Non, Apple ne convoite pas le marché de la vape

Avec la nouvelle d’un brevet de vaporisation déposé par Apple, la rumeur d’une nouvelle cigarette électronique au logo de la firme à la pomme s’est largement répandue sur le net ces derniers jours. 

Au même moment un forum anglais signalait le refus d’Apple d’intégrer dans l’App Store les mises à jour d’applications consacrées à la vape et bien entendu la création de nouvelles applications. Position assez contradictoire avec un intérêt pour le vaporisateur personnel.

Selon The Mac Observer, le brevet déposé par Apple est en fait adapté à la vaporisation de métaux ou d’autres composés pour les déposer en couches minces. Jeff Gamet, l’auteur du papier voit dans le choix des gaz du système un indice important : l’utilisation de gaz inertes (argon, hélium ou azote) ne réagiront pas avec la substance vaporisée.

L’inhalation de métaux vaporisés serait très dangereux pour la santé. Tuer ses clients, du moins dans l’industrie de l’électronique personnelle, est mauvais pour les entreprises du secteur ironise jeff Gamet, le rédacteur de l’article. 

.