Mod Tesla

Voici le test du Mod Tesla M2 au look massif et qui saura séduire les amateurs de grosse artillerie. Un produit qui s’adresse aux connaisseurs qui assument, tête haute, leur reconversion dans la vapeur.

Environnement et concurrence

Après mes tests des Vamo V3 et autres Lambo 6.0, je vous propose le test du TELSA M2 du fabricant Young June (que je ne connaissais pas jusqu’à ce jour). Je reviens à mes premières amours à savoir un bon vieux MOD méca (comme mécanique ou encore mieux comme sans électronique) qui ne doit sa vie et sa force qu’à la seule charge et décharge de son accu.

C’est donc un MOD à savoir comme pour le VAMO V3 un objet plus large, plus lourd et plus encombrant qu’une cigarette électronique classique et qui s’associe à des accus séparés se rechargeant en dehors de l’appareil. Vous verrez que ici cela prend tout un sens !

Soyez rassuré vous ne serez pas dépaysés, ce MOD et ce fabricant proviennent encore et toujours de Shenzhen en Chine (ouf…) c’est 3 routes à gauche après Kangertech et juste avant Joyetech…mais eux contrairement à cette dernière n’ont pas encore de filiales françaises qui viennent mettre le bazar dans l’exclusivité ou pas des ventes en ligne ! (essayez donc d’acheter un E-mode Joyetech en ligne..)

Aspect général : cuivre massif et écrou de switch Facon plombier

Vue générale du Mod avec son cap dévissé

Vue générale du Mod avec son cap dévissé

Les premières sensations sont plutôt, comment dire, brillantes et ostentatoires, l’aspect du métal est massif et même très massif. Je vais même aller jusqu’à dire que je le trouve un tantinet « vulgaire » comme les énormes montres en or que l’on peut croiser sur les serviettes des vendeurs à la sauvette. Mais je sais que certains aiment ça et même adorent donc tous les goûts étant soi-disant d’essence naturelle je vous laisserai en juger par vous-même ci-dessous :

Le Mod est livré avec un accu Samsung 18650

Le Mod est livré avec un accu Samsung 18650

Ensuite et toujours en guise d’apéritif le logo qui oscille entre le palmier et l’assemblage du T et du L est pour ma part un brin trop visible mais bon ça participe au look de l’objet qui montre que vous en avez … !

Mais la question est que vous en avez certes… mais de quoi on parle (sourire) ; pour ce Mod je dirais que vous en avez ……. de la chance car avec le coté brillant du cuivre étincelant, vous pourrez aussi vous en servir comme miroir ou comme mini altère pour votre renforcement musculaire ….Allez je plaisantais…. il existe aussi une version Chrome qui bien que brillante aussi est nettement moins voyante.

En revanche et pour ma pénitence j’apprécie le coté tout compris de cet article car la boite permet de commencer la vapote directement du moins après avoir rechargé l’accu fourni… vous aurez le temps de bien admirer votre trésor !

Tesla est l’unité dérivée d’induction électromagnétique mais n’y voyez aucune filiation je vous le répète ce Tesla M2 est 100% mécanique !

Revue technique

Petit RAPPEL pour ceux du fond, sachez que ce MOD est un MOD mécanique (Full Meca pour être branché) qui ne contient aucune électronique. (MOD qui ont longtemps reçu ma préférence mais qui ont le défaut d’être lié à la vie de vos accus et donc qui n’offrent pas de constance dans votre vapote, ce qui à la longue peut être agaçant…)

Les caractéristiques sont donc les suivantes :

  • 1 seul gros bouton en métal en bas du MOD avec le gros logo
  • Poids sans clearomiseur et sans accu : 150 grammes donc 192 grammes pesés avec accu et 230 grammes avec un Protank par ex (en gros 50 g de plus qu’un Vamo)
  • Longueur: 104.5 mm
  • Diamètre : 25 mm (3 mm de plus qu’un mod classique)
  • Options de batterie : 1 x 18650 uniquement
  • Design : cuivre étincelant et écrou
  • Bague du bas gros écrou avec mention On et OFF (servant de verrouillage du mod)
  • Matière : cuivre environnemental (je vous promets c’est ce que l’on m’a répondu)
  • Contenu du Coffret :
  • Le Tesla M2
  • Un accu de bonne facture Samsung 18650 2200 mah
  • Un chargeur très moyen mais qui a le mérite d’être présent
  • Un certificat d’inspection (je suis super rassuré merci)
  • Une très belle boite blanche à fermeture magnétique

Assemblage et fabrication : bon, gros et brillant

L'inscription du logo Tesla est assez voyante

L’inscription du logo Tesla est assez voyante

Il n’est pas télescopique, et n’accepte qu’une batterie de 18650. Donc seul le capuchon du bas se dévisse pour y mettre l’accu (pas de polarité exigée), le ressort est de bonne facture et est surplombé d’une capote en plastique qui m’a bien fait rire je vous dirais pourquoi. Les filetages sont de bonne qualité mais attention la matière principale étant le cuivre, les filetages sont bons mais assez tendres et donc ne vissez pas trop fort vos clearomiseurs ou autres atos sous peine de les déformer à l’usage.

