Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Malaisie : chaque état pourra décider d’interdire la cigarette électronique

Malaisie : chaque état pourra décider d’interdire la cigarette électronique

En Malaisie, la réglementation de la cigarette électronique relève des compétences du Ministre de la Santé, les différents États sont libres de décider sa prohibition.

Le vaporisateur sera réglementé comme le tabac

Malaisie : chaque état devra décider d'interdire ou non la cigarette électronique

En Malaisie, les mesures encadrant les produits sans nicotine seront nationales

Le ministre de la Santé, Datuk Seri, le Dr S. Subramaniam, a déclaré qu’il y avait déjà des États comme Johor, qui avaient interdit la distribution et l’usage des vapoteuses. “D’autres Etats ont proscrit la consommation de cigarettes pour des considérations religieuses” a-t-il ajouté.

Deux nouvelles lois devraient entrer en vigueur, remplaçant le Control of Tobacco Product Regulations datant de 2004. Par ailleurs, des mesures vont être prises à l’échelle nationale pour réguler le marché des vapoteuses qui ne contiennent pas de nicotine.

Le Ministre de la Santé a aussi expliqué que son ministère considérait les cigarettes électroniques nicotinées comme le tabac et qu’à ce titre il les réglementerait de la même façon. Quant aux dispositifs ne contenant pas de nicotine, ils relèveraient de la compétence du ministère du Commerce intérieur, des coopératives et du consommateur.

La nicotine classée “poison” depuis 60 ans

En Malaisie, la National Cancer Society a soutenu cette position en déclarant qu’une plus grande régulation était appropriée en terme de santé publique, et notamment pour protéger les 300 000 jeunes vapoteurs. Une étude du ministère de la santé rapporte par ailleurs que 710 000 jeunes ont déjà expérimenté l’e-cigarette.

Le Dr S. Subramaniam a rappelé que la nicotine était classée comme un poison depuis 60 ans dans son pays. “Au-delà de ses propriétés addictives, elle affecte les processus biologiques liés à la croissance et au développement du foetus, le cœur, le système nerveux central et provoque le cancer” a-t-elle conclu.


Pour aller plus loin : nos articles sur la Malaisie

  • Jeanluc Folliot

    y a un malaise en malaisie