Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Royaume-Uni : Vers un encadrement sévère de la publicité pour le vaporisateur

Royaume-Uni : Vers un encadrement sévère de la publicité pour le vaporisateur

Un site commercial britannique dédié à l’e-cigarette a pu avoir accès au projet de réglementation de la publicité pour les produits de la vape en Grande Bretagne. C’est une transposition tout à fait conforme à la TPD qui semble se préparer outre-Manche.

Sites internet et applications en ligne pourraient être concernés par une réglementation très restrictive

draft-publicite-TPD-Royaume-Uni

Le Royaume-Uni transpose les dispositions de l’article 20 de la TPD sur la publicité

Le site britannique spécialisé dans la cigarette électronique, Planet Of The Vape (POTV), a pu prendre connaissance des mesures concernant la publicité en faveur du vaporisateur qui pourraient s’appliquer avec la transposition de la Directive sur les Produits du Tabac (TPD) en 2016 au Royaume-Uni.

Le site britannique estime à la lecture de ces mesures que la promotion des produits sera totalement interdite dans le pays.

D’une part, la publicité de la cigarette électronique dans la presse serait considérée comme un délit. L’annonceur (le fabricant d’e-cigarette par exemple) et l’acheteur (le quotidien, l’hebdomadaire…) seraient tous les deux considérés en infraction.

D’autre part, on apprend à la lecture de ces mesures “provisoires” que la promotion de la cigarette électronique ne serait plus autorisée dans les services de la société de l’information. Derrière ce terme se cachent en fait tous les médias électroniques, avec entre autres les sites internet, les blog, les applications en ligne qui seraient ainsi concernés par cette réglementation très restrictive.

Il est difficile de comprendre actuellement de ce qui relève de la promotion directe pour les cigarettes électroniques de la simple information partagée sur ces produits.

“Beryl Keeley du MHRA s’excuse d’avoir à transposer la TPD”

La position législative du département de santé avait été présentée lors de la dernière conférence “E-cigarette Summit” qui s’est tenue à Londres le 12 novembre dernier. La représentante du département de la santé en charge de la transposition de la TPD au Royaume Uni y avait commenté les principes retenus pour la transposition (diapositives 1 et 2) sans enthousiasme à en croire le tweet de Sarah jakes, une responsable de la New Nicotine Alliance.

 

advertising-rules-UK-1

Diapositive 1 – les orientations britanniques pour la réglementation de la publicité en faveur de l’e-cigarette

advertising-rules-UK-2

Diapositive 2 – les orientations britanniques pour la réglementation de la publicité en faveur de l’e-cigarette

 

Le projet est accessible sur le site de POTV.

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Ouais … sont forts ces cons de tabatiers! Si même les British, pourtant hyper favorables à la Vape s’exécutent (c’est le mot!), c’est la mort annoncée de la Vape chez nous!

    • Patrick Rvs

      Ne racontez pas n’importe quoi. L’interdiction de la vape n’est pas prévue. Arrêtez de pleurnicher sur tout, vapoteurs !

      • Titan

        Haha, c’est beaucoup plus vicieux que ça! D’abord on ne raconte pas que la Vape est interdite chez nous, donc on ne raconte pas n’importe quoi. Ensuite, désolé Patrick, mais c’est “grâce” à des raisonnements minimalistes et faussement rassurants comme le tien que beaucoup de Vapers ne se sont pas rendus compte que MST désire:
        – Interdire la communication, la pub, le parrainage, les blogs, les forums, les sites de vente et l’information sur la Vape.
        – Elle a réussi à interdire la pub “visible” de la rue dans les boutiques (comme pour les sex-shops) rien ne devra être vu de l’extérieur.
        – Il va être instauré des taxes réglementant chaque liquide, chaque clearo, chaque résistance, chaque nouveau Mod ou nouvelle batterie, et si les matériels ne correspondent pas à ceux édictés par l’industrie du tabac qui veut s’emparer de la Vape, ils seront interdits et CA, c’est une réalité … Ce qui revient à dire que 95 % de ce qui est proposé, vendu et utilisé en France aujourd’hui sera demain illicite. Même une simple Ego avec un T3S sera proscrite. Mon propre chef, au taf, que j’ai réussi à convertir depuis 2 ans est comme toi lui aussi complètement “à l’ouest”, mais il est pire que ça. Il m’a dit que si ça devenait compliqué, il retournerait à la clope.
        La Vape ne sera pas “interdite”, mais elle va tellement être écrasée de règlements genre: “Ah vous voulez Vaper mes lapins, ben ça va vous coûter cher!” qu’elle va juste crever de sa belle mort.
        T’as un avis sur la question, il est ce qu’il est, mais ne viens pas nous donner des leçons d’analyse de comptoir. Et on ne pleurniche pas, on hurle depuis des mois. Et si on est responsable de ce qu’on hurle, on n’est pas responsable de ce que toi tu en comprends.
        A se demander si tu n’est pas sourd ou aveugle et/ou pour qui tu roules …

  • Patrick Rvs

    Ridicule. Autant je suis pour que les vapoteurs ne se permettent pas n’importe quoi, autant je pense qu’il est important de permettre la publicité de ce dispositif révolutionnaire.