L’innovation dans la vape, de l’empirique à l’empiré

Et si la cigarette électronique entrait dans une phase de stagnation technologique, après les progrès réalisés ces dernières années, passant du « toujours mieux » au « toujours plus » et parfois au « toujours inutile » ?

Une insatisfaction programmée

La connectivité entre smartphones et vaporisateurs commence à faire son apparition ...

La connectivité entre smartphones et vaporisateurs commence à faire son apparition …

Un vapoteur un peu geek, un peu collectionneur, un peu à l’affût de toute nouveauté, a forcément vécu ce moment : confortablement installé, avec le meilleur MOD du moment, le meilleur atomiseur du moment, le meilleur liquide du moment (selon lui) et le meilleur montage du moment (selon la mode), se demandant « quoi de mieux », ignorant encore que, quelques jours plus tard, Mod et atomiseur prenant la poussière, un fond de flacon de son ex-liquide préféré désormais déchu finissant de se perdre sur une étagère, il prononcerait les même mots pour un tout autre matériel.

Allez, on est entre nous, personne ne regarde, vous pouvez l’avouer. Moi même, j’ai vécu ces moments extatiques et éphémères de Graal vapotesque enfin atteint au moins une fois par semaine l’an passé. Jusqu’à me rendre compte que, récemment, je n’avais pas changé de Mod depuis trois mois, que mon atomiseur de prédilection restait le même depuis le même moment, à peu de choses près, et que cela faisait six mois que je ne vapais plus que sur du microcoil-coton.

Bref, plus aucune excitation du côté des nouveautés, ne vous énervez pas, j’y reviendrai. Les dernières sorties, pour le moment, semblent osciller entre le « toujours plus » et le gadget inutile.

Perfectionnements empiriques

Soyons clairs : je ne dis pas que le dernier atomiseur de chez Machin, modeur grec d’origine philippine qui fait réaliser ses plans en Allemagne par l’intermédiaire d’un producteur russe est mauvais. Il est même très bon, mais le principe de la chambre réduite en bas de l’ato avec une alimentation par effet Venturi n’est pas tout à fait foudroyant d’originalité. Peut être que cet ato fait mieux que le Kayfun, mais justement : c’est une amélioration, pas une nouveauté.

Pareillement pour les MODs. Le dernier en date à avoir apporté une innovation technologique, et même plusieurs, c’est le Pipeline Pro, dont nous avions déjà dit ici tout le bien que nous en pensions. La réplique arrive, avec des cartes qui sont capables de sortir du 30 watts là ou le Pipeline Pro n’en sort « que » 20.
Formidable, ces MODs seront certainement très bons, une fois essuyé les plâtres des versions 1 pour certains, mais sera-t-il utile de les acheter si vous possédez déjà un bon MOD ?

En somme, la question est : combien d’entre nous iront chercher leur sweet spot à 30 watts ?

Ceci n’est en rien une critique : c’est bien, c’est très bien même, que des fabricants continuent de plancher sur les moyens d’améliorer la vape. Mais les améliorations ne sont pas des nouveautés, et les futurs atomiseurs, ou MODs, devront vraiment apporter une amélioration nette du rendu et/ou du confort d’utilisation pour s’imposer. Ce qui rend ridicule certaines courses à la puissance : oui, un jour, un type arrivera à sortir un MOD capable de monter à 100 watts en courant lissé sans faire exploser son client. Sauf que le liquide n’aura, à cette valeur, plus beaucoup de goût.

En un mot, à moins d’une considérable révolution technologique, comme la vape au laser, ou une non moins considérable amélioration d’un produit existant grâce à une idée ingénieuse, comme un dripper capable de contenir 5 ml de liquide sans risque de fuite (votre prix sera le mien), on se tourne vers une amélioration de l’existant avec un sacré objectif de qualité pour faire la différence.
Hé, dites : ce serait pas une bonne nouvelle, ça, finalement ?

Perfectionnements empirés

Mais il y a d’autres moyens la vape d’améliorer, du moins le pensent certains. Oui, comme Yoda je parle rien que d’y penser.

Ainsi, je découvrais de mes yeux effarés un excellent article sur le nom moins excellent site sur Ma-Cigarette.fr, un peu d’auto-congratulation ne nuit pas, qui détaillait les caractéristiques d’une e-cigarette « connectée ». En gros, vous vapez, et grâce à une application, vous voyez sur votre Smartphone le niveau de la batterie et la quantité de nicotine absorbée. Théorique, le niveau, bien entendu. L’ensemble étant destiné à « coacher » le vapoteur désireux de se convaincre des bienfaits de son nouvel outil.

