Payer son tabac à chaque bouffée : La nouvelle idée de Phillip Morris

Schéma expliquant le principe inventé par PMI.

Schéma expliquant le principe inventé par PMI.

Une cigarette classique qui trouve son énergie dans l’électricité ? C’est bien semble-t-il ce qu’a développé Phillip Morris International (PMI) et cet industriel du tabac a obtenu un brevet pour son système qui permet de chauffer du tabac à l’aide d’un système alimenté par simple prise USB.

Il s’agit en effet d’un stick qui se branche sur ce type de port, que l’on retrouve généralement sur les ordinateurs et les tablettes tactiles. L’intérêt résiderait avant tout dans la communication entre l’objet et internet. L’utilisateur pourrait payer jour après jour ou mois après mois sa consommation de tabac, simplement en branchant son appareil à son terminal. Il serait également envisageable qu’il s’offre un certain crédit “de temps de chauffe” à l’aide de l’application dédiée.

Le tabac chauffé IQOS développé par PMI et bientôt vendu en Italie

Le tabac chauffé IQOS développé par PMI et bientôt vendu en Italie

Cette innovation semble se rapprocher de l’IQOS, modèle développé par les ingénieurs du cube de PMI en Suisse. Il serait ainsi possible que ce brevet soit utilisé un jour dans le cadre d’un développement de ce produit.

Est-ce que ces types de produits peuvent détourner les fumeurs du tabac traditionnel ? Est ce-que la vape serait en danger avec la démocratisation de ces dispositifs ? Ce géant du tabac profite-t-il de la confusion entre ecig et tabac chauffé pour écouler son stock de feuilles séchées ? Il est en tout cas très probable que les produits du tabac chauffé, dits à nocivité réduite, ne pourront probablement jamais être moins nocifs que les véritables cigarettes électroniques fonctionnant au e-liquide et à de basses températures.


En partie via Improbable.com

Review Author:Review Date:
  • Soys

    C’est panique générale chez Big Tobacco. Ils ne savent plus quoi inventer devant le casse gueule qu’ils subissent, et ce grâce à la vapoteuse. Est-ce la fin annoncée de Big Tabacco?

    • Zecat

      Ca fait un bail que c’est panique à bord ! Ils sont dans le tunnel de la fin programmée et ne trouvent pas la sortie …à part au bout tout droit !

  • Remz

    Si seulement …

    J’ai trouvé ça tellement gros que croyant à une blague, j’ai lu le brevet ( en vitesse). Et tout ça est vrai !

    Mais le pay per use n’est qu’un détail du brevet.

    Ce que j’en ai retenu perso, c’est que PMI vient tout simplement de breveter tout système connecté (USB …) de chauffe d’un substrat tabac, gel, liquide, etc, etc. Tout y passe. Cartouche, container( tank ?) et substrat sous toute ses formes.

    En bref, tout système d’ecig pouvant se connecter à un device pour se fournir en energie et/ou échanger des données. Ce c’est pas limité au tabac chauffé.
    Pas sûr qu’ils paniquent tant que ça du coup.

    • Tony Fiant

      Nul besoin de paniquer pour être incohérent avec ce que veut le consommateur.
      BT l’a certainement compris et il cherche à trouver la manière de contrer la vape en proposant un produit qui lui ressemble sans pour autant détruire son propre fond de commerce tout en cherchant à valoriser son image d’entreprise responsable(s).
      Un grand écart impossible jusqu’à ce jour.
      La multiplication des brevets, produits, etc. montre, si ce n’est une panique, à tout le moins plus qu’une simple fébrilité.
      Même si l’idée fait partie d’un montage stratégique cohérent intra entreprise, je mets ma main droite à couper que cela ne se vendra pas.
      Je suis droitier… 🙂

      • Yvon Novy

        Moi non plus, je n’y crois pas !
        Et comme j’ai déjà dit par ailleurs :

        1) mon ami, “petit génie de l’informatique”, me confirme que rendre un tel appareil “incrackable” est purement utopique.
        2) Si produit par PMI, ce produit serait vendu par les buralistes. Or, j’imagine assez mal les fumeurs à qui les buralistes ont déjà réussi à fourguer une “Cigalike” inefficace, avant qu’ils ne reviennent au tabac, se faire avoir une seconde fois !

