Nouvelle-Zélande : des vapoteurs demandent l’ouverture d’un débat public

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, l’association néo-zélandaise d’utilisateurs de cigarette électronique interpelle le gouvernement. L’association demande un débat ouvert sur le vapotage pour “assainir l’air autour de produits qui fournissent aux fumeurs une option 95% moins nocive”.

“Les vapoteurs attendent une réglementation favorisant la confiance dans les produits”

auckland

Les vapoteurs néo-zélandais soutiennent les restrictions d’âge pour les e-cigarettes

Selon M. Satchell, le président de l’association de vapoteurs NZVA, le premier ministre qui a reçu des avis favorables sur le vaporisateur devrait “accueillir favorablement un débat publique sur un produit qui réduit les maladies liées au tabagisme et ne coûte pas un centime au contribuable”.

Pour le vapoteur, le gouvernement doit tirer les leçons des rapports publiés au Royaume-Uni par l’agence de santé publique Public Health England et le Collège royal des médecins. La Nouvelle-Zélande doit se doter de normes affirme M. Satchell et met en garde contre une sur-réglementation “dont il est difficile de sortir comme en fait l’expérience le Pays de Galles”.

Les vapoteurs font un signe en direction des autorités en faisant savoir qu’ils soutiennent avec les professionnels du secteur, les interdictions de vente aux mineurs et les campagnes visant à renforcer les vérifications d’âge pour qu’elles soient effectives.

 

Review Author:Review Date: