MOD KTS Telescopic Storm

Le MOD KTS Telescopic Storm, un MOD Full Meca signé Kamry.

Le MOD KTS Telescopic Storm, un MOD Full Meca signé Kamry.

J’ai toujours un peu d’appréhension quand je pense à faire le test d’un MOD sur ma-cigarette.fr car n’étant par “Moddeur” moi même, j’ai toujours un peu peur de raconter des bêtises.

Qui ne tente rien n’a rien et cette fois-ci j’ai décidé de faire le test d’un MOD et pas n’importe lequel : Le MOD KTS Telescopic Storm de chez Jonathan (CigEvolution). Je compte sur les pros de la vapote pour me corriger si besoin et demande à tous les connaisseurs d’être indulgents sur les erreurs techniques que j’ai pu faire ici.

Introduction

Le MOD KTS Telescopic Storm comme son nom l’indique est un MOD, c’est à dire une cigarette électronique optimisée qui n’a plus l’apparence d’une cigarette électronique. On peut littéralement parler ici de Vaporisateur Personnel (PV). Le terme KTS tire son K de “Kamry”, la société qui fabrique cet appareil, et le TS du terme “Telescopic” car le tube qui contient la batterie peut s’agrandir presque à volonté par un principe de pas de vis combinés.

En cherchant un peu sur le net j’ai compris que le MOD KTS était inspiré du modèle GGTS (Golden Greek Telescopic Storm), qui représente à lui seul tout une famille de MOD que l’on qualifie de “Full Meca” pour “fully mechanical”. Les MOD Full Meca ont la particularité de pouvoir se bricoler au maximum, chaque élément étant interchangeable et modifiable. C’est un peu le must des MOD pour les puristes de la vapote car chaque élément a un rôle bien précis et aucune électronique n’entre en jeu dans le fonctionnement du PV.

La qualité du rendu final sera le seul résultat de l’investissement de l’utilisateur qui aura su choisir, construire et assembler les bonnes pièces pour optimiser son fonctionnement. Bien entendu ce type d’appareil ne s’adresse pas à n’importe qui, cela demande beaucoup de notions techniques et également de sécurité.

Comme il n’y aucune aucune puce embarquée, rien n’est contrôlé : pas de régulation de tension, pas de niveau de charge restante et pas d’indication du niveau de résistance ni de détection de court-circuit. Ce genre de MOD se situe presque à l’opposé d’une eVic si je puis dire. Les précautions à prendre avec ce genre d’appareil se situent essentiellement au niveau des batteries, ou plus précisément de ces accus de couleurs bleues que l’on recharge individuellement avec un chargeur mural, et des résistances utilisées dans les atomiseurs si on les fabrique soi même. Pour les vrais Moddeurs il me semble que cet article résume un peu les principales précautions à prendre avec les MOD Full Meca (en anglais).

Rassurez-vous, si vous êtes comme moi, c’est à dire très peu familié avec les MOD et encore moins Full Meca, il n’y a rien de bien sorcier avec celui-ci car tout est déjà bien préparé et prêt à l’utilisation.

Contenu du coffret KTS Telescopic Storm

Le coffret du KTS est un peu plus large d'un coffre eGo.

Le coffret du KTS est un peu plus large d’une sacoche de rangement eGo.

Le coffret KTS Telescopic Storm est fourni avec une trousse de rangement semi-rigide d’assez bonne facture qui fait penser aux trousses de rangement pour eGo mais en un peu plus large. Voici le contenu de cette trousse :

  • 1 Atomiseur X8 (Liquinator – DC Tank à carto perçé – 2.4ohms)
  • 1 Tête interchangeable X8 (carto perçé – 2.4ohms)
  • 1 Tube à batterie
  • 2 piles sèches 2000 mAh (18650 – 18350)
  • 1 adaptateur USB + mural (EU)
  • 1 chargeur de batterie
  • 1 manuel utilisateur (anglais)
Contenu de la trousse du KTS

Contenu de la trousse du KTS

La première chose que l’on fait quand on ouvre la trousse c’est bien évidemment de prendre le MOD dans la main. Son aspect chromé attire l’oeil et son poids, même sans batterie, annonce clairement la couleur : c’est du gros MOD bien costaud.

Me voilà avec un type d’objet qui m’était jusqu’alors complètement inconnu, moi qui suis resté très fidèle à mes Vision Stardust je dois dire que j’ai été très surpris.

Le MOD KTS entièrement monté avec son DC Tank

Le MOD KTS entièrement monté avec son DC Tank

L’objet est magnifique et on sent le soucis du détail que le fabricant a tenté d’apporter dans la confection du PV. Les différentes vis apparentes qui se trouvent sur le côté me font penser à ces films américains dans lesquels on voit des machines d’époque, bourrées d’engrenages et entièrement faites à la main.

Montage et remplissage

L'une des deux accus livrées avec le MOD

L’une des deux accus livrées avec le MOD

Les deux accus livrées dans le kit sont de type ICR 2000 mAh (18650 et 18350) mais ne semblent pas être d’une marque spécifique. Attention quand même à l’usage, le chargeur est également “no-name”, par prudence il est préférable de rester à côté durant le chargement ou en tous cas de bien veiller à respecter les signes + et – lors de la mise en charge.

Note sur les accus

D’après ce que j’ai lu, certains Moddeurs préfèrent utiliser des accus de type IMR d’une marque connue (comme panasonic par exemple) qui sont réputées pour être plus sûres car moins combustibles si un problème venait à survenir. D’après ce que j’ai compris la différence entre ICR et IMR se situe dans la composition chimique des batteries mais des lecteurs plus calés que moi en électricité pourront sans doute apporter d’autres éléments d’explication. Le tube en métal chromé dispose néanmoins de trous d’aération pour les batteries, signe que la sécurité a tout de même été considérée.

Insérer une batterie dans le tube télescopique est un jeu d’enfant : il suffit de visser. La taille du tube pouvant s’ajuster à la taille de la batterie, c’est tout l’intérêt ici du tube télescopique qui va pouvoir accueillir différentes tailles d’accus tout en les maintenant correctement à l’intérieur (sans les faire bouger).

Remplissage du Tank X8

Remplissage du DC Tank

Remplissage du DC Tank

L’atomiseur livré avec, baptisé X8, est en fait un tank équipé d’un cartomiseur dual coil (2,4ohms). A ma connaissance on appelle cela un DCT ou un liquinator, car le e-liquide vient constamment imbiber le cartomiseur via le trou qui se trouve en bas. Comme c’est très souvent le cas avec les usines chinoises il est difficile de comprendre le système de nommage de leurs produits, j’ai également vu ce tank être nommé F35.

F35, X8, Liquinator ou DCT, ce qui est important je pense c’est de savoir que le pas de vis du connecteur du KTS est compatible avec les modèles Ego, CE (stardust), 510, Vivi nova et DCT, libre à vous donc d’y visser ce que bon vous semble.

Pour le remplir il existe deux solutions. La première consiste à enlever l’un des capuchons du tank et d’y verser le e-liquide directement depuis le flacon. La seconde solution consiste à dévisser la petite pièce en métal située sur le haut du tank et d’utiliser une seringue pour y injecter le e-liquide. J’ai personnellement opté pour la première solution. Cela m’a quand même pris quelques minutes avant de comprendre comment bien démonter le tank.

déverrouillage du switch

Le petit boulon est vissé, le switch peut désormais être utilisé

Le petit boulon est vissé, le switch peut désormais être utilisé

La dernière étape du montage concerne le switch, ce bouton sur lequel on appuie pour faire passer le courant jusqu’à l’atomiseur. Cette pièce est une petite vis qui dispose d’une tête montée sur ressort. Un petit boulon permet de bloquer le switch afin d’éviter une activation involontaire.

Utilisation et retour d’impression

Tenir le KTS en main est un vrai plaisir. La qualité du tank qui donne une parfaite visibilité du niveau de remplissage embellit presque les mouvements du e-liquide à l’intérieur. L’objet est lourd et son ergonomie laisse un peu à désirer mais la prise en main reste très bonne. L’utilisation du switch qui se trouve sur le bas du tube est assez plaisante et le côté mécanique apporte un vrai caractère à une bonne séance de vapote.

Vue rapprochée du DC Tank X8

Vue rapprochée du DC Tank X8

N’étant généralement pas fan des cartomiseurs, je dois dire que ce carto perçé enlève le principal défaut que je reprochais à ce type d’atomiseur. L’ato est constamment bien imbibé de e-liquide et je n’ai jamais ressenti de goût de brûlé. Les 2.4ohms de la résistance qui se trouve à l’intérieur du carto peinent un peu à produire l’énorme volume de vapeur auquel je m’attendais. Les 3.7V développés par l’accu y sont sans doute pour quelque chose.

Un MOD full méca demande de s’y connaitre : il faut adapter chaque élément en fonction de ses besoins. J’avais pour habitude de régler l’intensité de ma batterie Vision Spinner d’un tour de bague, avec le KTS c’est le carto ou la batterie qu’il faut changer si l’on veut optimiser le rendu global du PV. J’ai tout de même lu que l’on pouvait y coller un régulateur de tension, à voir.

Conclusion

Comme je l’ai dit plus haut, je ne suis pas moddeur et c’est justement pour cette raison que j’ai décidé de faire ce test. J’ai tellement vu des gars comme PBusardo vapoter avec des engins aussi gros que leur avant-bras qu’il fallait que je m’essaie, moi aussi, au monde des MODs. Malheureusement mon manque de culture s’est très vite fait ressentir quand j’ai cherché à comprendre comment optimiser le rendu du PV. Mais voilà, j’achète, je déballe, ça marche, et puis surtout quelle classe !

L’objet est franchement superbe et je suis sûr que beaucoup de vapoteurs aguerris vont y trouver beaucoup plus d’avantages que moi. N’étant pas bricoleur dans l’âme je pense conserver ce MOD en l’état pour des petits moments de vapote classieuse, verre de bourbon à la main.

