Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Un lobby américain de santé émet un avis positif sur la cigarette électronique

Un lobby américain de santé émet un avis positif sur la cigarette électronique

Un lobby américain de santé cardiaque cautionne l’usage de l’e-cigarette par les fumeurs qui n’ont toujours pas réussi à se sevrer. Il s’agit de l’American Heart Association qui encourage ainsi à demi-mot la cigarette électronique dans une période ou de nombreux organismes affichent leur réticence sur ce dispositif outre-Atlantique.

Vers un arrêt potentiel du tabac

Au Québec les débats de santé s'intensifient.

Au Québec les débats de santé s’intensifient.

C’est notamment le cas de la Société canadienne du Cancer par l’intermédiaire d’André Beaulieu qui pense qu’il est nécessaire de “se pencher sur sa popularité inquiétante auprès des jeunes, qui la trouve cool.” Francine Forget Marin, de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC concède que la cigarette électronique “peut-être un potentiel pour l’arrêt du tabagisme” mais elle nuance en affirmant que “cela reste à être prouvé”.

Le pneumologue Gaston Ostiguy se satisfait de la prise de position de l’American Heart Association, il rappelle avec force l’efficacité de ce produit puisqu’il estime qu'”elle a permis à 80 à 90 % de [ses] patients d’arrêter”.

Le docteur Junot est sur la même ligne : “il est temps qu’on cesse de mettre autant de bémols au Québec à une méthode qui a permis à tellement de gens de finalement écraser pour de bon” explique-t-il.

La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, avait exprimé il y a quelques semaines sa volonté d’effacer cette “zone grise” dans laquelle évolue le produit pour le moment au Québec.


Source: Le Journal de Montréal

Review Author:Review Date:
  • Tazmanyak

    Faute spoted 🙂
    “se pencher sur sa popularité inquiétante auprès des jeunes, qui la trouve cool.”
    Plutot “qui la trouvent cool”

    • Titan

      Oui ,y’avait faute, mais elle est moins grave que celle qui réside dans le sens de cette phrase. A les entendre “la popularité de la E-Cig est inquiétante auprès des jeunes”. Et la popularité des MBO ou des KML auprès de ces mêmes jeunes, elle est anodine bicoz moins cool?
      Je blague pas, là, mais je me demande si l’interdire aux mineurs n’est pas une connerie dans l’absolu …? Aujourd’hui, un jeune de 12 ans qui veut fumer fumera (époque, mimétisme, appartenance à un groupe, fruit défendu etc…). Mais à ce jeune qui veut fumer comme papa, si on ne lui laisse “pas le choix” en pratique et que la chose lui sera “officiellement permise” en version E-Cig, se tournera-t-il vers le tabac ou vers la E-Cig? Vers l’interdite qui tue ou vers l’éventuelle permise qui agacerait velu Marisol? (je suppose qu’elle ne fume pas, mais elle ferait mieux d’écraser, des fois …).

      • Tony Fiant

        C’est tendancieux. Un jeune fume pour x raisons mais l’une d’elle est l’interdit. Ce facteur n’est pas négligeable et interdire signifie encourager assez fréquemment chez eux.
        C’est le côté “ah ouais, j’suis pas assez grand pour fumer (ou vapoter), tu vas voir”
        Il est interdit d’interdire etait finalement un slogan assez pertinent.

      • Tazmanyak

        Mon commentaire n’enlève rien a la gravité et au ridicule de la situation.
        Depuis qques jours, les articles positifs autours du VP se multiplient, mais en effet il reste ce sacro saint “passerelle vers le tabac” qui semble poser tant de problemes de conscience a beaucoup. Il me semble pourtant que les cloppes restent en vente libre … on fait pas pire que les cloppes comme passerelle vers le tabac.
        C’est terrible de tirer a boulet rouges sur l’ecig pour cette raison.

  • Tony Fiant

    Voilà une position que j’estime : on ne sait pas tout mais, pour l’instant, c’est bénéfique donc pourquoi pas.
    Pas d’encouragement mais pas de dénigrement et chacun fait comme bon lui semble en son âme et conscience.

  • Randall

    Concernant la position de l’AHA, je crains qu’il y ait méprise. Voir par ex. le JIM du 26 août dernier :

    L’AHA et le CDC dénoncent la e-cigarette
    http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:3QFiJlhbio4J:www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/laha_et_le_cdc_denoncent_la_e_cigarette_147099/document_actu_pro.phtml+&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

    “Pour établir ses recommandations l’American Heart Association
    s’est basée sur une revue de la littérature réalisée par 10
    chercheurs sous l’égide de Aruni Bhatnagar (Université de
    Louisville dans le Kentucky).

    “La e-cigarettes est tout d’abord déclaré dangereuse par
    l’institution car elle cible les jeunes et peut installer une
    dépendance à la nicotine, et menace de « re-normaliser »
    l’usage du tabac, ce produit étant présenté comme « cool et
    sexy » par les fabricants.
    Pour l’organisation, l’e-cigarette, contenant de la nicotine,
    devraient être soumise aux lois qui s’appliquent aux produits du
    tabac. L’AHA recommande ainsi des lois strictes pour réduire le
    marketing et les publicités qui ciblent les jeunes et se positionne
    contre l’utilisation d’arômes dans ces cigarettes. Elle presse
    aussi la FDA (Food and Drug Administration) de finaliser les
    réglementations fédérales d’ici la fin de l’année.”

    Rappelons que l’AHA a été fondée en 1915 par Procter & Gamble pour faire la promotion de son huile de soja… Sous influence industrielle depuis l’origine!

  • vaccalluzzo graziella

    Bravo aux scientifiques