Si Ghyslain, dans son article, a déposé le beurre de son scepticisme, je tenais, pour achever la tartine, à y étaler la marmelade de mon hostilité.
Parce que outre les problèmes de précision de ce type de mesure, l’ensemble du système va à l’encontre même de l’idée de vapote.

Devenir vapoteur, ce n’est pas se guérir, puisque ce n’est pas un médicament, ce n’est pas se punir, puisque ce n’est pas non plus un épisode de Elementary, c’est remplacer une addiction dangereuse assimilée à un plaisir, la cigarette, par une addiction vraisemblablement infiniment moins dangereuse, le vapotage, et créatrice de véritable plaisir (vous avez goûté les liquides de Green Vapes ? Vingt dioux, que c’est bon!). On arrête la cigarette plus ou moins rapidement, sans se forcer, à son rythme, puis, certains diminuent aussi au fur et à mesure du temps leur taux de nicotine, et c’est cool, man. Si c’est trop fort, on diminue la tension ou le taux de nicotine, si c’est trop doux, on baisse la résistance ou on resserre l’air flow.

Mais jamais, jamais, à aucun moment, je n’ai connu de vapoteur qui calcule combien de nicotine il avait inhalé, en combien de bouffées, de quelle durée, ou quoi que ce soit d’autre de ce genre. Si la vape est efficace dans l’arrêt de la cigarette, c’est justement par son aspect anti statistique, dans ce côté doux, plaisant, naturel et à son rythme.
Parce que ça, ça ressemble furieusement à une mauvaise nouvelle.

On se calme et on vapote frais

Toute cette affaire sent le coup marketing, sans vouloir offenser ses créateurs.
Je sais, on m’objectera que la critique est facile, mais l’art est difficile, ce à quoi je répondrai que, oui, certainement, ses créateurs ont plus de talent que moi en la matière pour avoir développé ce système, mais que c’est triste, selon moi, d’avoir gâché ce talent au service de ce produit somme toute inutile.

Si aucun vapoteur d’expérience, je peux me tromper, mais je le vois ainsi, n’achètera ce produit, probablement parce qu’il s’en foutra et que ça n’améliorera pas son expérience de vape, des débutants qui perçoivent la e-cigarette comme un produit d’arrêt du tabac à l’instar de ce qui se vend en pharmacie, acquerrons certainement cet objet.

Une vapoteuse dans une main, leur smartphone dans l’autre, ils calculeront combien de bouffées brèves et insatisfaisantes ils pourront encore tirer pour tenir jusqu’à la fin du film, le soir, afin de ne pas dépasser le quota qu’ils se seront autorisés, comme les accros de la diététique calculent les calories de leur repas. On va voir arriver les anorexiques de la vapote.
Du coup, pour ces utilisateurs là, la vapoteuse sera assimilable à une contrainte et une punition. Tout le contraire de la « philosophie » de la vape, et probablement de ce qui contribue à sa réussite.
C’est dommage, parce que les créateurs de cette application ont la maîtrise technologique pour le faire, qu’ils auraient pu utiliser à autre chose, de vraiment utile et profitable. Je suis sûr que nos chers lecteurs et nos lectrices adorées vont les aider en laissant en commentaires plein d’excellentes idées pour de futurs produits.

Ce qui serait dangereux, en revanche, c’est que d’autres s’engouffrent dans la brèche, que tout le temps de cerveau disponible pour l’amélioration de la vape se consacre à la vacuité.

Review Author:Review Date:
  • Randall

    Bien vu ! Les femmes qui – sans raison médicale – pèsent leurs repas et comptent les calories (je n’ai connu que des femmes, il y a sans doute des hommes aussi mais bon, on fait court) sont selon mon expérience des personnes coincées, frustrées, obsédées. Elles mangent peu et surtout MAL. Ce qui n’est pas bon pour leur moral, ni pour leur qualité de vie…

    Ceci dit j’avais pensé, lors de la sortie du premier eVic que ces fonctionnalités pourraient être intéressantes pour des études scientifiques sur le vapotage.

  • Grib8s

    J’ai un evic et j’avoue que ça fait quelques mois que je n’ai pas regardé mes consos… le seul avantage que je lui trouve c’est de pouvoir varier le voltage (varier le wattage est assez risqué étant donné que l’evic ne détecte pas toujours la même intensité d’une même résistance d’un allumage sur un autre..)

