Les vapoteurs ont en moyenne 34 ans et sont des hommes

"E-cigarette : une étude dresse le portrait robot du vapoteur" sur le site du Nouvel Obs

E-cigarette : une étude dresse le portrait robot du vapoteur” sur le site du Nouvel Obs

Les sceptiques quant à l’efficacité de la cigarette électronique vont pouvoir consulter les résultats d’une étude réalisée récemment en République tchèque.

Il s’agit de la revue médicale Chest qui évoque le travail de Peter Hajek, du centre britannique pour le tabac et l’alcool à l’Université Queen Mary de Londres, qui a interviewé pas moins de 1 738 tchèques au sujet de leur consommation de tabac et d’e-cigarette.

Dans ce pays, le produit est commercialisé dans des points de vente spécialisés, sur internet mais également dans les bureaux de tabac.

L’étude révèle d’une part les motivations des vapoteurs. Près de 40% d’entre eux déclarent utiliser la cigarette électronique afin de réduire leur consommation de tabac. Puis 28,3% d’entre eux affirment l’avoir adoptée pour l’utiliser dans les lieux où l’interdiction de fumer est en vigueur.

Enfin, 27% des personnes interrogées disent vouloir définitivement arrêter la cigarette.

D’après le média Pourquoi-Docteur (Nouvel Obs), qui relaie les résultats de cette étude, des scientifiques britanniques affirment que 6 utilisateurs réguliers d’e-cigarette sur 10 ont baissé leur consommation de tabac d’environ 10 cigarettes au quotidien. Un fumeur sur cinq qui essaye la cigarette électronique deviendrait vapoteur régulier.

Le profil moyen d’un vapoteur a en outre pu être brossé grâce à cette étude.

Les utilisateurs réguliers de l’e-cigarette sont âgés en moyenne de 34 ans et ce sont plus souvent des hommes. Nous apprenons également que les personnes qui l’ont testée ont 31 ans en moyenne.

Certaines personnes ne sont pas encore certaines de l’intérêt de passer de la cigarette traditionnelle à l’e-cigarette. Le secrétaire général de la Société Française de Tabacologie, Gérard Mathern, ne doute pas à ce sujet et avait évoqué l’été dernier la dangerosité de la cigarette traditionnelle :

La cigarette contient par exemple du goudron, une substance extrêmement toxique et collante qui transporte beaucoup d’éléments toxiques. A la longue, il cause le cancer de la gorge et du poumon, et le cancer de la langue chez les fumeurs de tabac à rouler (…) [Le Tabac] est notamment responsable des maladies cardiovasculaires chez les fumeurs ” avait-il affirmé.


Source : Do e-Cigarettes Have the Potential to Compete With Conventional Cigarettes?: A Survey of Conventional Cigarette Smokers’ Experiences With e-Cigarettes : http://journal.publications.chestnet.org/article.aspx?articleid=1714565 (via http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/E-cigarette—une-etude-dresse-le-portrait-robot-du-vapoteur–4233.html)

Review Author:Review Date:
  • Alexis Finn

    Ce profil du vapoteur moyen ne m’étonne pas du tout.
    Concernant l’age ça correspond a mon sens à l’âge auquel on commence à réellement se rendre compte qu’on est loin d’être immortel et que notre santé se dégrade, aussi il y as fort a parier que bon nombre de ces personnes ont déja essayé d’arrêter de fumer via des méthodes plus “traditionelles” et ont échoués.
    Pour le coté masculin, pour moi l’explication est simple: Le coté gadget technologique prévaut très clairement sur le coté mode ou esthétique de l’appareil, rare sont les e-cig qui ont un look réellement féminin la pluspart sont au contraire très phalliques.

    • nightbringer57

      Et puis, plus qu’ailleurs, plus c’est gros, mieux c’est :p
      (posté depuis mon russian monté sur un roller :p )