui défendent activement la vape sont très minoritaires. 99.9% des vapoteur n’ont pas pris une minute sur leur temps pour signer une pétition. Freche l’avais bien compris. Il faut raconter des sornettes pour se faire élire et ensuite pendant la lune de miel, mener immédiatement les actions pour le bien tu peuple, mais pourtant totalement impopulaires, car ces actions ne sont reconnues à leur juste valeur que 5 ans plus tard.

    • Soys

      Je ne t’ai pas dis le contraire, mais je dis simplement que nous devons donner une image et développer les arguments auprès du peuple. Que tu le veuilles ou non, il existe, je ne jugerai pas de la prise de conscience de l’ensemble des vapoteurs sur un échantillon restreint, même si ceux que je connais, dans l’ensemble sont pour défendre la vape, mais il ne s’agit là que d’un échantillon qui n’est pas révélateur. Le peuple existe, il faut le réveiller.