Nouvelle-Zélande : légalisation des e-liquides nicotinés

Actuellement interdits, le gouvernement néo-zélandais projette de légaliser la vente des e-liquide nicotinés. Cette décision fait partie d’un plan anti-tabac, qui vise à l’éradiquer d’ici 2025. Mais déjà des rumeurs de taxes pointent le bout de leurs nez.

Vente autorisée et réglementation adaptée

new-zealand-lake-mountain-landscape-37650Le ministre de la santé Peseta Sam Lotu-Liga, membre du Parti national néo-zélandais, a précisé que l’autorisation de vente d’e-liquides nicotinés s’accompagnerait d’une réglementation adaptée.

La vente sera interdite aux mineurs, les publicités en faveur des cigarettes électroniques seront proscrites et le vapotage sera interdit là où la cigarette est déjà interdite. Il a ensuite évoqué le packaging des e-liquides : ils devront être dotés d’une sécurité pour éviter les empoisonnements des enfants.

La cigarette électronique comme outil de réduction des risques

Le gouvernement néo-zélandais a pris en compte les dernières études concernant la cigarette électronique. Le ministre de la Santé, Lotu-Liga admet que « nous avons des preuves scientifiques démontrant que l’utilisation de la cigarette électronique peut diminuer les risques de maladies causées par le tabagisme ». Lotu-Liga a par ailleurs évoqué le consensus de la communauté scientifique sur « la dangerosité moindre du vaporisateur par rapport à la cigarette conventionnelle. »

La porte-parole du Parti travailliste néo-zélandais Annette King soutient ce projet de loi et estime que « les fumeurs ont besoin de tous les outils pour les aider à se sevrer du tabac ». Elle a en outre réfuté l’argument du lobby anti-vape qui prétend que ce produit est une porte d’entrée vers le tabac, en effet aucune preuve vient appuyer cette thèse. Les consultations sont en cours actuellement et seront closes le 12 septembre prochain. Des rumeurs de taxes sur ces liquides nicotinés courent également.

La Nouvelle-Zélande s’est fixé comme objectif de devenir un pays sans fumée de tabac, à l’horizon 2025. Cette légalisation des e-liquides nicotinés s’accompagne de hausses importantes du prix du paquet de tabac. Actuellement, il faut débourser 20 dollars locaux (12,38 €). En 2020, le paquet de 20 cigarettes coûtera 30 dollars néo-zélandais, soit pratiquement 20 euros.