Royaume-Uni : La cigarette électronique autorisée dans les publicités

La pub pour l'ecig au Royaume-Uni est sur le point de se préciser.

La pub pour l’ecig au Royaume-Uni est sur le point de se préciser.

Nous avons récemment évoqué l’encadrement de la publicité en faveur de la cigarette électronique chez nos voisins européens mais également sur d’autres continents. On a notamment cité la législation en Grande Bretagne, qui n’avait pas véritablement de dispositions restrictives quant à ce dispositif.
Nous apprenons que la Commission de régulation de la Publicité (CAP) autorise désormais son apparition dans les spots publicitaires des écrans britanniques.

Cependant, cette mesure est accompagnée de quelques restrictions. Les campagnes de communications télévisuelles ne doivent par exemple pas encourager les non-fumeurs, ni expliquer que leurs produits sont plus sains que les cigarettes classiques. Par ailleurs, elles ne doivent pas non plus cibler les mineurs, ni utiliser des acteurs de moins de 25 ans.

La décision de la PAC doit être revue dans un an afin de s’adapter éventuellement aux évolutions constantes dans le domaine du vaporisateur. On pourra souligner que l’approche des britanniques sur cette question publicitaire diffère pour le moment des annonces de la ministre française. Marisol Touraine souhaiterait en effet voir interdire toutes formes de publicité et appliquer à la lettre les principes décrits dans la TPD européenne.

Il y aurait actuellement en Grande Bretagne près de 40 000 nouveaux vapoteurs chaque mois, selon les derniers chiffres de Smoking in England. L’e-cigarette, qui se démocratise progressivement sur ce territoire qui compte pas moins de 10 millions de fumeurs, entrainerait avec elle une baisse significative de la prévalence tabagique.

Voici la liste des règles établies par le CAP :

  • Les publicités ne doivent pas attirer les mineurs, en reflétant notamment ou en étant associées avec une culture jeune
  • Les personnages affichées avec une e-cigarette ou jouant un rôle important dans les publicités ne doivent pas (ou ne doivent pas sembler) être âgées de moins de 25 ans
  • Les publicités ne doivent pas s’adresser aux jeunes via une sélection de médias ou de contextes dans lesquels elles apparaissent
  • Les publicités ne doivent pas encourager les non-fumeurs ou les personnes qui ne consomment pas de nicotine à utiliser des cigarettes électroniques
  • Les publicités doivent montrer clairement qu’il ne s’agit pas d’un produit du tabac mais bien d’une e-cigarette

En France et jusqu’à mai 2016 dernier délais, c’est la circulaire sur la publicité qui constitue le premier référentiel. Cette circulaire est directement inspirée des recommandations publiées plus tôt dans l’année par l’ARPP (dont la rédaction de Ma-cigarette.fr est par ailleurs aujourd’hui adhérente).

Review Author:Review Date:
  • Chapeau bas Sir !

  • Titan

    Excellent, avec une restriction cependant … “ni expliquer que leurs produits sont plus sains que les cigarettes classiques” … On continue à marcher sur la tête, là! Et c’est tellement simple de confondre volontairement “information” et “publicité” si on part du principe qu’on s’adresse à des demeurés.

    Dire que la Menthe Glaciale de chez Bi-Vapo est meilleure que le Sub Zero de chez Halo c’est de la pub, mais dire que la E-Cig est 998,7 fois moins nocive qu’une kmel, c’est de l’info.

    Et à l’attention des anti-vape qui traînent derrière prêts à bondir, je prétends qu’au moment où un gamin va vouloir se mettre à fumer quelles qu’en soient les raisons, il DOIT être informé OFFICIELLEMENT que la E-Clop est un meilleur choix, étant bien entendu que ne pas commencer du tout à vapo/fumer demeure la priorité.

    • Soys

      Par contre que TU préfères la menthe extrême de Flavor Hit au Sub Zéro de Halo n’est pas une publicité, à moi.s que n’ai été rémunéré par Flavor Hit et encore, il faut voir dans quelle mesure est prise compte la rémunération (un flacon gratuit est-ce une rémunération?). Faire une revue en tant que particulier n’est pas de la pub… La différence est très mince, c’est exprimer un avis.

      • Titan

        je parlais de la pub qu’on peut faire à la télé, et de l’info qui peut être distillée au 20h

      • Titan

        Haha … Soys … M’enfin …! Moi je ne fais aucune pub pour personne, à part pour moi, et encore … faut que je sois sûr de ce que j’avance (ouais, c’est moi que je suis le meilleur)!
        Et à ce propos … il me semble qu’en matière de pub, il a été plus ou moins décidé y’a longtemps qu’il ne serait plus permis de dire que “truc” est moins bon que “bidule”. Je crois que c’est une clause qui a été adoptée pour éviter d’en arriver à dénigrer un produit … Le challenge, c’est de parvenir à vanter “truc” sans en arriver à dire que “bidule” est une vraie m …

        • Soys

          Heu, en fait c’est moi qui en ai profité pour faire la pub de créateurs de liquides qui sont de très bonne qualité, à savoir Flavor Hit … voilà que çà me reprend lol

          • Titan

            Rhôôô, Soys … c’est moche …! C’est pô bien!
            Flavor Hit, Favor Hit …t’as le hoquet? 🙂

          • Soys

            Ben je lâcherai pas l’affaire avec Flavor Hit, du moins tant que nos admins n’en feront pas mention …. Lol Nan, je plaisante…. Quoi que… 😉

    • Tony Fiant

      On ne peut pas dire que c’est plus sain mais on pourra dire que l’on retrouve du souffle, du goût, de l’odorat, etc. sans parler des doigts jaunes, des brûlures, etc.
      Il faut juste que les publicitaires fassent preuve d’imagination et ils pourront avoir une campagne efficace malgré ces contraintes.