      • Remz

        Moi je crois que ce brevet n’est pas déposé in fine pour vendre un ou deux gadgets, mais pour museler toute une partie du marché de l’ecig.
        Un Evic avec un ato dessus rempli de liquide, c’est dans ce brevet. Faut pas se focaliser sur le tabac chauffé, une demi page est consacrée au substrat liquide, pouvant contenir du PG, et aux contenants …
        Je psychote peut être mais ça me rappelle furieusement des histoires de tablettes avec des coins carrés, un bouton au milieu, et des procès autour.

        • Tony Fiant

          Oui, c’est bien leur intention le muselage et il y a une strategie derrière : technique, politique, médiatique, bref, la totale.
          On peut toutefois constater que les premières salves ne sont pas des réussites sur la partie technique donc la partie plaisir du consommateur.
          On peut nous manipuler de tous côtés, si quelque chose ne plait pas, elle ne plait pas, on n’achète pas.
          Quant aux brevets, et bien, rien de plus facile que de les contourner, il existe en permanence des procès dans tous les sens entre industriels pour des brevets et jusqu’à present, on n’a jamais vu des pans s’effondrer suite à une perte d’un procès.
          Je ne dis qu’il ne faut pas s’en inquiéter mais je pense que l’histoire est loin d’être écrite.
          On verra vien…

        • guitou34

          Tu as raison. Pour il n’y a rien de nouveau dans ce brevet et je suis étonne qu’il ai été accepté. (j’en ai quelques-uns à mon nom).
          Mais la démarche de PM est claire. Il s’agit de faire un système fermé et principalement sur le consommable.

  • Patricia

    Il y a un truc qui m’échappe : pour faire fonctionner ça, il faut quand même acheter les cartouches de tabac à chauffer, ( non?) en plus, acheter le stick , et repayer pour la chauffe ,par nombre de bouffées ?
    C’est quoi l’intérêt ? fumer plus pour payer plus ?

    Sans compter que, comme pour les autres systèmes de tabac chauffé, si il y a bien une réduction des risques, le sevrage tabagique par contre est exclu:
    – la dose de nicotine reste fixe, correspondant à une cigarette j’imagine. On ne peut pas la diminuer comme avec un vapo.
    – on ne peut pas non plus se défaire du gout du tabac comme avec les e-liquides qui finissent par nous dégoûter de la cigarette.
    – et cerise sur la gâteau, on continue à absorber ce que BT jugera bon d’y mettre, en plus du tabac…. pour garder son client.

    Reste l’amalgame avec la vape, qui ne peut que la desservir dans l’opinion publique, en criant haut et fort que les cigarettes électroniques contiennent du tabac, sans faire le tri entre le bon grain et … la crotte de rat.

    Pitoyable, et cependant dangereux … et pour ça on pouvait faire confiance à Phillip Morris.

    • Yvon Novy

      J’imagine mal un fumeur, déjà échaudé par sa première (et dernière) “cigalike” achetée à son buraliste, et vite mise de coté, se faire avoir une seconde fois par ce truc improbable !

      • Patricia

        Mais moi aussi je trouve ça improbable … parce que moi je vape.

        Je ne sais vraiment pas ce que le fumeur lambda va en penser.

        Mais ce n’est pas une cigalike ça. PM se contente de racheter les fabricants de cigalikes, il n’investit pas là dedans, il tente juste le monopole dessus, avec les autres cigarettiers.

        Ce qui m’inquiète, c’est que le tabac chauffé, ça c’est le projet d’avenir des cigarettiers. Et question développement, marqueting, lobbying, ils sont terriblement efficaces. Et ce truc là, c’est leur vision de l’avenir du tabac.
        Donc je trouve ça inquiétant. Parce que ce ne sont ni des rigolos, ni des amateurs :/