Voici la liste des points positifs et négatifs que j’attribue au MOD KTS Telescopic Storm

Points positifs

  • La vapote avec un grand V
  • Tout est démontable, tout est modifiable
  • Impression de solidité et de robustesse
  • Grosse capacité du Tank
  • Permet d’utiliser une grande variété de batteries
  • Housse de rangement de bonne qualité

Points négatifs

  • Pour les vapoteurs avertis et les bricoleurs
  • L’aspect sécurité n’est pas à négliger
  • Remplissage du tank pas super pratique
  • Le chargeur mural fait gadget chinois
  • Le métal chromé laisse des traces de doigts

Où acheter le MOD KTS Telescopic Storm

MOD KTS Telescopic Storm

Boutique : CigEvolution

Prix : 84,90 €

1 Atomiseur X8 (Nouveauté Mars 2013) – 1 Tête interchangeable X8 – 1 Tube à batterie – 2 piles sèches 2000 mAh – 1 adaptateur USB + mural (EU) – 1 chargeur de batterie – 1 étui style carbone – 1 manuel utilisateur (anglais)

Le MOD KTS Telescopic Storm en images

Name of Reviewed Item: MOD KTS Telescopic Storm Rating Value: 5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/03/mod-kts-en-main.jpg Review Author:Review Date:
  • Bin je suis impressionné par la qualité de ta revue !
    A priori, comme tous les autres mods, les mods full méca n’apportent pas grand chose de plus en sensation de vapote qu’une bonne spinner vision. Perso, je ne pige pas l’intérêt d’un mod, en dehors d’une autonomie plus grande que les eCig “de base” et de la beauté de certains mais enfin ça viendra peut-être. En attendant le mien (provari V2) dort dans son tiroir !

  • LeKde Karl

    Revue très détaillé, bravo. Je ne sais pas si un jour j’achèterais un Mod méca, ils restent chers pour leurs fonctions. Mais bon, sait on jamais 🙂

  • disqus_Zntz8qv9Fa

    un mod méca, c’est le must have de tout vapeur.

    Perso, un full méca avec un ato génésis est le summum en terme de rendu, d’autonomie, … mais surtout de solidité. 1 mètre de chute avec un ato génésis ne lui fait pas peur, la piscine c’est un gros séchage et ça repart …

    Avec un full méca, par contre, il faut bien se connaître en terme de vape, bien connaître le matériel que l’on utilise, bien connaître les résistifs, … c’est une sorte de balance à équilibrer.

    Une fois qu’on gère bien ce type de matériel, c’est un régal. Après, c’est un peu comme conduire une voiture sport des années 70, il faut aimer le fait de n’avoir aucune assistance d’être le seul maître à bord.

    Les tarifs sont certes exorbitants mais on n’en change pas tous les jours 😉

    Sigelei Telescope full méca
    Smoktek The natural full méca

    K100 + kick evolv (revendu)

    Et un seul mod électro, le VAMO V2

    Bonne vape à tous.

    PS : le KTS en version bi-couleur : or, chrome brossé est magnifique, et il peut se trouver sans tout l’attirail supplémentaire à une somme beaucoup plus raisonnable.

  • BastosVape

    Un mod méca, c’est un must have.
    Il faut avoir une certaine notion de la vape avant de se lancer sur ce type de MoD.
    Connaître sa puissance de vape …
    Un full méca s’utilise surtout avec des atos génésis ce qui lui permet d’ailleurs de faire de grosse chute (1m environ) ou de petit bain sans pb.
    De plus, si on sait bien réaliser ses montages on obtient : rendu, autonomie, … et solidité.
    Si on débute avec les méca, on peut acheter un “kick” mais honnêtement quelles est l’utilité de transformer son méca en VW ???
    Bref, c’est comme conduire une bonne voiture de sport des années 60-70 avec zéro assistance, c’est un peu difficile à maîtriser au début mais quel bonheur une fois réussi.

    Bonne vape.
    Bastos.

    Désolé pour le doublon.

  • japjap

    84 euros ?! shit, 30-35$ outre-atlantique

  • Antoine R

    Je vapote depuis deux mois. Enfin libéré de la tueuse!!!
    J’ai commencé par les Ego avec cartomiseurs… puis, je me suis renseigné via le net sur les mod full méca. J’ai appris via des vidéos à monter mes mêches moi-même (moins compliqué que ça en a l’air).
    Et quelle surprise!!! La re-découverte des arômes des différents e-liquides.
    J’ai fait le test “ego twist-carto” vs “full méca-ato genesis et dry en 1,5 ohms” sur plusieurs e-liquides.
    Les saveurs sont bien plus présentes sur les mods méca, ainsi que hit.
    Cela m’a même permis de baisser mon taux de nicotine.
    De plus, aucune panne possible avec les full méca.
    Conclusion : toutes mes égos ont fini dans un tiroir.

    Full méca: “K100” et “The Natural”
    Atomiseur: “RSST” et dry “RDA” et “IGO-F”
    E-liquide: Halo

  • hugopc

    Merci pour cet article, mais pour l’entretient comment laver le carto, est-il lavable ou il faut le changer ?