Royaume-Uni : les comtés ne suivent pas les conseils de Public Health England

Un rapport publié cette semaine par l’association britannique The Freedom Association (TFA) analyse les politiques de 386 des 417 comtés du Royaume-Uni vis à vis du vapotage. Il révèle une situation assez inattendue.

interdiction-fumer-vapoterL’association TFA, à l’origine de la campagne “Freedom to Vape” a interrogé (pdf) toutes les collectivités du Royaume-Uni et propose un état des lieux des politiques mises en oeuvre localement vis à vis de la vape.

  • 112 comtés imposent aux vapoteurs d’utiliser les zones fumeurs, 
  • 335 appliquent sensiblement la même politique à l’égard du vapotage qu’au tabac fumé
  • un seul comté, Enfield au nord du grand Londres, autorise le vapotage à l’intérieur et encourage activement les fumeurs à adopter cette alternative au tabac,
  • il est autorisé de vaper dans les bureaux dans 3 comtés, qui n’ont en réalité pas de politique vis à vis de la vape.

Ces politiques, commente l’association NNA, ignorent les recommandations de Public Health England sur la vape en public et risquent de décourager les fumeurs de se tourner vers une solution à moindre risque et “c’est inacceptable“.

Selon l’agence de santé anglaise en effet, il n’est jamais acceptable d’exiger que les vapoteurs partagent les espaces extérieurs avec les fumeurs, elle a dressé la liste de cinq  principes que les politiques devraient prendre en compte.

 


Nos articles sur le vapotage dans les lieux publics au Royaume-Uni.

  • Titan

    Cinq principes?
    le 1, 2, 3, 4 et 5?
    Mais encore …? 🙂

    • vapoton

      salut Titan
      en dessous de la couronne bleue, il y a marqué:Lire la suite.
      je sais pas si cela répond a ta question ?

      • Titan

        Meeeeeeerde … c’est plus des lunettes qu’il me faut, c’est un chien ! lol … 🙂
        Merci, Vapoton.