        • Yvon Novy

          J’ai bien compris qu’il ne s’agissait pas d’une “Cigalike”, et moi aussi je vape…après avoir fumé de longues années. C’est d’ailleurs quand je fumais encore, que j’ai assisté, devant moi dans un bureau de tabac, à la scène d’un client qui achetait sa cartouche de blonde, et qui demandait, pour terminer ses achats, une cigarette électronique à la buraliste. Elle lui a proposé les 3 parfums en stock et il en a choisi un…au pif sans doute. Elle s’est retournée, à décroché un blister contenant l’objet qu’elle a posé sur le comptoir avec les clopes. 15 secondes, ça a duré ! J’imagine que la durée d’utilisation de cette e-cig a du être proportionnelle au temps consacré à la vente ! Ce client a sans doute dû être très déçu par son achat, d’autant plus qu’il ne peut même pas en vouloir à la buraliste, c’est lui qui a demandé à l’acheter, cette e-cig !
          Des client comme lui, déçus de la cigarette électronique ( c’est de la “Cigalike” qu’ils sont déçus, pas de la cigarette électronique que nous connaissons nous, de 2ème ou de 3ème génération) doivent être quelques dizaines ou centaines de milliers (ou plus ?). Et bien je pense qu’avant de les convaincre d’acheter ce nouveau”bidule” de PMI, il va falloir les “travailler” longtemps. Ils ne vont pas l’acheter de leur propre chef, cette fois !
          Et si les cigarettiers sont sûrement très efficaces sur un tas de sujets, il n’empêche que pendant très longtemps, ils n’ont pas cru, ni vu arriver le développement et le succès de la vape. Ils ne sont donc pas infaillibles !

          • Patricia

            si, ils préparent ça depuis 10 ans …. :/
            et là ils sont prêts.

            Ton fumeur blasé de la cigalike, ils sen fichent, des fumeurs ils en généreront encore des générations, et ça c’est mille fois mieux, c’est du tabac. Va voir en bas du fil …
            Sérieux, c’est flippant.

          • Titan

            moi, avant de m’affoler, j’attends de savoir comment ça marche réellement ce truc? Cause que y’a plein de choses qu’on ne connaît pas, j’ai pas réussi à chopper le brevet en copie pour pouvoir le traduire pour avoir une idée du principe, mais si on se réfère à ce que résume Ghyslain, ce serait un stick plus ou moins “programmable” par le net sinon, couic, pas d’alimm pour le résistance. Qui chauffe et domme une vapeur, si c’est le cas, faut monter à 100 degrés pour vaporiser le jus de chique, va pas durer longtemps, la batterie, ensuite vapeur de tabac, ça sent …le tabac. et si f’aut recharger souvent, faut un pc pas loin, et pas de vape au bureau, … ça risque d’être moins fun que le E-Cig … (j’essaie d’être objectif). et si faut le net pour controler la mise sous tension de la résistance, i vont pas vendre bcp de stick, j’en connais plein qui se le bricoleront sans avaoir besoin de l’application Web. pas sûr que ce soit une révolution, ce truc. En plus on connait rien des effets sur l’entourage d’une vraie vapeur de tabac. … j’avoue que je suis perplexe, je ne sais pas bien si techniquement, ça tient la route …

          • Patricia

            c’est peut ëtre techniquement pas encore ça, on ne peut pas dire… mais c’est pas un soucis, d’améliorer, quand tu peux investir comme pour rire 2 milliards et recruter des techniciens par centaines sur 1 projet…. :/

          • Titan

            Oui, j’ai d’ailleurs refusé leur proposition, y’avait pas les tickets restau et la mutuelle était à ma charge 🙂

          • Tony Fiant

            Trop “lourd” leur concept. Comme tu le soulignes justement, c’est moins fun que la vape et, pour les fumeurs, ils oublient les côtés simple, tactile, matériel d’une cigarette (l’allumette, le briquet, le feu, l’écrasement du mégot, etc.)
            Ils cherchent à utiliser la mode du connecté dont la majorité des gens se foutent royalement hormis quelques geeks accrocs friqués.
            On pourra bien sûr dire que nous aurons tous un jour tout notre matériel connecté.
            Un jour…

          • Titan

            Faudra me passer sur le corps, pour ça! Chuis trop méfiant … mon gamin, peu-être …

          • Tony Fiant

            Bah, je pense que nous, les gens de ton âge et du mien, pourront finir leur vie sans que le rouleau de papier hygiénique,t’indique à haute voix que tu as utilisé 8 feuilles 🙂