    Par contre je recherche toujours LE clearo qui me permettra de vaper sans glouglou d’un jour sur l’autre et dont la résistance tient bien sans avoir à la rincer, mais là je crois que je peux rêver encore un peu..

    Je vais malgré tout me laisser tenter par l’Aérotank en espérant avoir un débit d’air accru 🙂

    Quand on est geek, on est geek.. on se refait pas comme ça 😉

    • BWONE ANNÉE !!!

      ” (varier le wattage est assez risqué étant donné que l’evic ne détecte pas toujours la même intensité d’une même résistance d’un allumage sur un autre..) ”
      -euuuu, non, n’importe quel mod va te montré une résistance par exemple à 1.8ohm, et après 1.9ohm, etc. c’est souvent le cas ,sans être risqué, c’est juste normal.

      • Grib8s

        Le soucis c’est que du coup ça change le nombre de volts envoyé dans la résistance et donc le gout du liquide… c’est du vécu sur l’evic..

        • BWONE ANNÉE !!!

          j’ais tester plusieurs mod, et perso le pire était l’évic pour son coté “gadget” et assez instable et fragile, mais sinon tu peu me croire sur parole, je ne vap que en watts variable et c’est parfait ( 8watts le matin tranquillou, 10/12 watts la journée)

          • Grib8s

            l’evic je n’ai rien à lui reprocher, je l’ai depuis 8 mois et il tient bien, donc pour ma part il est costaud.
            Le seul truc c’est que des fois il m’envoie trop de volts pour la résistances selon sa détection. donc je reste en voltage variable et pas wattage variable 🙂

          • BWONE ANNÉE !!!

            si il te convient bein c’est cool alors 😉
            après si pour la même résistance, il te marque genre 1.8ohm, et ensuite 2.5ohm, la y’a un souci, ça oscille sa oui, mais de peu quoi (genre +/- 0.2ohm)

          • Grib8s

            non ça varie de 1.8 à 2.0 sur une résistance théorique à 1.8, mais ça suffit à rendre un liquide dégueu 😉
            A bonne entendeur, bonne vape à toi 😉

          • BWONE ANNÉE !!!

            la seul fois ou si peut de différence de ohm me donner une vap dégeu, c’étais à cause des mini protank 2 et leur joint merdique à la résistance, et la oui pour un rien, goût de cramé direct, mais sinon en principe ça ne change rien.

          • Alexis Finn

            Ce qu’affiche ton MOD est la vérité, certains ohmmètres intégrés sont de meilleure qualité que d’autres, mais sa mesure est suffisamment exacte pour que ça fasse pas vraiment de différence.
            Après il est tout a fait normal qu’une résistance varie quelques peu de valeur suite a son utilisation. Si ta résistance de 1.5 passe à du 1.6 au bout de quelques temps c’est parce-qu’elle oppose a présent réellement plus de résistance au courant.
            Et les résistances de rechange ont des valeurs approximatives car il est très difficile de reproduire exactement la même résistance plusieurs fois d’affilé (Oui la NASA le fait mais en même temps c’est plus cher), c’est pour ça qu’ils affichent en général “+/- 0.2”.
            Mais dans tous les cas ton MOD lit la valeur réelle de la résistance et donc applique le voltage qui va bien.

            Par contre avec l’Aspire ça seras plus ou moins le contraire car les watts sont divisés entre les résistances. Donc une résistance “dual-coil” à 10 watt ça ferait seulement du 5 watt par résistance, et ça pourrait paraitre light (ou en tous cas plus light que la claque qu’on s’attendais à prendre avec une double résistance).

  • mauritanien

    Pour le dernier article je suis en relation avec les jeunes boss de Smoke Watchers et je leurs ai tenu ce discours pour les vapoteurs confirmés qui n’iraient pas vers ce produit. De plus ils parlaient de la dangerosité de la nicotine et la je leurs ai dit qu’il ne fallait pas dire des inepties et je les ai mis en relation avec Jacque Le Houezec et Elva pote.
    pour les autre articles c’est très bien écrit et j’y adhère pleinement. Merci.

  • Alexis Finn

    Le problème est que tout le matériel qu’on utilise sert uniquement à nous procurer une bonne vap.

    Donc avec un maximum de saveur, un hit satisfaisant et (si on aime ce genre de choses) un gros nuage de vapeur.

    Le tout devra se faire sans fuite et sans difficulté.

