Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Les temps sont durs pour Big Tobacco

Les temps sont durs pour Big Tobacco

Lorillard vient de racheter une seconde compagnie d'e-cigarettes.

Les ventes du cigarettier Lorillard auraient diminué de 40% au dernier trimestre 2014.

Le paysage s’assombrit pour l’historique industriel du tabac Lorillard. En effet, le groupe américain voit ses ventes de tabac et d’e-cigarettes baisser simultanément selon un média spécialisé dans les analyses financières. Notamment connu pour commercialiser les marques Newport, Maverick et True, le troisième plus grand distributeur de cigarettes aux États-Unis pourrait subir progressivement la prise de conscience sanitaire des consommateurs et l’augmentation des taxes.

Selon le CDCD (Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies), le pourcentage de fumeurs adultes est passé de 20,9% en 2005 à 17,8% en 2013 aux Etats-Unis. Nous avons vu que la baisse du tabagisme en France est également constatée.

Lorillard a réalisé une acquisition importante en avril 2012 en s’appropriant la marque Blu e-cigs puis en rachetant les actifs de Skycig en octobre 2013. Mais d’autres concurrents de taille se sont peu à peu imposés sur le marché du vaporisateur outre-Atlantique. Il s’agit notamment d’Altria avec sa cigarette électronique MarkTen, et Reynolds American et son e-cigarette Vuse. Lorillard captait toujours 30% du marché de la cigarette électronique lors du dernier trimestre 2014, mais ses ventes ont décliné à cette période de 40%. Une accord financier entre Reynolds American et Lorillard serait en cours de finalisation et pourrait aider le second groupe à remonter la pente.


Via Seeking Alpha

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Ben on va pas pleurer, hein …! 🙂