        • Tony Fiant

          Rigolos, amateurs, non.
          Puissants, riches, rusés, manipulateurs, oui.
          Toutefois, ils ne l’ont pas vu venir le succès de la vape sinon ils l’auraient tuée dans l’œuf.
          Donc :
          Visionnaires, proactifs : non.
          Réactifs : oui.
          On surestime BT sur cet aspect, certes, leurs pouvoirs sont énormes mais tant qu’ils n’auront pas le moyen de manipuler nos encéphales en collectif, ils sont vulnérables.
          Il me semble qu’il existe beaucoup d’inertie dans ces groupes, des décennies sans remise en cause. Maintenant que le paquebot (le Titanic espérons le) est secoué, il tire tous azimuts sans vrai recul et avec une analyse du marché et des consommateurs trop technico-marketing.
          Les exemples sont légion pour lesquelles de grands groupes voire meme des industries entières se sont plantés car se réveillant trop tard.
          Ils se croyaient intouchables et pérennes sans se poser des questions.
          Au réveil, il fut trop tard.
          Il existe bel et bien que BT périclite.
          Bien sur, tel le Phoenix, il renaîtra, apres des dégâts sociaux importants, en se repositionnant sur un secteur voisin (la vape ?).

          • Patricia

            Mais va lire leur site !
            ça fait dix ans qu’ils bossent sur le tabac chauffé vaporisé.
            Le succès de la vape, ça les a juste obligé à se grouiller à mettre leur dispositif au point plus vite, a faire du lobbiyng pour la casser, à faire retarder la TPD , à racheter les fabricants de cigalikes etc ….
            Oh pis flute, tu veux te voiler la face ? ok libre à toi….
            Mais c’est pourtant limpide. tout se tient .

          • Tony Fiant

            Je ne voile rien du tout et nul besoin d’aller sur leur site.
            Si leur strategie était vraiment si efficace, ce site n’existerait pas.
            C’est aussi simple que cela.
            Ce que je vois, ce sont des tentatives tous les x mois de présenter un nouveau concept, que la vape est en croissance très rapide et que tous les produits proposés par BT sont des échecs.
            Ils peuvent donc bosser dessus depuis 2 siècles avec une strategie prévue pour les 2 siècles a venir, cela ne signifie RIEN en termes de resultats concrets.
            Je le redis : 10 ans ? alors, pourquoi n’observons nous pas deja l’inversion de tendance censée etre observée par leur strategie gagnante ?

          • Patricia

            c’est pas un site de pub :/ c’est un site d’entreprise …

            Je te laisse ce fil, j’ai dit ce que j’ai compris, et j’ai dénoncé ce qui est en train de se passer.

            Je ne cherche pas a te convaincre, c’est inutile de poursuivre la discussion pour argumenter et polémiquer.

            Tes argument sortent de ta tête, ce que je dévoile là c’est ce que tout ce que nous avons lu jusqu’ici démontre et qui s’éclaire en regardant ce produit:
            le plan de BT pour son projet de tabac vaporisé, soutenu par toutes les institutions, les médias, les labos etc ….etc.

          • Tony Fiant

            Non, c’est factuel, c’est un constat à ce jour.
            Le plan de BT est un plan et nul ne peut prétendre qu’il se réalisera avec succès.
            Et, une fois encore, la preuve de la faiblesse est deja celle de leur timing.

          • Patricia

            Tu as qui de ton coté, et eux ils ont qui dans leur manche ?
            C’est à mon tour de te qualifier d’utopiste là….
            La TPD, Marisol, les médias, t’as pas encore compris leur pouvoir ?
            Manipuler les esprits pour vendre ce truc addictif ? lol, c’est leur métier depuis longtemps ça, et ça rapporte à tout le monde en plus.

          • Tony Fiant

            Certains produits se sont imposés contre toute attente et en dehors de toute influence des puissants.
            Ces derniers cherchent ensuite bien sur de rattraper et racheter le peloton.
            Prenons Apple et pas mal de ses produits : avant qu’ils ne deviennent des rois du marketing, personne ne leur donnait une chance face à IBM, Microsoft et autrss.
            La pomme pèse maintenant plus de 500 milliards et tout le monde suit ses concepts pourtant critiqués sans cesse.
            C’est un des exemples les plus marquants, il y en a d’autres.
            Une bonne idée au bon moment et le virus est lancé.
            Quitte à faire une comparaison déplacée, la vape, c’est Ebola, quelques cas par ci par là puis cela s’accélère jusqu’à la taille critique où, là, tout bascule.
            J’espère une fin bien entendu distincte entre la vape et ce virus.

