Royaume-Uni : Bristol se mobilise pour convertir les fumeurs au vapotage

Cette semaine, au Royaume-Uni, à l’occasion de la journée nationale de l’arrêt du tabac, la municipalité de Bristol va dans la rue à la rencontre des fumeurs dans l’espoir de les convertir à la vape.

Des équipes présentes dans quatre boutiques spécialisées

BristolLe Conseil de la municipalité de Bristol au Royaume-Uni recommande le vaporisateur comme alternative au tabac et part cette semaine à la rencontre des fumeurs, dans la rue, dans l’intention de les convertir à cette alternative au tabac.

Pour la “National Stop Smoking Day”, la journée nationale de l’arrêt du tabac, des équipes de la municipalité se rendront dans quatre boutiques de cigarettes électroniques situées en centre-ville pour proposer des tests de monoxyde de carbone et montrer comment les niveaux dans le corps diffèrent entre fumeurs et vapoteurs.

Interrogé par le Bristol Post le conseiller Hi Fance, ancien fumeur, a a reconnu “combien il peut être difficile d’arrêter de fumer. Il “encourage les fumeurs qui essaient de se sevrer à essayer toutes les méthodes pour y parvenir. La municipalité souhaite transmettre aux fumeurs de longue durée ce message de santé publique : “les cigarettes électroniques sont une meilleure option que le tabac. […] Il n’y a pas de meilleur moment pour arrêter qu’aujourd’hui”.

Marcus Munafo, professeur à l’Université de Bristol, partage le même avis et regrette que “beaucoup de personnes ne réalisent pas que le vaporisateur est moins dangereux que les cigarettes conventionnelles”.

A Bristol, le taux de fumeurs s’élève à 21,3%. Selon le Bristol Post, ils ont l’occasion de tripler leur chance de sevrage en utilisant une cigarette électronique tout en suivant les recommandations du centre d’aide local pour l’arrêt du tabac.

Plusieurs mythes liés à l’e-cigarette doivent être mis à mal développe encore le journal. Il s’agit en premier lieu de la fausse idée de renormalisation de l’acte de fumer. C’est faux, la prévalence du tabagisme est en baisse en Angleterre. De plus, la cigarette électronique n’est pas une porte d’entrée vers la cigarette pour les enfants, la quasi totalité des vapoteurs grillaient déjà des cigarettes conventionnelles. En outre, les accidents liés aux cigarettes électroniques restent très rares et sont généralement causés pas des actes de négligence.

Review Author:Review Date: