Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Reynolds rachète un concurrent majeur et développe son offre d’e-cigarette

Reynolds rachète un concurrent majeur et développe son offre d’e-cigarette

C’est un mouvement financier de grande ampleur que vient de connaître le marché du tabac cette semaine. Reynolds American réalise en effet l’acquisition très importante de Lorillard, qui était l’un de ses concurrents majeurs.

L’e-cigarette au centre des nouvelles stratégies

Reynolds se place en seconde position sur le marché américain, avec 33 % de parts de marché du tabac. (Wikipedia)

Reynolds se place en seconde position sur le marché américain, avec 33 % de parts de marché du tabac. (Wikipedia)

Ce rachat s’élève à 68,88 dollars par action, soit 27,4 milliards de dollars ! En parallèle, Reynolds American se sépare de quelques marques, notamment Salem et Winston au profit du géant britannique Imperial Tobacco, pour un peu plus de 7 milliards de dollars. Le paysage du marché du tabac américain est ainsi redessiné, lui qui représentait pas moins de 90 milliards de dollars l’an passé selon Euromonitor.

Le leader Altria, propriétaire des Marlboros, voit Reynolds devenir plus puissant et peut commencer à s’inquiéter des velléités de ce groupe sur le secteur à fort potentiel de la cigarette électronique. L’industriel qui commercialise les fameuses cigarettes Camel projette en effet de développer d’une part sa propre marque d’e-cigarette Vuse ainsi que celle de Blu (marque acquise par Lorillard en 2012) et d’autre part envisage la commercialisation de nouvelles marques de cigarettes électroniques. Reynolds ne compte pas s’arrêter là et souhaite s’appuyer sur une offre diversifiée de produits à nocivité réduite dont la vente de cigarettes qui chauffent le tabac (à la différence des cigarettes traditionnelles qui brûlent).

Review Author:Review Date:
  • Raou

    Oh oui, donnez-nous encore du PLOOM !

  • Laszlo KOVACS

    Le Ploom dans le coup…

  • Randall

    Ce n’est pas un détail : le leader historique Blu est revendu à Imperial Tobacco, qui a Altadis (ex Seita) dans sa besace. Ceci laisse penser que Blu va bientôt être diffusée en France.

  • Tony Fiant

    Ce n’est pas loin du prix de l’amende à laquelle Reynolds a été condamné à verser à la veuve d’un fumeur ces jours-ci.
    M’est avis qu’ils vont faire appel…

  • vaporama

    Vuse est déjà un produit en vente au US. Après des tests dans un ou deux États, ils élargissent à tout le pays et visent (ou devrais-je dire vuzent?) l’Europe à moyen terme.