          • Patricia

            Sauf que tu oublies que c’est BT qui fait la loi, alors quand BT dira : on interdit les caractéristiques des vapos, là, on fera ce qu’on veut, mais sans tanks, sans flacons de nicotine, sans arômes… la vape sera finie.
            Le sursis que nous avons, c’est juste qu’il faut leur laisser le temps d’envahir le marché.
            A la limite, nous leur avons déblayé le terrain en montrant que la vape c’est positif et que ça marche bien. On a fait les essais gratuitement pour leur marché. Eux ils attendaient juste le moment.

            Et le choix du consommateur n’est pas leur champ de bataille, pas plus qu’il n’est celui de nos législateurs, qui ont leur intérêt aussi à ce que la vente de TABAC, même vaporisé, continue. Surtout vaporisé devrais-je dire: ça rapporte autant en coûtant moins.

            Tu ne vois pas assez loin, tu considères ton cas présent, pas celui de nos enfants qui vaperont du tabac BT…. conformément à la loi.

          • Tony Fiant

            Je me méfie de la vision de loin car elle ne se base que sur les connaissances actuelles et ensuite,on fait des projections.
            On inverse visiblement les rôles car tu parles d’habitude de combat et là, tu dis grosso modo que c’est mort, que l’histoire est déjà écrite.
            Je ne suis pas contradictoire par principe mais d’affirmer que c’est -nécessairement- ce qui va se passer n’est pas possible. Certes, il y a des arguments avec une logique derrière mais cela reste insuffisant sur une telle échelle.
            Le sex appeal de ce qu’ils proposent est bien différent de la clope qui s’est forgée une image pendant plusieurs décennies, donc je demeure non convaincu qu’ils fassent basculer ceux qui ne sont pas encore accrocs vers leur concept même s’ils verrouillent tout avec leurs brevets et la protection des politiques qui mettront en place des lois en adéquation avec leurs produits.
            On verra bien.

          • Patricia

            Bah, là en effet, depuis que j’ai compris ce que tout ça signifie, j’avoue que ça sent le sapin de la vape.
            Et Je t’assure que ce n’est pas la joie….
            Suffit encore de voir cette interdiction des arômes que projette New-York … nouveau sujet en cours, le rouleau compresseur est en marche…. 🙁

          • Tony Fiant

            Bien qu’ayant souvent un discours pessimiste, je garde toujours l’espoir.
            Et puis, au pire, ceux qui connaissent déjà la vape pourront se débrouiller pour le materiel qu’il sera aisé de détourner sans parler du DIY pour les liquides.
            C’est plus triste pour les autres mais, une fois encore, si seulement le cauchemar se confirme ce qui n’est pas certain.
            Comme le dit la physique quantique, tout ce qui n’est pas impossible se réalise toujours.
            Ton stylo peut très bien soudainement disparaître et réapparaître dans la piece à côté, c’est plus qu’improbable mais c’est possible, ce n’est pas de la magie mais de la science.
            Tu dois connaitre les microscopes à effet tunnel qui autorisent au quotidien ce qui semble impossible : des électrons qui franchissent une barrière infranchissable pour un électron… Tous les grands labos en ont et ça fonctionne très bien.
            BT est loin d’être une impossibilité quantique, très loin, donc…
            Bon, je vais aller créer une industrie de la vape disons en Andorre, il y aura du monde !

          • Patricia

            Voui, ben le coup du stylo.. ça ne me rassure pas ! 😀
            Je me fiche un peu des vapoteurs sevrés je dois dire, non pas que ça ne compte pas, mais ce sont les millions de fumeurs qui n’auront pas droit à la vape mais au cancer qui me font plus de souci.
            Ok pour l’Andorre … 😉

  • Tony Fiant

    Tada !
    La cigarette… électrique.
    J’ai l’impression que les marketeux de BT sont sous amphétamines et/ou en profonde dépression.
    J’imagine les réunions de brainstorming…
    On frise le surréalisme.
    Ensuite, je ne sais pas vous, mais est ce qu’il y a une seule personne dans la salle qui peut croire qu’un tel truc va rencontrer du succès ?
    Eux, ils frisent l’autisme.

    • Patricia

      Tu as eu la curiosité de regarder le budget et les moyens qu’ils ont investis là dedans ?
      c’est ENORME !
      et même plus…

      • Tony Fiant

        Non mais je m’en doute.
        On pourrait aussi prendre 2 fils et les planter dans une pomme de terre…

        • Patricia

          2 milliards pour développer … ça.

          et ils prévoient 700 millions de bénéfices.

