Nicotine vapologique : Première nicotine Made in France ?

La société VDLV qui distribue la marque de e-liquides Vincent dans les Vapes présente ce mois-ci son nouveau procédé de production de nicotine “made in France”. C’est à l’occasion du salon Vapexpo, qui s’est tenu à Paris du 20 au 22 septembre dernier, que Charly Pairaud, directeur de VDLV, présente les grandes lignes de cet audacieux projet.

Première unité d’extraction de la nicotine en France

L’entreprise implantée à Pessac commercialisera une nicotine “vapologique” au début de l’année prochaine. Le principe de production repose sur l’extraction de la substance de la feuille de tabac via des processus de “chimie verte”. Le procédé devrait permettre selon VDLV de créer une nicotine de haute pureté n’impliquant pas de solvant toxique.

Actuellement l’essentiel de la nicotine utilisée dans les e-liquides pour cigarette électronique provient essentiellement de Chine et d’Inde. Profitant de cette annonce commerciale les deux associés de l’entreprise bordelaise ont souligné récemment dans la presse que la nicotine ne représentait pas de danger majeur aux doses administrées par le vapoteur mais que c’était bien les autres composants de la cigarette qui représentaient les principaux problèmes de santé liés au tabagisme. Un distingo entre tabac, nicotine et combustion sur lequel l’entreprise insiste.

La production de cette nicotine destinée exclusivement aux e-liquides devrait être à terme soutenue par la production française de tabac selon VDLV, même si le tabac utilisé nécessitera une “adaptation”. Pour le moment la production de cette “nicotine vapologique” utilise des tabacs importés depuis l’étranger. L’an passé, le marché des liquides électroniques représentait plus du double de celui de la cigarette électronique en France (265 millions d’euros contre 130 millions d’euros).

Ce nouveau composé innovant sera très prochainement proposé aux fabricant de e-liquides qui souhaiteraient intégrer dans leurs recettes une nicotine purement française. Les produits de la gamme Vincent dans les Vapes devraient également bénéficier l’an prochain de cette nouvelle nicotine.

Review Author:Review Date:
  • Mireille Vaping

    yes! génial!, on va pouvoir arrêter la commercialisation des tueuses pour mai 0216!

    • Titan

      Euh … je vois pô bien le rapport, là … En quoi le fait de fabriquer une nicotine “Cocorico” en début d’année prochaine permettrait d’arrêter le commerce du tabac en France?

      • vapoton

        parce qu’y aura plus assez de tabac pour fabriquer des clopes…?

        • Titan

          C’est pas du tabac français, qu’on fume en France, c’est de l’Anglais, de l’américain et du Chinois …

          • vapoton

            je sais pas ,je fume pas…

          • Titan

            Ah bon? Ben c’est très bien, et si t’as jamais touché une clope, continue et n’essaie pas, même pour tester. Moi j’ai fumé pendant 35 ans sans me préoccuper de savoir d’où venait mon poison. Ce n’est que depuis 4 ans que je cherche à savoir, que je me documente. Et plus je me renseigne, moins je suis fier de moi, et encore moins des politiciens corrompus qui nous dirigent. J’ai honte d’avoir voté pour des menteurs, quelle que soit leur couleur politique.

          • vapoton

            j’aurais du écrire : je ne fume plus, je vapote…
            45 ans de clopes sans se poser la moindre question.Depuis 3ans, je vape, et comme toi,je me renseigne.Et comme toi,je ne crois plus aux propos de nos soi-disant dirigeants! Trop de mensonges et d’incompétence…
            bonne vape !

          • Titan

            Je plussoie et bienvenu au club des vapers hélas déçus du monde politique (euphémisme).
            Bonne vape à toi.

  • Yann

    Pour les diyeurs, la question va être de savoir si vdlv va commercialiser sa nicotine aux particuliers.
    Avez vous posé la question à vdlv ?

  • denver

    Comment faut-il décripter cette phrase “La production de cette nicotine destinée exclusivement aux e-liquides
    devrait être à terme soutenue par la production française de tabac”
    Si des producteurs français de tabac sont à la tête de cette production de nicotine made in France, faut-il comprendre que les e liquides risquent d’être taxés comme les clopes ??? Ca me parait tordu comme plan ça !!!!