Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Première journée au Vapexpo

Première journée au Vapexpo

De la vapeur, beaucoup de vapeur. Les portes s’ouvrent et la danse continue des vapers autour des stands commence. Ça vape, ça discute. C’est le Vapexpo.

Plus de 3000 visiteurs

J'ai reçu ce matin le président de l'AIDUCE sur le plateau de Vapexpo.

J’ai reçu ce matin le président de l’AIDUCE sur le plateau de Vapexpo.

Les premiers chiffres issus de l’organisation parlent de 3000 visiteurs. A voir la grande halle de La Villette complètement dans le brouillard en fin de matinée, on ne doit pas être loin de la réalité.

Même si le marché tend à s’assagir l’industrie française et internationale semble bien se porter. L’investissement de ces sociétés dans le salon Vapexpo, surtout les fabricants de e-liquides, laisse transparaitre une bonne santé économique du secteur, avec des stands somptueux. Que ce soit celui d’Alfaliquid à étage, de Joyetech avec son écran géant, de Liquideo et son sound system ou encore de Roykin avec le show live d’un artiste peintre, tous reflètent cette énergie folle à vouloir séduire le consommateur et miser sur une image de marque très forte. Mais tout ne se fait pas dans la démesure.

Le Petit Vapoteur par exemple avec son petit stand vintage aux couleurs du surf californien a su je pense créer l’attention mais il y en aurait tant d’autres à citer.
Un détour par le coin de moddeurs français, dont les stands, même si plus modestes, montrent également à quel point le secteur bouillonne de créativité et bénéficie aujourd’hui d’un véritable savoir-faire artisanal.

Les acteurs enfin sont bien représentés, l’AIDUCE et le mouvement EFVI en tête, cette fois-ci disposés dans des endroits stratégiques du salon. Et puis le plateau TV.

Quel plaisir de travailler dans ces conditions. Un staff technique composé de professionnels de l’audio visuel, une cabine de traduction, des bancs joliment disposés pour le public, le plateau des conférences de Vapexpo ressemble à celui d’une émission de télé. De quoi accueillir les intervenants dans d’excellentes conditions.

J’ai pu recevoir ce matin Brice Lepoutre, président de l’AIDUCE pour aborder le thème de la communauté dans une séance de Vape en Questions. Et puis ce fut au tour du célèbre reviewer Phil Busardo et de son acolyte québécois Genfilip de prendre la parole dans une session matériel. L’après midi a ensuite été ponctuée par deux conférences, l’une sur la santé avec Mr Bonnet du RESPADD et le professeur Ricardo Polosa, et l’autre sur la Culture avec notamment Jan Kounen et Oliver Kershaw du plus gros forum mondial sur l’e-cigarette.

Toutes ces conférences ont été retransmises en live sur la chaine Youtube du salon et sont désormais disponibles en ligne. Un grand merci encore à toutes les personnes qui ont pu assister à ces différents rendez-vous et merci aux intervenants pour leur formidable participation. Les prochains jours seront réservés aux professionnels mais la chaine Youtube Vapexpo reste bien évidement ouverte à tous.

A demain pour un second debriefing.

Review Author:Review Date:
  • Roger Arbogast

    Seulement 3000 visiteurs ? Ca fait peu, non ?

  • Patricia

    Merci de partager cette vidéo, pour nous qui ne pouvions pas y être. Il est très agréable d’entendre ainsi parler la vape, positivement (après tous ces articles désolants qu’on a pu lire).
    Merci beaucoup !
    C’est top.

  • Alexandre Lex Abrial

    euh euh euh euh faute de français à l’oral bof !

    • Tu as raison… Grosse fatigue, lever tôt, montage de stand en speed, très forte affluence de visiteurs dès l’ouverture, je n’avais pas pu prendre une dose de caféine depuis le matin. Résultat, cerveau qui tourne au ralenti, et des fautes de Français qui me hérissent le poil, à la réécoute … J’assume j’étais pas au top.

  • Patricia

    Je vois également une intervention tout à fait passionnante sur la santé , quoiqu’un peu longue, mais qui mérite d’être vue, car les diapos présentées sont particulièrement claires.

    Voici le lien: https://www.youtube.com/watch?v=HxhhLXgTnrw

  • Donovan

    Je trouve sa très dommage que ce ne soit qu’un jour pour les particuliers, et 2 jours pour les pros, cela devrait être l’inverse. J’ai remarqué aussi que beaucoup de ‘pros’ se désintéressaient de parler avec des particuliers et préféraient discuter sérieusement d’un possible futur contrat.

    Je pense que le salon, à la base née d’une très bonne idée, dérive, et continuera de le faire si personne ne rectifie le tir.
    Comme par exemple faire 2 jours pour les parti. et 1 jour pour les pros.

    A noté aussi que le lieu était très mal choisi.
    La plupart des salons se déroulent à la porte de Versailles, un lieu particulièrement adapté a des événements de taille, ce qui là n’était pas le cas.

