Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Pr. Dautzenberg : des données toujours incompatibles avec la théorie de la passerelle

Pr. Dautzenberg : des données toujours incompatibles avec la théorie de la passerelle

À la lumière de nouvelles données le Pr. Dautzenberg conclut à l’absence d’effet passerelle du vapotage au tabagisme chez les jeunes.

Une étude du Professeur Bertrand Dautzenberg vient de paraître dans le journal officiel ENSP (European Network for Smoking and Tobacco Prevention). Le pneumologue a présenté son travail de recherche à l’occasion de la deuxième conférence sur la lutte contre le tabac de l’ENSP, organisée en mai dernier à Athènes.

Il s’est intéressé aux conséquences en termes de santé publique du vapotage des adolescents. Le Professeur Dautzenberg a cherché à répondre à la question suivante : “La cigarette électronique est-elle une porte d’entrée vers le tabagisme ou une alternative à la cigarette pour les jeunes ?”

En analysant les études transversales, si la réponse à cette question était affirmative, il aurait dû observer les tendances suivantes :

  • la consommation tabagique augmenterait avec l’expérimentation du vapotage ;
  • les adolescents utiliseraient très largement des e-liquides nicotinés
  • le nombre de vapoteurs qui deviendraient fumeurs serait très élevé

A l’inverse, il a identifié d’autres comportements généraux, qu’ils s’agissent des données récoltées en France en 2017, au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. Le Professeur Dautzenberg a en effet constaté :

  • la baisse de la prévalence du tabagisme,
  • l’utilisation d’e-liquide ne contenant pas de nicotine,
  • le faible taux de vapoteurs réguliers chez les personnes qui ont d’abord expérimenté la vape
  • une grande popularité de la cigarette électronique chez les fumeurs et les ex-fumeurs.

Sur la base des ces observations, il a réaffirmé ses conclusions de 2015. Les données démontrent une nouvelle fois que la cigarette électronique est en concurrence avec la cigarette traditionnelle et ne sont pas compatibles avec un effet passerelle.

E-cigarette chez les jeunes : “un produit entrant en compétition avec le tabac”

Pour aller plus loin : 

Vous pouvez consulter tous nos articles sur la théorie de la passerelle en France et à travers le monde.

 

  • Jib Vaps

    Excellent !
    Mais il doit y avoir 2 coquilles : ces 2 phrases n’ont pas de sens :

    1. “le faible taux de vapoteurs réguliers chez les personnes qui ont d’abord expérimenté la vape” (3° tiret de la dernière liste)

    2. “Les données démontrent une nouvelle fois que la cigarette électronique est concurrente de la cigarette électronique par rapport à la cigarette” (dernière phrase).

    • Bonsoir, merci de votre lecture attentive. La deuxième phrase est corrigée. Pour la première, il veut dire que les personnes qui expérimentent la vape ne deviennent pas vapoteurs réguliers.
      J’espère que dit comme ça c’est plus clair ?

      • Jib Vaps

        effectivement ^^
        merci !

  • vaporama

    Juste une coquille dans le chapeau : “Dautz conclut” avec un “t” final, pas un “e”. Du verbe conclure, pas concluer. Vos articles sont généralement bien écrits, alors ne publiez pas ce commentaire… 🙂