Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Un magasin de cigarettes électroniques incendié volontairement à Laval

Un magasin de cigarettes électroniques incendié volontairement à Laval

Le magasin spécialisé "West Klope", 40 Rue du Val de Mayenne à Laval.

Le magasin spécialisé “West Klope”, 40 Rue du Val de Mayenne à Laval.

Westklope, un point de vente de cigarettes électroniques qui se trouve à Laval (Pays de la Loire), a été ravagé par les flammes en début de semaine, plus précisément lundi aux alentours de 5 heures du matin.

Le bâtiment était en flammes lorsque les pompier sont intervenus au petit matin de la rue Val-de Mayenne. Ce commerce présentait une surface de 50 mètres carré et il a été totalement détruit, ainsi que sa réserve. Cet incendie a nécessité l’intervention d’une trentaine de pompiers et d’importants moyens techniques.

Malheureusement des voisins des appartements environnants ont été intoxiqués, et deux d’entre eux ont été blessés “par des gaz chauds, au niveau des cuisses” comme l’a indiqué le capitaine Cognard, l’un des pompiers en charge de l’intervention. Ce point de vente avait ouvert ses portes en octobre 2013 et les enquêteurs estiment qu’il s’agit d’un incendie criminel.

Par ailleurs, nous apprenons également d’après Ouest-France que la pizzeria située juste à côté a été également touchée par la fumée, le bâtiment nécessitant une “décontamination complète”.


Via Ouest France [1, 2]

Review Author:Review Date:
  • Roger Arbogast

    Personne ne se plaint d’avoir été empoisonné par les vapeurs de PG/VG qui ont été crées par la chaleur de l’incendie ? C’est étrange

    • Tony Fiant

      Attends que le nuage, comme en 86, de VG/PG ait survolé la planète. Je suis sur que l’on va trouver des traces de PG dans le thym sauvage des gorges du Verdon dans 10 ans 🙂

  • Yvon Novy

    Au delà des soucis que tout cela cause au propriétaire, et peut-être au(x) employé(e, s ), heureusement que les enquêteurs ont trouvé des élément qui leur permettent d’affirmer qu’il s’agit là d’un incendie criminel, sinon certains auraient été prompts à mettre çà sur le compte de batteries, ou de l’inflammabilité de e-liquides !

  • Tony Fiant

    Vendeurs de mort et pyromanes…
    Je suis mauvaise langue mais, hormis un éventuel problème d’ordre personnel, les soupçons se portent évidemment vers….

    • Remz

      … Un concurrent
      , une arnaque à l’assurance
      , un client mécontent
      , le truand qui rackette le quartier ?

      • Tony Fiant

        Je penche pour le… 5ème element 🙂

  • Remz

    Ça me pose question quand même cette histoire. Le pg ça flambe, bon c’est pas violent mais stock de liquide + chaleur de l’incendie (vaporisation) + flamme, est ce que ça ne pourrait pas donner un bon brouillard bien détonnant ?

    • Tony Fiant

      On va demander à Farsalinos de faire des tests 🙂
      Blague à part, je crains que ce fait divers entretienne encore un peu plus l’image d’une vape négative.
      Les fumées, les gazs et le reste se retrouvent dans la plupart des incendies par la combustion de tout ce qui est combustible soit presque tout. Je ne connais pas le stock moyen d’une boutique mais ce n’est pas des centaines de litres de e liquide. La même chose dans une supérette ferait bien plus de dégâts au rayon droguerie.
      Ensuite, lorsque les températures atteignent des centaines de degrés comme dans un incendie, la vapeur ne reste pas longtemps sous forme d’un nuage, l’excitation des atomes par l’apport d’énergie de la chaleur les fait s’éloigner tres tres vite les uns des autres coupant ainsi une éventuelle chaine explosive… si tant est que çe soit possible.

  • Jean-Hugues Betton

    Merci pour votre soutien et le relais national de l’incendie dont ma boutique de province a été victime.

    Une enquête est toujours en cours, mais nous sommes certains que le feu à une origine criminelle.
    Je viens de perdre le fruit d’une année de travail acharné en une nuit.. cela fait mal au coeur lorsque l’on essaye d’apporter les meilleurs conseils aux neo-vapoteurs et de partager une passion avec les plus aguerris; ma boutique devait déranger quelqu’un à tel point d’y mettre le feu !

    C’est vraiment bouleversant et terrifiant..

    Je suis un vapoteur passionné par la vape et son univers qui a ouvert sa première boutique il y’a un an pour permettre aux personnes n’ayant pas envie ou le temps de passer des heures comme moi à l’époque sur les forums et/ou à regarder des vidéos sur Youtube pour avoir le conseil nécessaire pour démarrer avec le bon matériel dans les meilleures conditions.

    Ma clientèle n’a cessé d’augmenter au cours de cette année car mes clients trouvaient chez moi le matériel et le conseil qu’ils ne trouvaient pas dans d’autres boutiques des alentours; grâce à ce succès, j’ai pu ouvrir ma deuxième boutique début septembre et comptait en ouvrir quelques autres dans les petites villes aux alentours pour permettre à tous d’avoir un accès à la cigarette électronique autre que dans des bureaux de tabacs…

    Si cela vous intéresse, je vous tiendrais au courant de ma réimplantation à Laval (53).

    Je vous remercie encore pour votre soutien.

    Jean-Hugues BETTON,
    un vapoteur passionné.

    • Tony Fiant

      Vraiment désolé pour toi. J’espère que le(s) coupable (s) seront identifiés, je pense qu’il n’est pas très difficile de découvrir qui cela pouvait déranger dans un rayon de quelques kms… hallucinant que des êtres pretendument humains détruisent et mettent des vies en péril vraisemblablement parce qu’ils perdent des sous sous.
      N’hésites pas à te faire de la pub pour te relancer tel le phœnix…
      Au moins, avec la vape, il n’y a pas de cendres et on ne brûle rien.
      Bon courage à toi.

  • Yvon Bruler

    On a eu la même chose et aussi à Laval (Quebec). Apparemment, un italien
    d’origine n’aurait pas apprécié qu’un québécois d’origine ouvre un magasin de
    cigarette électronique, non loin du sien. Il parait même que les pratiques
    commerciales du concurrents québécois d’origine sont très agressives (ouverture
    à tout vent de succursale) , ce qui est normal, nous sommes dans une économie
    libre et les boutiques de cigarette électroniques n’échappent pas aux lois du
    marché, but visé croissance et profit à tout prix.

    Le coup du cocktail Molotov est souvent attribué au crime organisé,
    plusieurs restaurants et autres commerces ont été incendié de cette façon.

    Mise à part les passionnés, le commerce des cigarettes électroniques doit
    surement attirer les criminels, les banques ne financent pas ce genre de
    commerce et les marges ne sont pas si élevées, alors qui a de l’argent à
    disposition ?

    La loi de la concurrence doit fonctionner car si on retrouve en oligopole
    avec des pratiques de criminel ce n’est pas bon pour nous consommateurs.