Nicotine ou caféine ?

Peter Hajek, directeur de l'unité de recherche sur la dépendance tabagique à l'Institut Wolfson de médecine préventive (Londres).

Peter Hajek, directeur de l’unité de recherche sur la dépendance tabagique à l’Institut Wolfson de médecine préventive (Londres).

Le Professeur Peter Hajek, psychologue clinicien et directeur de l’unité de recherche de la dépendance tabagique à l’Institut Wolfson de médecine préventive de Londres, réagit dans le Times [1] à un précédent article de Hugo Rifkind [2], un journaliste travaillant pour le journal, qui avait à l’époque émis de grandes réserves sur la cigarette électronique.

Dans sa version électronique le Times étant un journal qui fonctionne par abonnement, c’est grâce à l’aimable coopération de Randall, qui a publié un article également sur ce sujet, que j’ai pu obtenir l’article en entier dont voici ici la traduction.


Début des propos de Peter Hajek

Il n’y a pas plus de raison de réglementer les cigarettes électroniques comme médicaments qu’il n’y en a pour la caféine

Selon Hajek, réglementer la nicotine reviendrait à réglementer aussi la caféine.

Selon Hajek, réglementer la nicotine reviendrait à réglementer aussi la caféine.

Hugo Rifkind a des sentiments mitigés en ce qui concerne l’utilisation de la cigarette électronique et estime qu’il n’existe aucune information disponible sur leur danger ou non pour la santé.

Plusieurs études ont analysé les e-cigarettes. Les toxines les plus dangereuses présentes dans les cigarettes conventionnelles sont totalement absentes et les niveaux de produits chimiques douteux contenus en effet dans les cigarettes électroniques sont en quantité bien moindre. La nicotine en-soi est probablement aussi sûre que la caféine (les fumeurs meurent suite à d’autres produits chimiques qu’ils inhalent avec la fumée).

Les e-cigarettes ne sont pas encore un concurrent solide pour les cigarettes conventionnelles mais, si on leur laisse le temps, il est probable qu’elles les remplaceront d’ici quelques années et mettront ainsi un terme à l’épidémie du tabac. De manière alarmante, un effort est en cours pour les arrêter. Le Royaume-Uni veut règlementer les e-cigarettes en tant que médicament.

Réglementer les e-cigarettes comme médicament est au même niveau que réglementer le café.

Obtenir une licence médicale est un processus onéreux, accessible généralement qu’aux grandes compagnies de tabac ou laboratoires pharmaceutiques et il est probable que cela fige les cigarettes électroniques dans leur état actuel de « pas encore au point » pour deux raisons :

  1. Tout changement apporté au produit entraînerait un renouvellement coûteux de la licence et il n’est pas dans l’intérêt de l’industrie du tabac et des laboratoires pharmaceutiques de laisser les e-cigarettes retirer les cigarettes conventionnelles et les médicaments pour arrêter de fumer du marché.
  2. Réglementer les e-cigarettes comme médicament est au même niveau que réglementer le café. Cela est même plus absurde étant donné que les cigarettes conventionnelles ne doivent pas faire face à de tels obstacles. Les législations qui entravent les cigarettes électroniques protègeront le monopole du marché que détiennent les cigarettes conventionnelles mortelles et portent un sérieux coup à la santé publique.

Professeur Peter Hajek, Institut Wolfson de médecine préventive, Barts et l’Ecole de médecine et de dentisterie de Londres


Fin des propos de Peter Hajek

Références

[1] There is no more reason to regulate e-cigarettes as a pharmaceutical product than there is to do the same with caffeine (The Times, Letters to the editor, 25.01.2013) : http://www.thetimes.co.uk/tto/opinion/letters/article3667478.ece [2] Article original de Hugo Rifkind : http://www.thetimes.co.uk/tto/arts/film/article3661938.ece
Review Author:Review Date:
  • yotraxx

    ok…
    J’ai envie de vomir quand je lis ça…

    Pour résumer:
    Les “Etats” (et bénéficiaires des taxes des industries du tabac et pharmas), souhaitent “freiner” l’expension de la E-Cig grâce à leurs puissants lobbies auprès des “états”…, et ce, malgré de FLAGRANTS progrès (vécus de la part des (exs) fumeurs) pour réduire, voire empêcher la consommation de tabac…

    Donc: Seuls les grands groupes des deux partis tireront bénéfice de tout ça…

    Résultat: Main mise de pharma pour la vente de nicotine (patchs, gommes, LIQUIDE ???!!!) et main mise de la part de tbac corp sur les ersatz de E-cigs… La boucle est alors bouclée ?!!!

    Bwaaarg ! (Où alors, je n’ai rien compris !)

    • Oui je pense que tu as bien compris, enfin en tous cas c’est comme ça que je le comprends moi même. Malheureusement n’importe quel business dans le monde est toujours dominé par les grands groupes, leur force de frappe (et de contrôle bien souvent) est telle qu’il est impossible d’y échapper. Il est difficile d’imaginer que l’ecig reste dans les petites mains d’entrepreneurs et de quelques usines chinoises. La nicotine est un produit semble-t-il très protégé, la réaction de Hajek est intéressante dans le sens où peu de choses ne la poussent à être classée comme un médicament.

  • Bastos

    Hello,

    (PC enfin retrouvé, je suis passé sous Linux)

    Je viens de me taper plus d’une heure de lecture. C’est d’une tristesse, je me demande dans quel monde on vit ??

    Etant donné que le PG et la VG se trouve en pharmacie assez facilement, que les arômes s’achète facilement, il ne manque plus que la nicotine.

    Pour ma part, 1,2% de nicotine donc pour 3 litres de liquide (calcul rapide de ma conso à l’année avec ma femme) il me faut 36 ml pour réaliser ma base. la nicotine peut encore s’acheter au prix de 1€ le ml soit le flacon le plus petit 50ml à 50€. Elle peut se conserver, à une température de 12 à 16°C advitam enfin presque ; je fais mon calcul sur 15 ans histoire d’arriver au No (put1 qu’est ce que je vais être vieux à 50 ans, ou je serais le Al Caponne de l’e-cig ^^) soit 450ml donc 450€.

    Bref, BASTOS IS NOT DEAD, AND I F..K THE UE. Voilou CQFD.

    La révolution est en marche et elle ne s’arrêtera pas comme ça.

    Bonne Vape.

    • Concernant la conservation de la nicotine, il y a plein de conseils pertinents sur le forum-ecigarette.com. C’est un produit qui se dégrade et vaut mieux conserver au froid et surtout à l’abri de la lumière. Bonne pioche, les bases se gardent très bien – liquides – au congélateur. Comme ça, c’est moins dangereux surtout !