    J’ai remarqué qu’il y avait aussi beaucoup de chinois sur place. Je n’ai rien contre, mais ils ne parlaient pas français, du coup cela ma déranger. Une chinoise ma accroché pour me présenter des produits dans un anglais difficile à comprendre.
    J’avais envie de lui dire que sa faisait 6 mois que j’attendait ce jour, cet événement, et que je n’étais pas là pour parler dans un anglais approximatif sur des choses qui ne m’intéresse pas…

    bref, un salon excellent, mais avec beaucoup de petit défauts, et dont l’esprit même, est à revoir vite…

    • jean françois lamy

      Pour ce qui est du lieu vu que je travaille Porte de Versailles vu que ce site est en plein montage du Mondial Auro sans parler d’autres salons je pense qu’il n’y avait plus de hall dispo :))

  • Loïc

    L’idée d’un salon de la vap’ est vraiment séduisante, seulement je trouve cet événement assez “fermé”, nombre d’entre nous (particuliers) ayant passé le Dimanche ont tous entendu la question “êtes-vous revendeur ?” suivi d’un presque désintérêt de notre interlocuteur quand nous lui expliquions que non nous n’étions pas revendeur. Au final, pour un particulier ce salon ressemble plus à un salon du e-liquide qu’à un salon de la vap’, les stands de liquide étant les seuls vraiment réceptifs. Une pensée spéciale au stand aspire qui a refusé de me vendre le réservoir inox que je voulais, parce que “C’est le dernier et je dois le montrer à des représentants” …. Heureusement certains stands orientés DIY relèvent le niveau 🙂

    • Donovan

      exactement ce que je pense…

  • Donovan

    perso, j’ai attendu cet événement 6 mois (a peu près) et j’y allais
    1 : dans le but de découvrir pleins de produits. (matériels et liquides)
    2 : dans le but de faire mon shopping avec de bonne affaires. (prix salon)

    Ce qui m’as extrêmement déçu, c’est que la plupart des exposant de matériels, ne vendent pas, et ne sont pas là pour vendre….
    en tous cas pas aux particuliers, car les 2 jours réservé aux pros, sa doit y aller…

    je n’ai donc fait aucune “bonne affaire” ni rien acheté d’intéressant.

    un pro m’as dit : je n’ai pas la possibilité de vendre car il est interdit d’exposé a la vue des cartons, je ne peut donc pas avoir de stock, et donc, ne peut pas vendre…

    ( Pk les ptis chinois qui nous vendent des truc un peu douteux ont des cartons, du stock et nous vendent des choses ?!?)
    mauvaise volonté ? je ne sais pas, mais on a du mal leurs expliqué l’idée du salon…

    • Tony Fiant

      C’est hélas le lot de nombreux salons : accès limité aux particuliers et pas de vente auprès d’eux.
      Après, c’est le premier et s’ils savent se développer intelligemment, le prochain pourrait s’étaler sur une période un peu plus longue et inclure les achats unitaires.
      Autre restriction : la plupart des provinciaux ne s’y rendent pas en raison de la distance et cela, les vendeurs en ont bien conscience.
      De plus, les ventes potentielles sont des ecigs, des liquides, des mods ds le meilleur des cas. Ce ne sont pas des voitures ou des produits à plusieurs milliers d’euros donc l’intérêt d’avoir un stand de vente est surement moyen quoique en étant sur place, pourquoi ne pas autant intégrer cette possibilité ?
      Le but, je pense, de la plupart était surtout de se montrer, de se faire connaitre dans le marché local en interne et de développer des contacts physiques.
      Courage, peut être un salon/foire l’année prochaine avec ventes et dégustations ?

      • Loïc

        Coté fabricants d’e-liquide (les plus répandus en tout cas: Dlice, Alpha, Green Vapes etc..) aucun problème, et c’est d’ailleurs bien pour ça qu’on a pu voir ces stands la inondés de monde (1h30 et 3 tours du salon avant de pouvoir approcher le stand Green Vapes par exemple). On peut d’ailleurs noter l’effort fourni pour la dégustation des liquides, qui sur la plupart des stands été proposé via du matos de qualité, parce que tester du liquide de qualité sur une ego, on sait tous ce que cela donne :). Et coté vente rien à dire, prix salon, ça fait plaisir. (6 € les 15 ml // 11€ les 30 ml).

        Je pense plutôt que c’est un problème de “présentation” du salon, et non de son contenu, et je rejoins Donovan j’en suis reparti un peu déçu de n’avoir trouvé aucun “bon plan” coté matériel.

        Ceci dit, cet événement est une très bonne idée, moi qui n’habites pas une très grande ville je me suis sentit un peu moins extraterrestre avec mon mod à la main l’espace d’une après-midi.

    • Patricia

      Hum, vu comment le vent tourne là…. une foire à la vape , ça m’étonnerait. Prions pour que la vape existe encore surtout.

      Mais un salon est surtout là pour présenter, non pour vendre. C’est un des rares endroits où les pros peuvent se rencontrer tous.

      Nous les acheteurs , nous avons les boutiques, les sites pour acheter. Alors y aller pour regarder, c’est pas si terrible quand même, on peut découvrir, toucher, tester.

      Au salon de l’auto, on ne repars pas avec sa ferrari si ?

      ;D

      • Titan

        Ben si … pas toi? Moi je suis reparti du salon avec une Rolls en acier inoxidab’ avec un super réservoir à carburant double corps.