Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : résistance céramique SSOCC – Kangertech

Test : résistance céramique SSOCC – Kangertech

C’est au tour de Kanger de proposer sa résistance céramique. La SSOCC est donc un fil de kanthal enrobée de céramique pour une valeur de 0,5 ohms. Elle s’adapte sur la plupart des clearomiseurs de la marque chinoise. C’est parti pour le test.

Vapeur et restitution des saveurs au rendez-vous

SSOCC-ceramique-1Petit cylindre en inox, la résistance céramique SSOCC de Kanger renferme une résistance verticale en kanthal de 0,5 ohms enrobée de céramique autour de laquelle est enroulée une bande de coton bio.

Autour, on trouve deux grandes arrivées de liquides (4 mm de diamètre) et une plus petite (2 mm). A la base, quatre grandes arrivées d’air ventilent bien le coil et assurent une belle production de vapeur.

Le constructeur préconise de l’utiliser entre 35 et 60 watts. Elle est adaptable sur le Nano Subtank, le Mini Subtank, le Toptank Mini, Toptank Nano, la Nebox, ainsi que sur les kits Topbox Mini et Subvod.

SSOCC-ceramique-2Je l’ai testée sur un Mini Subtank de première génération. A 35 watts, l’effet diesel est important. Il faut dépasser les 40 watts pour que la SOCC commence à bien s’exprimer.

Etant un adepte de le vape indirecte, j’ai essayé de trouver mon sweet spot en réglant l’airflow. Sur le petit trou, la vape chauffe trop vite, ainsi que l’ato. En réglant sur les deux trous, ça devient plus sympa.

50 watts sinon… pas grand chose

Le Subtank étant un ato aérien, la vape est définitivement plus agréable en inhalation directe avec l’airflow réglé sur le cyclope grand ouvert et une puissance ajustée entre 50 et 60 watts. A ce stade, la SOCC délivrée de gros nuages bien denses et savoureux. La restitution est même étonnante pour un Mini Subtank, pas vraiment renommé pour ça.

SSOCC-céramique--tank

En vape indirecte, la résistance aura à peine le temps de chauffer même à 60 watts ou alors il faut enchainer les puffs pour que la résistance ne retombe pas en température. Dans tous les cas, logiquement l’atomiseur chauffe vite et peut devenir brûlant.

Les résistances céramiques SSOCC de Kanger sont disponibles en France à environ 3,50 euros à l’unité et aux environs de 17 euros par pack de 5.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • Résistance de 0,5 ohms en kanthal
  • enrobée de céramique,
  • entourée de coton biologique

En résumé

Points positifs :

  • Vapeur dense
  • Saveurs très bien restituées, aucun goût parasite

Points négatifs :

  • Ne fonctionne qu’avec des mods puissants
  • Inhalation directe quasi-obligatoire
  • Atomiseur rapidement chaud
  • Consommation d’e-liquide en rapport avec la puissance demandée

Conclusion

Note de 3,5/5. La résistance céramique SSOCC de Kangertech remplit parfaitement son office, mais il faut l’utiliser dans de bonnes conditions. Un mod d’une puissance minimale de 70 watts est requis, en dessous, l’autonomie sera top restreinte. Les amateurs d’inhalation indirecte trouveront difficilement un confort de vape satisfaisant. Par contre, les afficionados d’inhalation directe seront comblés. Gros nuages et excellente restitution des saveurs sont garanties.

 


Merci à Joshnoaco qui nous a fourni la résistance pour réaliser ce test.

 

Review Author:Review Date:
  • pierre

    Bonjour, merci pour le test

  • lechel

    Bonjour et merci pour la lecture !

    Un minuscule regret à exprimer ici, pourquoi n’avoir pas testé dans le détail le clearo premier du genre à proposer de la céramique pour le grand public, à savoir le duo Vaporesso+Target qui sauf erreur de ma part n’a eu les honneurs de vos colonnes que pour une brève présentation ?

    D’abord parce qu’il le vaut bien, il proposait le premier ce que je crois ( en tant qu’utilisateur conquis depuis quelques mois que je l’utilise ) être une avancée majeure dans le matériel de vape. Une très grande efficacité, une durabilité étonnante , une restitution des saveurs épatante, etc..;

    Ensuite parce que tout ça est proposé à un tarif très bien placé ! Carrément moins cher qu’un duo clearo+mod de chez Kanger par exemple .

    Alors j’aime bien vous lire, je vous fais d’ailleurs grande confiance dans vos tests.
    Mais il est assez regrettable que vous consacriez dans vos tests autant d’attention aux cadors du secteur ( les incontournables Kanger ou Joyetech qui certes le méritent aussi de par la qualité globale de leur offre mais qui reviennent à longueur d’essais ici – ou comme seul autre choix des matériels très haut de gamme et trop onéreux pour 90% des vapoteurs, je pense là aux Taifun et autres Provari bien détaillés sur le site ) .
    Alors que par ailleurs on n’a pas plus que ça de news d’autres fournisseurs, plus innovants parfois comme dans le cas des céramiques, souvent moins chers que les poids lourds du secteur, et qui feraient le bonheur de pleins de vos lecteurs fidèles .

    Je m’étais déjà étonné de ne jamais trouver ici de test par exemple du GS Tank TC, en alternative éco mais fonctionnelle aux très onéreux Kanger&co , lorsque la TC a commencé à se vulgariser . Certes , ce n’était pas le meilleur matos du monde, mais je ne connais aucun autre tank qui propose du TC en faisant bien le boulot globalement , en se contentant d’une petite batterie économique de 40W pour être efficace, et en coutant moins de 20 € soit la moitié du prix des marques stars sus-citées.

    Alors svp, pensez aussi aux vapoteurs férus de matos de bonne qualité, d’innovation technologique mais pas argentés, ne leur montrez pas que des propositions cheap d’entrée de gamme genre l’Evod Kit de votre récent essai ou du matos hors de prix …. je ne peux imaginer que vous auriez quelque intérêt à privilégier certaines marques bien implantées à d’autres .

    Amicalement, Michel

  • Marie Laout

    je l’utilise depuis quelques mois, excellente résistances, je monte bien sûr à 60 watts, gros nuages de vapeur, utilise du 30/70