Royaume-Uni : à la recherche de sensationnalisme, The Mirror sème la confusion sur la vape

Une étude publiée au Royaume-Uni tente une nouvelle fois de semer la confusion dans l’esprit des vapoteurs et du grand public. Elle rapporte que l’usage de la vapoteuse pourrait favoriser le développement de problèmes pulmonaires (COPD pour Chronic Pobstructive Pulmonary Disease).

etude-critiqueDe grands médias très populaires outre-Manche tels que The Mirror ont fait écho à cette information et ont contribué à semer le doute dans l’esprit des utilisateurs de cigarette électronique. L’un d’entre eux a alerté le docteur Farsalinos pour avoir son opinion sur les conclusions de cette recherche,  le médecin grec a confirmé ses propos sur son compte facebook.

Selon ce chercheur spécialiste de la cigarette électronique, rien ne prouve que l’usage du vaporisateur pourrait accroître le risque de développer ce type de pathologie. Le Docteur Farsalinos rappelle que la COPD est une maladie multifactorielle. Il réfute l’affirmation des scientifiques qui ont supposément observé que la vapeur générée par la cigarette électronique provoquait une réaction immunitaire similaire à la fumée du tabac et qu’il puisse tirer de telle conclusion sur la base de l’étude d’un seul type de cellule.

 

Review Author:Review Date: