Vapotage dans les lieux publics : les conseils de l’agence de santé publique anglaise

Le site gov.uk vient de publier les conseils de l’agence de santé publique anglaise ‘Public Health England’ (PHE) pour organiser le vapotage dans les espaces publics.

Après certaines critiques, le rapport du département de santé britannique reçoit un soutien important de plusieurs organisations de santé.

Il n’y a pas de règle unique pour mettre en place une politique d’utilisation de la cigarette électronique. Pour le PHE les paramètres à considérer dépendent de chaque environnement particulier, ainsi les questions à résoudre seront bien différentes entre une usine ou un entrepôt et une école par exemple.

L’agence s’est donc attachée à élaborer un cadre de réflexion plutôt que des règles précises pour aider chaque organisation à se poser les questions importantes dans l’objectif d’encourager les fumeurs à adopter cette alternative et à ne plus fumer tout en gérant les risques spécifiques.

Pour Kevin Fenton, directeur du PHE, différentes approches peuvent être adaptées et ce qui importe c’est que les décisions s’appuient sur des faits et sur une distinction claire entre vapoter et fumer.

Le PHE a posé cinq grands principes pour orienter les décisions locales :

  1. Faire clairement la distinction entre vapoter et fumer.
  2. S’assurer que les règles sont établies sur la base de risques démontrés pour la santé de l’entourage.
  3. Identifier et gérer les risques de l’utilisation par les enfants et les jeunes.
  4. Soutenir les fumeurs dans leur arrêt et leur maintien loin du tabac
  5. Faire respecter les lois et les politiques anti-tabac.

 

 

Review Author:Review Date: