L’OMS invite ses membres à réglementer ou interdire l’e-cigarette

Les projets de rapports et comptes rendu des discussions de la Conférence des Parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac sont désormais en ligne. Parmi les points clés on retrouvera :

  • éviter que les non-fumeurs et les jeunes ne se mettent à utiliser des inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine, en prêtant une attention particulière aux groupes vulnérables ;
  • réduire dans toute la mesure possible les risques potentiels que présentent les inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine pour les utilisateurs et protéger les non-utilisateurs de l’exposition à leurs émissions ;
  • empêcher le recours à des allégations sanitaires infondées au sujet des inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine ; et
  • veiller à ce que les activités de lutte antitabac ne soient pas influencées par les intérêts commerciaux et autres liés aux inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine, y compris les intérêts de l’industrie du tabac ;
  • INVITE les Parties à envisager d’interdire ou de réglementer les inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine, y compris en tant que produits du tabac, médicaments, produits de consommation ou autres catégories de produits, le cas échéant, en s’attachant à assurer un haut niveau de protection de la santé humaine ;
  • INVITE INSTAMMENT les Parties à envisager d’interdire ou de restreindre la publicité en faveur des inhalateurs électroniques de nicotine, la promotion et le parrainage ;
  • INVITE les Parties et l’OMS à surveiller intégralement l’utilisation des inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine, en incluant les questions pertinentes dans toutes les enquêtes opportunes ;

Merci à Nathalie

Review Author:Review Date:
  • en fait, il faut lire:
    veiller à ce que les intérêts financier de Big-Pharma liés à la lutte “anti-tabac” ne soient pas influencés par les intérêts commerciaux liés à la vape… ^^

    • Titan

      Oilà.

  • Guillaume Pabst

    interdire le tabac qui tue 78000 personnes par fait avéré interdire l alcool qui tue aussi a son tour fait avéré aussi et laissé les fumeurs décider de leur avenir personnel et bien sur surveiller les buralistes qui vendent aux mineurs a longeur de temps

    • enora

      Pas tous….il ne faut pas generaliser….

      • Tony Fiant

        C’est vrai, j’ai déjà vu des mineurs de l’autre côté du comptoir dans certains patelins…

  • Yvon Novy

    Uns seule petite lueur d’espoir dans ce document, presque uniquement à charge envers la cigarette : “inviter l’OMS à établir un rapport d’experts…. en présentant les toutes dernières données concernant les effets des inhalateurs électroniques contenant ou non de la nicotine sur la santé, leur rôle éventuel dans le sevrage tabagique”…
    Juste la toute dernière partie de phrase, sinon tout le reste est à inclusivement à charge que ce soit pour le tabac, mais aussi envers la cigarette électronique, les formes de tabac sans fumée ??? (le tabac à chiquer, le snus ?…) Dans ce cas, les substituts nicotiniques vendus en pharmacie sont aussi des formes de “tabac sans fumée”, non ?
    L’idéal de l’OMS ? : un monde sans tabac, c’est écrit noir sur blanc. Mais elle ne hiérarchise aucunement les risque entre les différentes formes de consommation de nicotine. Si ! Juste les produits de sevrage tabagique produits (mais aussi et surtout vendus) par BP trouvent grâce à ses yeux !

    • Tony Fiant

      Et encore, même dans cet extrait bien trop léger pour avoir un poids quelconque versus le reste, il y a le mot éventuel qui jette aux oubliettes tous les témoignages, les études déjà menées et les constats du changement des parts de marché.
      J’y vois plus un leurre histoire de montrer qu’ils sont exhaustifs et objectifs… sachant qu’ils ne le seront pas.

  • Frédéric Charles

    En fait, rien de neuf par rapport à la TPD …

    • Tony Fiant

      sur le fond, non, sur la forme, si car on monte d’un cran dans la création d’une pseudo légitimité qui va servir de base consolidatrice pour justifier les mesures coercitives contre la vape.

  • Donovan

    j’ai même pas fini ma lecture tellement sa me donne la gerbe… pitoyable.

  • Tony Fiant

    Ils ont rendu leur dictée énoncée par BT.
    Allez, l’OMS, à la niche maintenant, tu vas avoir ta pâtée.

    • Yvon Novy

      Énoncée par BP, plutôt ! Se sont les seuls à ne jamais être cités.

      • Tony Fiant

        De toute manière, ils travaillent main dans la main, d’abord BT t’intoxique et quand tu es malade, BP prend le relais et ensuite ce sont les pompes funèbres.
        En plus, tu payes à chaque étape.
        De toute manière, les corrupteurs près l’Organisation Mafieuse de la Santé sont légion.

  • guitou34

    “Interdire les inhalateurs électroniques”.
    Bon, ben tant pis, je vais passer au full méca.

    • Remz

      Pourquoi tant pis, c’est vachement bien le méca

      • guitou34

        Simple petite blague pour souligner la difficulté technique de ce genre d’interdiction.
        Ceci étant, l’intérêt du full meca est dans sa robustesse. La tension qui diminue au fur et à mesure que la batterie se vide ne me semble pas un avantage.
        Bonne vape

        • Titan

          Difficulté technique? Mon c …! le képi de base ne cherchera pas à comprendre et verbalisera tout stylo qui fume, électro ou méca. Y’a 30 ans, la CB libérée à donné quelques dérapages policés notoires!

    • Tony Fiant

      Je vois bien le futur, enfin pour nos profils, comme cela : full meca + DIY

      • Remz

        Ouais moi aussi. Seul truc chaud , ce sera de se procurer les bases nicotinées

    • Titan

      Excellent, ça, faudrait quand-même décortiquer correctement leurs putains de directives pour vérifier s’ils ne l’ont pas prévu …

  • Soys

    L’OMS est complétement cinglée, ce n’est pas nouveau, mais imaginons les interdictions de la vapoteuse, juste un instant.

    Il va se produire une contrebande immense à partir des pays qui appliqueront pas l’interdiction, donc l’économie des pays pratiquant la prohibition sera plombée encore plus qu’ils ne le sont par la crise systémique. Le marché noir sera proportionnel à la discrimination envers la vapoteuse, on risque de reproduire le schéma des années 30 avec la prohibition des USA, y compris dans les e liquides qui ne seront pas forcément de qualité, voir dangereux , les arômes toxiques seront légions, le PG/VG, la nicotine ne seront pas toujours de qualité pharmaceutique, et il y aura des vapoteurs qui continueront à vapoter, tous ne sauront pas toujours où se procurer du matériel fiable et non toxique. Si les pays de appliquent ces mesures, et beaucoup le feront, à moins d’exposer une RÉSISTANCE sur ns failles, en organisant des campagnes d’information basées sur les études scientifiques, SOYONS NOS PROPRES MÉDIAS!

    • Tony Fiant

      Tout à fait ce à quoi je pense et le rapprochement avec la prohibition de l’alcool est évident et les mécanismes seront les mêmes.
      On peut pousser le bouchon plus loin encore avec la prostitution, pas de débat sur le fond du plus vieux problème du monde, mais elle était plus saine, au propre et au figuré, il y a un siècle…

    • Titan

      Un ch’tit détail cependant, Soys … s’il reste possible d’être “nos propres médias” avec les restrictions actuelles et pires à venir, nous ne sommes pas nos propres législateurs … gros souci, ça 🙁

      • Soys

        C’est pour quoi il faut informer sur ns relâche en attendant d’avoir une assemblée constituante pour définir de nouvelles règles de vie commune, une 6ème République, qui seule peut définir un nouveau cadre hors des compromis avec l’OMS, Big Tobacco, Big Pharma. Une assemblée constituante élue pour le peuple, avec des citoyens provenant du peuple et ne pouvant pas se présenter pour un autre mandat, assemblée dont les travaux seraient soumis au peuple pour accord, voilà pourra couper les ailes des vautours qui cherchent à nous faire crever de la clope. Il n’est qu’à voir les conditions pour lesquelles la pub est autorisée en Angleterre, rappelons tout de même que dans la pub il sera interdit de mentionner que la vapoteuse est moins dangereuse que la clope, pour se rendre du bien fondé de mes propos.

