Royaume-Uni : un nouveau vapoteur toutes les quatre minutes

Un rapport publié par le cabinet EY, anciennement Ernst & Young ,livre des informations intéressantes sur la pénétration du marché de la cigarette électronique dans 7 pays européens. Il révèle notamment que le Royaume compte un vapoteur supplémentaire toutes les 4 minutes.

Un taux de conversion des fumeurs britanniques impressionnant

Les autorités de santé britanniques encouragent les fumeurs adopter la Vape

Parmi les adultes britanniques 4,2% sont vapoteurs, en France leur part s’élève à 3,1%. Il est probable que davantage convaincus des avantages du vaporisateur sur les cigarettes traditionnelles les fumeurs outre-Manche adoptent plus rapidement ce dispositif.

Les signaux positifs des autorités de santé rassurent l’opinion britannique

Les avis positifs de Public Health England et du Royal College of Physicians ont très vraisemblablement contribué à la popularité de la cigarette électronique en Grande-Bretagne. En France, les opinions nuancées des autorités, “il vaut mieux vapoter que fumer, mais il vaut mieux rien du tout” ont pu jouer un rôle sur l’image de ce dispositif auprès des consommateurs.

850 000 vapoteurs britanniques ont arrêté de fumer, soit 36 000 de plus par rapport à l’année passée. Le marché de la vape a doublé depuis 2010 et devrait à nouveau doubler d’ici 3 ans pour atteindre un chiffre d’affaires estimé à près de 14 milliards d’euros en 2020.

La vape est le marché le plus dynamique au Royaume-Uni

Interrogé par notre rédaction, Richard Hyslop, directeur général de l’Independent Vape Trade Association se félicite  “C’est un record de constater qu’il y a un nouveau vapoteur toutes les 4 minutes au Royaume-Uni”, ajoutant “nous devrions célébrer ce changement”. Il souligne qu’un large choix de produits est proposé aux consommateurs britanniques. “La vape est le marché le plus dynamique au Royaume-Uni et le second marché mondial de cigarettes électroniques” ajoute Hyslop.

L’industrie de la cigarette électronique au Royaume-Uni jouit d’une réputation mondiale en termes de qualité et d’innovation” à laquelle s’ajoute “une approche éclairée de la part des autorités”. D’après lui le Royaume-Uni a le potentiel pour devenir le leader mondial de la cigarette électronique, si l’environnement réglementaire et fiscal reste proportionné”.

Richard Hyslop (IBVTA) a fondé avec la FIVAPE  la coalitation européenne pour la vape indépendante (de Big Tobacco), l’ECIV.

 

 

  • Yves Kanyo

    Voila des news comme on les aime 🙂