Première grande enquête nationale en France sur la cigarette électronique

L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) lance une enquête d’ampleur nationale (15 000 personnes interrogées) pour comprendre et mieux cerner le profil des utilisateurs de la cigarette électronique.

Vapoteur qui es-tu, que veux-tu, où es-tu ?

La première grande enquête nationale sur les vapoteurs est lancée.

La première grande enquête nationale sur les vapoteurs est lancée.

L’enquête portera sur 15 000 personnes âgées entre 15 et 75 ans. Il s’agit de la première enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif et qualitatif, qui plus est, la première enquête nationale du genre.

La cigarette électronique vue sous cet angle, voilà un thème qui ne manque pas d’intérêt pour un site comme ma-cigarette.fr. Enfin une enquête, dans la lignée du baromètre santé Inpes, qui n’a pas pour objectif de « démonter » l’ecig mais plutôt de comprendre qui sont les utilisateurs, quels sont leurs profils, leur âge, comment ils consomment, où et à quelle fréquence. L’enquête devrait aussi renseigner sur les taux de nicotine utilisés ce qui devrait persuader les contradicteurs qui veulent limiter le dosage à 20mg/ml qu’il s’agit d’une erreur, ce dosage trop faible risquant de renvoyer les gros ex-fumeurs à la cigarette traditionnelle s’ils ne goûtent pas leur plaisir.

Bien entendu, l’étude renseignera aussi sur les raisons d’utilisation et les liens sur l’arrêt ou la diminution du tabac.

L’enquête a aussi pour objectif d’étudier les facteurs associés à ces comportements et attitudes, en particulier les facteurs sociodémographiques et de brosser les profils précis des sous-groupes (jeunes, chômeurs, femmes, etc.) grâce à l’importance de l’échantillon de départ.

Les résultats de l’enquête qui s’étale sur les deux premiers trimestres 2014 seront rendus publics au trimestre.


Source : http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/06/cigarette-electronique-lancement-d-une-grande-enquete-nationale_4343713_1651302.html

Review Author:Review Date:
  • Alexis Finn

    Oui, c’est sympa d’abord on vote la directive du tabac qui impose des restrictions totalement déraisonnables et sans fondement scientifique (ou même logique) sur un produit qui n’as même pas de rapport avec le tabac, puis ensuite on fait des enquêtes qui du coup ne serviront absolument a rien si ce n’est éventuellement démontrer qu’en fait c’aurait été une bonne idée de faire cette enquête avant d’imposer des restrictions draconiennes.
    Au final on auras des résultats similaire au snus, c’est a dire des enquêtes qui déterminent de façon assez précise qu’en fait à l’époque on aurait pas du interdire le produit, mais comme c’est déja fait ben tant pis.

    • haha un peu plus d’optimisme Alexis !

      • Alexis Finn

        Désolé je suis un éternel cynique dans l’âme 😉