          • Tony Fiant

            Heu, ils sont fâchés avec les maths ? En fait, je connais bien le genre de calculs qu’ils font : on part d’une base, on extrapole le nombre d’acheteurs, on extrapole le nombre de bouffées, on extrapole etc.
            Au final on arrive à des chiffres astronomiques dont on se félicite mais en oubliant au passage qu’à force d’extrapoler, on arrive à une incertitude sur le résultat de… 100 %.
            Et ce genre de calculs se font bien plus souvent qu’on ne le croit. Alors, certes, ils biaisent avec des coefficients suivant certains critères pour paraître plus crédibles mais, sur le fond, cela ne change rien.

          • Patricia

            T’as pas compris : les cigarettiers font une croix sur la cigarette.
            Ils savent que c’est fini.
            Ils vont vendre du tabac chauffé vaporisé à partir de demain et pour encore un ou deux siècles.

          • Tony Fiant

            Ils veulent vendre, pas ils vont vendre. L’avenir tranchera.

          • Patricia

            L’OMS, la FDA, la commission européenne, le parlement,le ministère de la santé et des finances trancheront…. enfin, ils ont tranché déjà.

            Tout est écrit, ils vont l’appliquer, une chose à la fois, pour ne pas faire de vagues, au fur et à mesure que les médias communiqueront : “la nicotine liquide c’est dangereux à manipuler”, “les arômes ça rend les jeunes addicts”, etc …
            et ça, c’est déjà écrit. Interdictions après interdictions, la vape est condamnée. :(((

            Et ce n’est pas écrit par hasard, non. Ecrit POUR interdire la vape et développer ce produit de BT, parfaitement conforme à leurs voeux. C’est rentable pour tout le monde ça. C’est déjà tranché. Tout a été planifié, préparé. Ils ne sont pas en retard, non, ils sont pile à l’heure. Et ça se passe maintenant.

  • Yvon Novy

    Moi j’ai cru à une blague ! ….Mais non, il faut juste se trimballer avec son ordi portable ou sa tablette dans la poche pour pouvoir….fumer ? D’ailleurs comment dit-on?
    Bon, j’imagine qu’il est possible de charger une forme de crédit dans son “appareil à chauffer le tabac”.
    Mais pour moi, et après avoir demandé l’avis de certains petits génies de l’informatique, c’est le genre de truc très facile à “craquer” et qui ne va pas leur résister longtemps
    Bref, j’ai de sérieux doutes sur le sérieux de ce truc !
    Ou c’est un leurre qu’ils lancent pendant qu’ils pondent quelque chose d’autre, ou alors ils sont complètement perdus et lancent n’importe quelle invention improbable.
    J’avoue que je ne comprend pas bien leur stratégie, mais méfiance quand même !

    • Patricia

      Moi je la comprend très bien leur stratégie:

      – surfer sur la vague des campagnes anti-tabac qui font une superbe pub indirecte pour les dispositifs de ce genre là ! Je viens de la voir passer la pub justement : une lettre d’adieu d’une malade du tabac, qui finit par ” les maladies du tabac tuent 1 fumeur sur … ? ”
      Et là, le mec demain, il voit ce produit en allant chercher ses cloppes, et il teste. Même pas besoin de décider d’arrêter de fumer, de chercher le bon truc ,rien: c’est sa cloppe en 1000 fois moins dangereux.

      – produit qui va donc bénéficier de tout ce qui a été dit sur la vape en matière de réduction des risques, car pas de combustion. Il va bénéficier de sa bonne réputation.

      – produit surement satisfaisant pour le fumeur car c’est du tabac chauffé, et non de la nicotine, il y a le gout là dedans. Donc même si ça ne le sèvre pas, il pourra continuer à fumer sans trop s’en faire pour sa santé. Je fais confiance à BT pour le gout soit bien celui de la cigarette.

      – court-circuiter la vape en la mêlant à tous ces dispositifs divers, et comme la vape est aussi diverse, tous ceux qui ne se poseront pas la question plus que ça vont y plonger direct car ils auront le nez dessus chez le buraliste, sans faire la différence.

