Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Normes CE e-cigarette : première séance de travail ce 22 juin à Paris

Normes CE e-cigarette : première séance de travail ce 22 juin à Paris

Dans le prolongement de la publication des premières normes volontaires en avril 2015 l’AFNOR anime maintenant un projet pour l’élaboration de normes européennes pour les cigarettes électroniques, les e-liquides et les émissions.

Le comité européen, présidé et animé par la France, compte des représentants d’une vingtaine de pays et d’organisations

ce-normes

Ces travaux de normalisation devraient s’étaler sur trois ans

L’AFNOR poursuit sur sa lancée, après la publication des premières normes volontaires en avril 2015, l’association de normalisation lance un projet d’élaboration de normes européennes pour les cigarettes électroniques, les e-liquides et les émissions.

Le comité européen, présidé et animé par la France, se réunira pour une première séance de travail ce 22 juin 2015 à Paris. Il devra statuer sur les orientations de son programme de travail et l’organisation adéquate. Les sujets de travail déjà adressés par les normes françaises sont soumis au comité, à savoir, le matériel de la cigarette électronique, la composition et le flaconnage des e-liquides et la caractérisation des émissions. Deux nouvelles questions sont proposées pour élargir le champ des travaux : la terminologie et les services en magasin.

Une vingtaine de pays et d’organisations participeront : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume Uni, Suède, Suisse, Turquie.

Les enjeux, selon l’AFNOR, seront de “ définir collectivement des critères de sécurité, de qualité et favoriser une meilleure information des consommateurs, sur la base des normes expérimentales françaises ainsi que de toutes les expertises européennes.”

Trois années devraient être nécessaires pour finaliser ces normes, qui prendront en compte les objectifs de la réglementation européenne.

Review Author:Review Date:
  • Frédéric Charles

    “Trois années devraient être nécessaires pour finaliser ces normes, qui
    prendront en compte les objectifs de la réglementation européenne.”
    Bien que ce soit “normal” afin de ne pas pondre des normes inapplicables, c’est malheureusement l’acceptation pure et simple des restrictions de la TPD … 🙁

  • StephaneP

    On se demande à quoi vont servir ces normes : La tpd interdit déjà presque tout ce qui existe.

  • Titan

    Ben on n’est pas dans la meeeeerde! Abandonner l’avenir (donc la disparition) du VP entre les mains de technocrates qui, si on leur donnait le Sahara, commanderaient une semaine plus tard du sable ailleurs …! (Coluche)

  • Antoine (JacLaffite)

    Et bien sûr, il n’y aura pas un seul vapoteur dans la salle.