Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Paquet de cigarettes à 10 euros : les fumeurs s’adapteront différemment

Paquet de cigarettes à 10 euros : les fumeurs s’adapteront différemment

Le prix d’un paquet de cigarettes devrait atteindre 10 euros dans les trois années qui viennent. Hausse du budget cigarettes, arrêt du tabac, cigarette électronique ou achat à l’étranger, les fumeurs s’adapteront, chacun à sa façon.

L’augmentation du prix du paquet de cigarettes à 10 euros c’est la promesse faite par le premier ministre Edouard Philippe lors du discours de politique générale du gouvernement, prononcé devant l’assemblée nationale le 4 juillet dernier.

La première génération sans tabac

La ministre de la santé Agnès Buzyn avait annoncé la couleur il y a quelques jours : “Mon objectif est que la génération qui naît aujourd’hui soit la première génération sans tabac”, avait-elle écrit dans sa feuille de route adressée au Premier ministre. Les premières hausses de prix interviendront dès l’année prochaine. Le gouvernement ne compte pas s’appuyer seulement sur l’imposition, il entend mener des actions de prévention et promet de financer des “aides au sevrage”. Cependant, il n’a pas fait référence au meilleur outil à disposition des fumeurs, la cigarette électronique.

Micro trottoir

Comment les fumeurs réagissent aux annonces du Premier Ministre ? Libération a réalisé un micro trottoir pour sonder quelques parisiens.

Certains arrêteront de fumer en se tournant vers les solutions médicales qui s’offrent à eux comme les patchs, les gommes et les autres traitements médicamenteux.

D’autres pensent envisagent la cigarette électronique. C’est le cas de Marie qui a pris un peu d’avance pour faire face aux augmentations du prix du paquet, en choisissant l’e-cigarette il y a déjà quelques mois. L’augmentation des prix du tabac pourrait inciter d’autres fumeurs à opter pour cette alternative à moindre risque plus économique.

Certains accros à la cigarette enfin avouent ne pas envisager d’arrêter de fumer et envisagent des solutions alternatives comme “acheter les paquets à l’étranger”.