      – ça va aussi pourrir les études sur la vape , car on ne pourra plus dire que les cigarettes électroniques sont sans tabac, on n’aura plus les 70 % de réussite du sevrage, etc …et ça va même justifier la réglementation qui devra tenir compte que , si il en a avec du tabac, ça doit être légiféré comme le tabac. D’ici à ce que ça soit taxé pareil, il n’y a qu’un pas que les gouvernement finiront par franchir tot ou tard, et la vape ira dans le même sac.

      – produit totalement conforme à la TPD: pas d’arômes qui attirent les jeunes, pas de nicotine liquide poison, pas de possibilité de vaper de drogue, etc etc …bref, TOUT bien ce qu’on a fait rentrer dans le crane du français moyen, de l’européen moyen, du citoyen du monde moyen de ce qui est bien et pas bien dans la vape. Avec ça, y a AUCUN danger ! c’est bien dans la règle.

      Tout ce qu’on entend sur le tabac et sur la vape, tout n’est que pour préparer le terrain de ce produit LA !

      Ce machin débile c’est juste une menace grave.

      Donc marrez vous, mais pas trop longtemps. Ce truc peut sonner le glas de la vape.

      Je le sens pas, je vous le dis:(

      • Yvon Novy

        Patricia, j’ai dit “je ne comprend pas bien leur stratégie, mais méfiance quand même”.
        Maintenant, je confirme aussi ce que j’ai dit plus haut, il va bien falloir le leur vendre, ce nouveau machin, à tous les fumeurs qui se sont fait avoir une première fois avec la “cigalike” qui ne marchait pas ! “Chat échaudé…”

        • Patricia

          mais les clients de BT, ils sont aujourd’hui en train de naître à la maternité … Et on parle de Big Tobacco là, pas de l’épicier du coin. Ils veulent le vendre ? ils le vendront! Et si celui là n’est pas assez bien, ils feront mieux….
          je ne dis pas ça de gaieté de cœur, crois le bien 🙁
          Je préfèrerais que tu aies raison….

          • Yvon Novy

            J’ai des doutes quant-au ventes de cette “cigarette électrique”, mais restons vigilant quand même !

  • Soys

    Certes ils ont du pour penser ça de longues date, mais quand ils ont racheté les brevets de la cigalike pour sortir la Vuse, ils ont préparé leur truc de longue date et ils ont fait un flop…. C’était en 2014!

    Il faut savoir faire confiance aux gens, et ne pas se cacher quand on vapote. Le pied qu’on prend avec un bon liquide influence influence les autres fumeurs, je l’ai constaté en soirée, les “bis”, devant le pied que je prenais, avec des liquides pas terrible, mais bien meilleurs que les clopes, se sont mis à sortir leurs vapoteuse et à finir la soirée avec, les fumeurs purs et durs ont tenté le coup, je pense que certains s’y sont mis. On était un 40aine de fumeurs et le seul vapoteur intégral, c’était moi.

    Cette invention est et nous offre un univers de saveurs magiques facteur de lien sociaux plus important que celui de la clope!

    • Patricia

      c’est vrai, mais pourquoi on a arrêté de fumer en général ? Pour notre santé non?
      Quand on aura des trucs de tabac vaporisé, qui ne seront plus aussi dangereux, pourquoi on arrêterait de fumer?
      BT va rendre ça super addictif, sauf que la raison de vaper, il n’y en aura plus.

      Les cigalikes, vuse etc ils ne les ont rachetées que pour les faire disparaître, en attendant que leurs trucs là soient au point.

      faut voir plus loin que dans 2 ans, sinon on ne peut pas comprendre.

      La vape est cassée par tout le monde car c’est à ce truc là que l’on déroule le tapis rouge .

      • Soys

        A ceci prêt, que le plaisir de fumer n’est pas réel. L’image que nous rendons est celle du plaisir, parce-qu’un bon liquide procure un plaisir réel. Quand on fume, la part de plaisir est moindre (sauf pour les cigares goûteux) , l’image renvoyée par le fumeur est plus celle du soulagement. Donc socialement, nous avons plus d’impact positif de par le plaisir que l’on prend.

        • Patricia

          Certes, c’est meilleur, mais tu sais combien il y a de vapoteurs et combien il y a de fumeurs ?

          ça c’est leur cloppe: le tabac chauffé. C’est fini la cloppe, ça va rallier tous les fumeurs car ça sera vendu pareil. Il y a plus de buralistes que de boutique de vape , on a bourré le crane des gens contre la vape, etc …. je ne vais pas tout réécrire.