    Or actuellement avec des appareils comme le Kayfun, le Taifun, le Dripper 3D, ou le Magma, on atteint déjas le sommet en matière de hit/vapeur/saveur. Seras-t’il possible de faire mieux ? oui probablement un peu, mais la différence seras-t’elle vraiment notable? Probablement pas.

    Pour ce qui est des batteries, le Provari nous offrait déjas plus ou moins le top pour ce qui est du MOD électronique (d’accord pas de wattage, et le menu pourrait être plus réactif etc… mais ce sont vraiment des détails accessoire qui au final ne modifient en rien la qualité de la vap).

    Et bien sur pour ce qui est des MOD méca, au final tout est dans les matériaux utilisés et s’il est certain qu’un MOD en or massif aura une perte de puissance moindre qu’un MOD en cuivre ou en acier, encore une fois la micro différence de l’ordre de quelques centièmes de volt ne seras certainement pas notable du point de vue de l’utilisateur.

    Reste que ces appareils au top sont des atomiseurs reconstructible qui nécessitent une certaine implication de la part de l’utilisateur, et ces MOD au rendu impeccable sont franchement cher.

    Donc au final il reste 2 solutions:

    -Un atomiseur reconstructible simplifié qui permettrait même au dernier des manchots de pondre une résistance impeccable en moins de 10mn.

    -Un MOD haut de gamme capable de concurrencer un Provari ou un Nemesis mais à moins de 100€.

    Mais ça c’est franchement difficile, du coup les fabricants se rabattent sur des fonctionalités gadgets comme le suivi de sa consommation ou la possibilité de monter à 30 watt sachant que ces options, sans être totalement inutiles, ne serviront au final qu’a une toute petite minorité de vapoteurs (oui certains veulent pouvoir suivre leur consommation, et d’autres veulent pouvoir faire un montage en quad-coil sur leur MOD électro à 30 watt, ce qui fait 7,5 watt par résistance).

    Donc actuellement la technologie de l’ecig arrive plus ou moins à maturité car quoi qu’on fasse il parait hautement peu probable qu’on obtienne un meilleur rendu hit/saveur/vapeur.
    Reste à démocratiser ces appareils au top en facilitant leur usage et en baissant leur prix, afin que tous puissent en profiter.

    Alors certes avoir une améliorations dans les menus, l’affichage, plus de possibilités, plus d’information etc… c’est chouette, mais nous avec un microcoil à 1.5ohm, une mêche en coton bio, le tout dans un Kayfun posé sur un provari réglé à 4V on as déjas un rendu quasi-idéal. Donc c’est que le reste on en as pas besoin, c’est juste le petit Geek en nous qui nous fait baver devant le nouveau DNA-30, et le Kraken.

    En dernière note, je dirai que la baisse de prix c’est pas gagné car quand on compare un Aspire à 30€ et ses résistances à 3€ pièce avec un Kayfun Lite Plus à 75€ + 15€ pour suffisamment de kanthal et de coton pour tenir des mois façile…. ben franchement on est en droit de se demander si ça vaut vraiment le coup de craquer sur le nouvel Aspire. Mais c’est là justement que le Geek ressort et nous souffle a l’oreille “oui tu as déja le top, mais c’est nouveau et ça à l’air bien quand-même, il faudrait l’essayer pour voir”.

    • BWONE ANNÉE !!!

      “-Un MOD haut de gamme capable de concurrencer un Provari ou un Nemesis mais à moins de 100€.”
      -mis à par qu’il est encore sous forme de prototype , et non en version final, le petit Quantic de la vaperie s’en rapproche.
      bien sur, les pro-provaris vont dirent que c’est pas terrible, blablabla, mais rien que pour son écran et ces infos au quantic, je dis grosse claques au vieux provari archi has-been et chère. mais je ne suis pas un geek de la vap, j’aime juste vapé sans dépensé plus que dans les clopes, point.

      • Alexis Finn

        Il as en effet l’air bien sympa ce Quantic. J’aimerai connaitre la fréquence des pulsations électriques (si c’est un signal pulsée) mais de toute façon je pense que tous les fabricants de MOD électronique haut de gamme ont du soucis a se faire car les couts de productions vont forcément êtres revus à la baisse.
        Pour ce qui est des MOD méca on voit déja bien le phénomène avec Fasttech qui propose de très bonnes copies (et d’autres moins bonnes) à un cout beaucoup plus compétitif.

