Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Sciences & Vie consacre un dossier à la cigarette électronique

Sciences & Vie consacre un dossier à la cigarette électronique

Sciences & Vie - Novembre 2014

Sciences & Vie – Novembre 2014

Le magazine Sciences & Vie propose dans son édition de novembre quatre pages sur la cigarette électronique. Intitulé “Projet d’encadrer l’usage de l’e-cigarette. Entre vapoter et fumer, que dit la science ?” l’article fait le tour de la question sous un angle neutre et synthétique.

Les réponses apportées par la journaliste en charge du dossier, Marielle Mayo, semblent bien pondérées. “Globalement les experts s’accordent à dire que les risques pour la santé sont sans commune mesure avec ceux du tabac” explique-t-elle en introduction. Pour aborder en détail la question de la nicotine le magazine a fait appel aux lumières de Jacques Le Houezec qui une fois de plus rappelle que cette substance n’est pas à diaboliser dans l’usage de l’e-cigarette. Pour ce pharmacologue c’est plutôt la présence éventuelles de toxines comme le formaldéhyde ou l’acroléine qui demanderaient de continuer les études afin de mieux comprendre le profil toxicologique du produit.

Page intérieure du magazine consacrée à l'e-cigarette

Page intérieure du magazine consacrée à l’e-cigarette

Les effets du vapotage à court terme qui sont ensuite présentés par Sciences & Vie rassurera le lecteur fumeur qui pourrait s’intéresser à cette méthode de réduction des risques. En revanche Le Houezec n’hésite pas à citer les dernières données scientifiques, notamment celles concernant le diacetyl (Farsalinos) ou les risques éventuels d’asthme tout en rappelant que la science reste encore très jeune et maladroite dans ce domaine et qu’elle contient encore beaucoup d’incertitudes.

Les chiffres de l’association ASH au Royaume-Uni ou ceux de Paris sans tabac sont ensuite utilisés par Sciences et vie pour entériner une bonne fois pour toutes la crainte de passerelle vers le tabagisme chez les jeunes.

Dans un autre registre les vapoteurs qui suivraient de près les prises de position du professeur Bertrand Dautzenberg (lire le communiqué de l’ENSP) pourront peut être trouver dans ces pages un certain intérêt en apprenant qu’il souligne ici l’importance des arômes dans les e-liquides. Il explique en effet que “les arômes sont essentiels à l’efficacité de l’e-cigarette parce qu’ils la rendent attirante“.

Alors que la question du sevrage reste toujours en suspens selon le journal scientifique, les chiffres de l’OFDT sur le recul des ventes de tabac permettent d’illustrer une réalité que beaucoup d’experts interprètent comme le résultat de la popularisation de l’e-cigarette auprès des fumeurs français.

Effets à long terme ou à court terme, nicotine, toxines éventuelles, sevrage, prévalence tabagique, passerelle chez les jeunes, normalisation, marketing, tous les grands sujets de l’e-cigarette sont abordés dans cette édition de Sciences et Vie. A lire sans plus attendre.

Review Author:Review Date:
  • Titan

    C’est à n’y rien comprendre …!

    Il y a un an, Dautzenberg affirmait que la E-Cig “pouvait représenter une passerelle vers le tabagisme pour les jeunes”, supposition constituant l’argument principal pour:
    – une interdiction de vaper en public
    – la justification de son “principe d’exemplarité” en corollaire, étant bien entendu qu’il n’était pas possible d’invoquer officiellement le fameux “principe de précaution”, qui sous-entendrait un danger identifié, réel et avéré.

    Récemment, au cours d’une interview, il reconnaissait s’être trompé, et qu’au vu d’une année d’observation, il affirmait que dans la réalité des faits, c’était même le contraire et que, chiffres à l’appui, il avait été recensé une baisse des jeunes fumeurs “installés” qui se seraient tournés vers la E-Cig.

    Et là, Sciences & Vie débarque avec des stats anglaises et françaises qui “entérineraient une bonne fois pour toutes la crainte de passerelle vers le tabagisme chez les jeunes”…
    Chiffres manipulés? Chiffres différents? En tt cas, y’a quelqu’un qui ne sait pas compter, là …

    • FLorian

      Sans doute l’auteur à voulu dire “enterrer” et pas “entériner”, ça serait plus logique à la vue des références.

      • Titan

        Ouais, mais à ce stade, faudrait être sûr. Imagine …! Même si Sciences & Vie est souvent controversé parce qu’il “vulgariserait” trop la science et générerait du coup des erreurs, il a quand-même une forte audience, ce magazine. S’agirait pas qu’il se mette lui aussi, à publier des contrevérités, on n’en a vraiment pas besoin en ce moment! Le grand public est assez intoxiqué/désinformé comme ça! Y’a encore un gars en scooter aujourd’hui qui, clope au bec, m’a alpagué à un feu rouge en me disant, “T’en es content, d’ton antigel?”. Et il a grillé le feu en faisant une belle roue arrière, content de lui …

        • Tony Fiant

          Ce magazine est une institution, mon grand père, et je ne suis pas tout jeune, le lisait déjà.
          C’est vrai qu’au fil du temps, sa vulgarisation scientifique a augmenté pour garder un certain quota de lecteurs au vu de la complexité de plus en plus importante des sciences pures et appliquées.
          Tout cela pour dire que les lecteurs de cette revue vont prendre en grande majorité pour argent comptant tout le contenu de l’article sans faire de distinguo…

        • Yvon Novy

          Fallait lui répondre : “Et toit, t’es content d’ton pot d’échappement !”

      • Titan

        Ouais … ben moi quand j’écris, je confonds pas mineur de fond et ministre de la santé, c’est pas gentil pour le mineur.

    • Yvon Novy

      Un peu “girouette” en ce moment le Pr Dautzenberg. Un coup je suis pour, une autre fois je suis contre. Ah tiens, aujourd’hui, il aurait déclaré qu’il était favorable à la vape, mais aussi aux arômes et que si le rapport de l’ENSP, dont il est vice-président, sorti la semaine dernière prônait une interdiction de ces arômes, c’était parce qu’il n’avait pas relu la dernière mouture de ce document avant de donner son accord !
      Un peu léger quand même !
      Bon il s’est exprimé en se disant en désaccord avec ce point précis de ce “guide”, mais il n’est pas revenu sur tous les autres points cité dans ce document, et qui visent à restreindre l’attrait de la vape comme méthode de sortie du tabac (interdiction dans TOUS les lieux publics, application de taxes sur les produits…)

      • Tony Fiant

        Peut être ne veut il griller aucune piste pour conserver in fine sa notoriété quitte à quelques auto contradictions.