Zoom sur le filetage du Tesla

Zoom sur le filetage du Tesla

Ensuite n’oubliez pas d’utiliser des gants (humour bis) car là tout ce que je pouvais dire sur le VAMO V3 par exemple et sur les fameuses traces de doigts me parait désormais bien trop méchant… Ici en moins de 5 minutes de manipulation de votre objet de désir vous vous apercevrez qu’il adore le sébum… les traces de doigts s’incruste comme sur un miroir …. Et moi personnellement j’ai horreur de ça ! Mais la bonne nouvelle (juste entre nous) c’est qu’à force de vapoter le coté ultra brillant du Tesla disparait sous les dites traces ; ce qui me fait presque regretter d’avoir pesté contre l’excès de brillant en début d’article.
En revanche le filetage Ego/510 vous permettra d’accueillir sans soucis tous vos clearomiseurs les plus fréquents et manifestement il est produit sans soudures apparentes ni autres câbles.

Usage et mode d’emploi / menu et usage : simple mais pas usuel

Je positionne la batterie verte 18650 Samsung 2200 mah dans le tube, je revisse et je déverrouille le gros écrou en le dévissant vers le haut. Le bouton est énorme et cranté ce qui permet d’une part de ne pas le louper et d’autre part d’avoir une course réglable selon l’endroit où l’on a stoppé la bague en forme d’écrou.

Je préfère une course longue qui permet de ne pas avoir à trop forcer avec son petit doigt pour actionner le switch. Et c’est là que j’aborde cette affaire de Switch situé sur le bas du Tesla, c’est déroutant au début car on cherche une bonne position, pour ma part je l’actionne avec le petit doigt mais au dire de ma compagne il doit s’agir du petit doigt d’un homme (merci ma belle de me faire comprendre que je suis très fort… sourire…) car elle l’a trouvé à son goût trop dur et donc pour elle, c’était le majeur (n’y voyais pas un retour de bâton pour moi re-sourire).

Zoom sur le capuchon ou "bottom cap"

Zoom sur le capuchon ou “bottom cap”

Quoi qu’il en soit je ne trouve pas cela très pratique à la longue mais j’avoue que l’on s’y fait assez vite et à voir la concurrence, il apparait que ce format de bottom-switch (plus glamour que “bouton-au-cul” non ?) devienne plus fréquent.

Ensuite comme je vous le disais en amorce pas grand-chose à dire car ce Mod est un full méca donc qui va dépendre de votre accu, juste à souligner que le cuivre est un excellent conducteur donc ici je n’ai rencontré aucun problème si ce n’est un de ma propre turpitude (certains observeront encore que je suis une buse en électricité et ils auront raison).

Donc juste pour que vous le sachiez, la petite pièce en plastique au-dessus du ressort n’est pas une pièce de protection du dit ressort. Je vous avoue que c’est ce que j’ai pensé et je l’ai donc enlevé ce truc ce qui a provoqué une mise en marche du Mod sans aucune action du switch …. Et oui pour ceux, aussi ignare que moi, cette petite pièce en plastique est là pour isoler le bouton et le ressort de l’accu quand il n’est pas appuyé et est donc primordial au fonctionnement mais aussi à la sécurité….. (Vous remarquerez ma grande honnêteté, j’aurais pu cacher cette anecdote mais comme elle m’a fait rire tout seul …je partage….)

Points positifs : cuivre et « tout inclus »

  • Qualité du cuivre et bonne conductivité
  • Coffret complet
  • Connexion ego et 510
  • Course de switch souple
  • Filetage et ressort dans une bonne moyenne

Points faibles : lourd et très salissant

  • Trace(sssssss) de doigts exemplaire(ssssssss)
  • Très très lourd pour sa taille et diamètre imposant
  • Look ostentatoire
  • Marque (logo) trop voyante

Conclusion : si vous appréciez ce genre de look c’est un bon méca bien massif !

Après, le choix entre lui et la concurrence sera uniquement affaire de choix artistique et financier. Mais ici gardez bien en tête que le prix inclus un chargeur et un accu Samsung…et qu’il est en 100% cuivre environnemental (notion bien obscure quand on sait d’où il vient….) et assemblé sans soudure. Et pan !

MOD Tesla M2

44,90 EUR sur la boutique de Frédéric Kinzi www.e-vapoteur.fr
MOD full mécha (pas d’électronique) / disponible en deux couleurs chrome ou or / livré avec un accu 18650 et un chargeur

Name of Reviewed Item: Mod Tesla Rating Value: 4 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/11/mod-tesla-m2-boitier.jpg Review Author:Review Date:
  • nightbringer57

    Quand on veut faire son intéressant, une autre option est de venir corriger les fautes capillotractées qu’on rencontre dans certains tests.

    Par exemple: on dit “mes premières amours”, pas “mes premiers amours” :p

  • Muriel H

    La forme prime sur le fond …. D’antan, nous disions “Mes premiers amours”… Monsieur Cougnaud a du lire beaucoup trop de littérature française… . Mise à part cela, très bon article !!

  • Denis COUGNAUD

    cher night, effectivement Voltaire fait partie de mes livres de chevet …. et il a souvent pour sa part prôner une unification des genres féminins et masculins du terme “amour” qui varient en fonction de sa pluralité …. Mais ce n’est pas affaire de culture électronique….

    • Tony Fiant

      Cela devient rare ce type de débat sur les forums !
      Félicitations à tous pour ce parfum de culture digne d’un bon HOL (référence uniquement destinée à recentrer le débat sur le thème du site 🙂 )

  • Hervé

    Bonjour, je suis curieux du sens de cette phrase:mais eux contrairement à cette dernière n’ont pas encore de filiales françaises qui viennent mettre le bazar dans l’exclusivité ou pas des ventes en ligne ! (essayez donc d’acheter un E-mode Joyetech en ligne. Car il y en a en vente pourtant.