        Parenthèse politique fermée, je n’ai aucune envie de me prendre le chou avec quelqu’un, nous ici pour défendre la vape, quelque soient nos opinions politiques.
        🙂

        • Titan

          Gag, c’est hyper utopique à souhait, mais je plussoie à donf!
          pour le côté “moins dangereux”, il suffirait qu’un journaliste correctement doté par la nature le déclare au 20 h, appuyé par un invité du genre Farsalinos qui affirmerait preuves à l’appui et sans notion de pub quelconque, que si tous les fumeurs se mettent à vaper, le cancer du poumon du fumeur disparaîtra de France.

          • Soys

            Pour cette utopie, nous l’avons déjà fait en 1789 😉

  • Non, mais là où va t’on ? Pendant que le tabac continue à tuer chaque jour que Dieu fait, on veut nous interdire de justement ne pas retomber dans la spirale infernale de la vente du tabac, après l’on se demande pourquoi tant de jeunes quittent la France, je suis en rage de voir ce que je vois et de lire de pareils choses, sommes nous vraiment un pays démocratique ?? Moi je veux être libre, de mes pensées et de vaper car c’est grâce à ça, et je ne suis pas la seule, que j’ai arrêtée la clope, je suis atteinte d’une HTAP (hypertension artérielle primitive) et depuis l’arrêt total de la TUEUSE et bien mon HTAP est en voie de guérison, si ça ce n’est pas 1 preuve, et puis fini, le manque de souffle etc. Bref, je ne vais pas monopoliser le site, mais la liste est longue des bienfaits que m’apporte la e-cigarette…. À cette heure, et ayant lu ces dernières nouvelles, je suis en rage. Et si je pouvais je le HURLERAIS au monde entier….

    • Tony Fiant

      Démocratie, tu peux oublier…
      Liberté de penser, elle commence à être ébréchée en partant toujours sur des intentions louables mais cela commence toujours comme cela.
      Liberté de parler, là, on est déjà bien bien bridés.
      Alors, la liberté de vaper, je crains le pire.

      • Je me demande ce qu’est votre vie pour me faire une telle réponse, mais la vie que j’ai traversée à été semée, comme beaucoup, de beaucoup d’embûches et je rêve, maintenant à 49 ans d’expérience changement. Mais je pense que nous ne nous comprendrons pas et je perds mon temps à tergiverser avec vous, sur une Vie que j’imaginerai meilleure, sur ce en attendant je vape en toute Liberté et que ça continue

        • Titan

          Anne-Betty … freine un peu … Tout le monde ici est d’accord sur le fond (même s’il y a sûrement des “observateurs”). Il nous reste à s’accorder sur la forme, et sur la nature et le nombre d’actions possibles pour enrayer des privations de plus en plus nombreuses de libertés individuelles toujours justifiées par des “c’est pour votre bien, bande de moutons”. La vape n’est qu’un exemple mais elle représente un réel danger pour des puissances financières énormes. Et ce qui est le plus marrant, c’est qu’elle n’a pas besoin d’argent pour faire peur … La vape se suffit à elle-même.

        • Tony Fiant

          Tergiverser ?
          Compris 😉

    • Yvon Novy

      Je ne sais pas pourquoi tu parles de la France ici ? Nous commentons les écrits de l’OMS qui sont sortis de leur conférence à Moscou. Et a voir ce qui se passe dans bien des pays, nous sommes bien loin d’être les plus à plaindre, même s’il faut rester très vigilant et actifs pour la suite.

      • Titan

        Gaffe Yvon, si on ne fait rien en se contentant de se dire qu’on n’est pas les plus à plaindre, l’autre dégénérée va parvenir à rendre l’E-Cig carrément illégale. Elle a besoin que le tabac perdure pour pouvoir continuer à vendre ses patchs Nikitin.