The Shenzhen Electronic Vaporizer Industry Association (SEVIA)

Phil Busardo et Dimitris Agrafiotis ici en Chine dans la province de Shenzhen.

Phil Busardo et Dimitris Agrafiotis ici en Chine dans la province de Shenzhen.

Phil Busardo, désormais célèbre dans le milieu de la vape pour ses revues de matériels en vidéo, évoque son séjour récent en Chine aux côtés de son ami Dimitris Agrafiotis.

Ils ont participé au rassemblement de The Shenzhen Electronic Vaporizer Industry Association (SEVIA). Il s’agit d’un organisme constituée de près de 70 fabricants de cigarettes électroniques et des produits liés à ce dispositif, qui ont échangé pour faire avancer le marché de l’e-cigarette en Chine.

SEVIA, dont le président n’est autre que la société Innokin, fait la promotion de la qualité, de la recherche et du développement des vaporisateurs et accompagne le développement de ces technologies. Parmi ses membres on notera la présence de Kanger, Heavengifts, Eigate ou encore SMOK.

Dimitris estime qu’il a assisté à une conférence très enrichissante. Les enjeux et les défis que vont devoir affronter ces entreprises y ont été abordés, ainsi qu’une séance de questions/réponses qui a duré deux heures, à laquelle ont participé les deux vapoteurs. Cet événement est un bon début selon Dimitris, et ce dernier attend désormais des efforts de la part des fabricants du monde entier. Il est indispensable d’être pro actif pour que la vape perdure souligne-t-il dans un message en ligne.

Les deux simples usagers de vaporisateurs que sont Phil Busardo et Dimitris espèrent enfin que ce type de démarche sera également adoptée par les industriels américains du domaine de la cigarette électronique.

Review Author:Review Date:
  • Cegoca

    Cela bouge du côté des producteurs chinois … c’est positif ça !
    Si les Européens et Américains feraient de même, ils représenteraient un marché de combien de milliards tous ensemble ?

  • manu06

    il serait intéressant de connaitre la position des fabricants chinois,vont-ils continuer d’innover en se faisant entendre des instances Européennes pour défendre leur business ou se lancer dans la fabrication de produits tpd-compatible ? si c’est pour se tourner vers des cigalike,qu’ils laissent tomber,Big T a déja de l’avance…………