          • Soys

            Si on voit ce que fait OCB, je pense que tout simplement, ils se plantent de stratégie. Comme bien souvent, ils cherchent par tous moyens à conquérir un marché pour le détruire. Maintenant, une dimension qu’ils n’ intègrent jamais, c’est la dimension sociale: Imagine la situation (avec 2millions de vapoteurs et 14millions de fumeurs, c’est un cas qui va se produire souvent), deux amis dont ensembles, ils u en a un qui prend sa clope chauffée et l’autre sa vapoteuse, il y en a un qui va tirer sur un truc au mieux sans goût et l’autre qui va vapoter un super juive qui embaumera l’atmosphère…. À ton avis, le fumeur, il va la garder longtemps sa chauffeuse de tabac? En apprenant que son pote a baisser don taux de nicotine, que celle-ci est de qualité pharmaceutique, le fumeur, il va le garder longtemps son gadget?

            Prenons aussi la dimension psychologique sous un autre angle, ka chauffeuse de clope sera toujours une clope et rien d’autre, donc, il y aura un sentiment de culpabilité envers son entourage et envers soi même, vertes moindre qu’avec une clope, mais très présent tout de même, alors que le vapoteur est exempt de cette culpabilité. Donc, tout ou tard, le chauffeur, abandonnera son gadget pour la vapote. BT est train de réagir, mais trop tard, ils le savent et font tout pour ralentir leur chute.

          • Patricia

            oui, mais quand la comission européenne aura imposé les cartouches scellés, tu lui proposeras quoi , à ton pote vapoteur de tabac BT ?

            C’est ça que vous comprenez pas : tut le monde veut que le produit BT marche et personne ne veut de la vape. Ils la détruiront et on ne nous demandera pas notre avis pour ça.
            :(((

      • Raou

        “c’est vrai, mais pourquoi on a arrêté de fumer en général ? Pour notre santé non?” Malheureusement, la majorité des fumeurs ne décident pas d’arrêter de fumer pour leur santé mais pour celle de leur porte-monnaie.

        • Patricia

          Aussi 🙂 mais je ne crois pas que ça soit la majorité.
          “Pour le porte monnaie” est une raison de plus.
          Sinon les hausses de taxes auraient eu un effet sur la baisse des ventes, or ce n’est plus le cas depuis des années.
          Pas jusqu’à la vape en tous cas.

          • Raou

            Je travaille depuis 9 mois dans une boutique de e-cigarette et je peux t’affirmer qu’il s’agit de l’énorme majorité.

          • Patricia

            ah alors on s’est pas compris:
            – moi je parle du motif pour arrêter de fumer, donc de tous ceux qui stoppent, pas que des vapoteurs.
            – toi tu parles de ceux qui ont choisi de vaper au lieu de fumer.
            Ok, là on se comprend mieux. En effet la vape étant bien moins chère que le tabac, tout en étant plus agréable, c’est le motif principal d’opter pour elle.

  • Céline Djibaoui

    What the fuck ?
    Mhh, ok, c’est un poisson d’avril !

  • P.P.

    Après lecture de cet article et des discussions en découlant, j’ai voulu savoir quel gout pourrait avoir cette “cigarette électrique”.
    En effet, il se trouve que j’ai un vaporisateur de salon qui a été créé pour vaporiser des herbes en tous genres. J’y ai donc mis un peu de tabac et j’ai essayé (hé oui, ça fait trois ans que je vapote mais j’ai toujours du tabac chez moi pour un p’tite clope de temps en temps, mais pas quotidiennement).
    Hé bien il va falloir qu’ils changent pas mal de choses dans le tabac, car je vous assure que ça n’a pas du tout le gout d’une cigarette….
    J’ai pourtant essayé à différentes températures, mais jamais je n’ai retrouvé “la clope”. C’est plus proche d’une cigarette qu’on a roulé avec les mégots qui trainent dans le cendrier lorsqu’on est en rupture de stock, beurk !!
    Mais je leur fait confiance pour mettre tellement d’exhausteurs de gout qu’ils arrangeront ça. Même si ça rend cette nouveauté encore plus nocive que “les tueuses” (terme de vapoteur pour parler des cigarettes classiques).