        De toute façon moi ce que je veux c’est l’atomiseur reconstructible pour les nuls et là encore on s’en rapproche méchamment.
        Reste le prix d’un Kayfun qui peut sembler excessif mais Passer de 130€ pour la v3.1 puis à 75€ pour le lite plus qui n’as absolument rien à envier a la version full… ben mine de rien ça fait déjas presque la moitié du prix qui s’est envolé. Et cette tendance n’est pas prête de s’inverser.

        Mais il demeure le fait que je doute qu’on trouve une astuce pour améliorer significativement le ressenti de l’utilisateur par rapport a ce qui se fait actuellement.
        C’est juste les prix qui vont baisser.

        • Tony Fiant

          Je confirme : je suis nul, j’ai un russian et j’en suis à mon dixième coil, tous fonctionnent et je me suis même permis des variantes dans les mèches.
          Après, il y a encore une marge d’amélioration de d’ergonomie : un ingénieux système de clips qui pourrait remplacer les MINUSCULES vis, voilà le type de nouveauté qui ferait progresser la vape en rendant plus accessible au plus grand nombre un maximum de matériel.

          • Guillaume Bailly

            Dixième coil seulement ? débutant, va ! 🙂

          • Tony Fiant

            Non, en fait 25 mais les 15 premiers, sur un remontage sur Protank, ont tous été loupés. Je ne suis donc pas un débutant mais un nul expérimenté, nuance.
            Mon épouse qui n’arrive pas à décrocher complètement de la cigarette alors que je lui ai refilé enfin donné mes protank et un evic me laisse entendre qu’elle ne serait pas contre un reconstructible depuis qu’elle a testé le russe.
            Donc, je vais devenir un nul expérimenté sous pression.
            Burn out en vue 🙂

            A mon avis, encore 25/30 ans et je serai au point à moins que je ne remplisse le rôle de la mèche avant ce délai :))

            Après, ne soyons pas trop dans un état extatique quant aux progrès technologiques, un mod est un étui pour accu qui alimente une résistance. L’électronique embarquée est loin de l’informatique quantique…

            Je pense que les vraies avancées, outre un écran incurvé 4K de 5 pouces, seront les petites astuces pour simplifier le quotidien du vapoteur : ne plus avoir les doigts tout gras, faire un coil les yeux fermés grâce à d’ingénieux systèmes “mécaniques”, etc.

            Le reste relève de la surenchère que l’on trouve dans tous les domaines de consommation.

      • Tony Fiant

        Le quantic… voilà un mod qui m’énerve. Mécanique et électronique, très bel ecran, 24 watts, un sympathique constructeur français et un prix contenu… donc que du bon, innovant, pas (trop) cher et on aide notre économie.
        … mais le look, la finition et les boutons sont “artisanaux” et du coup freinent l’achat compulsif.
        Je pense que la vaperie sera conscient de ce fait et nous proposera des V2, etc. au look plus recherché et évitera ainsi le syndrome français : concevoir des carrosses de technologie mais sous une apparence de citrouille.
        Si ce sera le cas, je prends sans hésiter !

  • Stef31

    Smoke Watchers, Smokio, ces noms empruntés ou choisis pour leurs marques commerciales, ne font que démontrer le peu d’Intérêt à la “culture Vape”… çà me fait penser a Picasso et la marque aux chevrons, et on peut espérer, peut-être, que dans 10 ans, certains termes, verbes ou mots trop proches de la “culture tabac” ne seront pas repris ou utilisés maladroitement. Produits geek : le fameux VapeCase, pour iphone ? ça mériterait un test complet ? et bien plus intéressant, que ces marques, qui surfent que sur l’addiction…

    • Tony Fiant

      Cela ne va pas être facile car il y a 2 familles de vapoteurs :
      1) Ceux qui le font pour arrêter de fumer et, en ce cas, il ne s’agit que d’une phase temporaire, ces marques s’adressent essentiellement à cette population
      2) Ceux qui ont remplacé le tabac par une nouvelle activité de loisir, les mauvaises langues diront que c’est une autre forme d’addiction
      Vaste débat mais lorsque l’on voit tous les matériels disponibles, la variété des arômes, les possibilités de montage, les réglages, on a un éventail immense de plaisirs gustatifs et odorants qui dépassent tellement la simple addiction résiduelle à la nicotine que l’on peut légitimement réclamer le statut d’activité de loisir/détente.distraction à la vapote

  • Karl Wake

    Non moi je vais juste changer de clearo.
    Pas content du T2, T3 encaisse pas assez sur une batterie Twist, donc on va tester les Aspire pour les trucs qui ont besoin d’être un peu chauffés, et Evod pour les fruités.