Les obstacles à la cigarette électronique selon Jacques Le Houezec, consultant en santé publique.

Jacques Le Houezec, spécialiste de la dépendance tabagique s'exprime sur Project Syndicate

Jacques Le Houezec, spécialiste de la dépendance tabagique s’exprime sur Project Syndicate

Jacques Le Houezec est un pharmacologue spécialiste de la nicotine et de la dépendance tabagique, il est également consultant en santé publique sur ces questions. Il a présenté il y a quelques jours les obstacles au développement de la cigarette électronique dans nos sociétés sur le site d’analyse Project Syndicate.

Selon lui, le danger de la nicotine est clairement sur-évalué. Elle est certes en partie responsable de l’addiction des fumeurs à la cigarette traditionnelle, mais de nombreuses informations incorrectes sont relayées à son sujet, au détriment des vaporisateurs personnels. Des cas rarissimes d’ingestion d’e-liquide contenant cette substance par des enfants ont notamment contribué à exacerber l’inquiétude du grand public à son égard.

La défiance des autorités sanitaires et des gouvernement à l’encontre de la cigarette électronique est par ailleurs pointée du doigt par Jacques Le Houezec. L’OMS a par exemple fait part de son inquiétude sur ce dispositif, tandis que les députés de l’Union Européenne ont élaboré des mesures restrictives concernant l’e-cigarette dans la direction sur les produits du tabac.

La cigarette électronique a néanmoins conquis de nombreux fumeurs malgré l’apparition de ces barrières. D’anciens fumeurs promeuvent le produit à travers les réseaux sociaux, et ils sont très nombreux à avoir réussi à diminuer leur consommation tabagique et à s’être totalement sevré grâce à cette alternative. Jacques Le Houezec considère donc le dispositif comme une chance pour la santé publique, à l’image d’autres solutions comme le Snus en Suède, à l’origine de la baisse significative du nombre de cancer du poumon dans ce pays.

Un article à lire sur Project Syndicate

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Comme je l’ai déjà posté ailleurs, la présence ou non de nicotine dans la E-Cig n’est pas le seul “problème”. En fait, les difficultés de la Vape, NOS difficultés sont énormes et multiples:

    1) “L’esprit vape” est très jeune, très loin d’être mature, pour les indifférents, les antis-vape de toutes formes comme pour les pros-vape. Il balbutie dans tous les domaines: comportemental, gestuel, éducatif, culturel, historique …

    2) Un grande partie des pros-vape ne se rend même pas compte qu’elle travaille contre elle-même, notamment dans l’aspect très “consensuel” de son discours. Le “consensuel” n’a jamais sauvé des vies dans la proportion systématique et factuelle “73000 morts – zéro mort”.
    Le consensuel est en revanche très pratique pour d’une part être considéré
    comme une faiblesse pour les gens concernés, et d’autre part comme un excellent moyen pour les décideurs d’asséner des lois et restrictions drastiques enrobées de belles phrases floues et généralistes à tiroirs (on est décidément et définitivement trop cons pour comprendre). Le consensuel est, pour un
    politique, comme un contrat d’assurance dont les “petites lignes” sont prévues dans les 3000 pages qui suivent mais ne sont pas encore écrites.
    Mais attention! … Votre signature (leur arrivée au pouvoir) est déjà bien
    visible en bas de la dernière page.

    3) L’enfant vient de naître dans une petite maternité de campagne, les obstétriciens affirment qu’ils n’ont jamais vu un bébé (oui, oui … JAMAIS!) en aussi parfaite santé avec autant de promesses d’avenir, et qu’il n’aura par exemple … jamais besoin ou envie de sucre. Le vendeur de bonbons va faire la gueule et le dentiste n’aura plus un client pour soigner les dents cariées, dont 50% mourront arrachées, décidément trop atteintes et incurables. Une catastrophe, tout ça!
    Faut euthanasier le bébé et faire en sorte qu’il ne puisse surtout pas se reproduire!

    4) Le tandem MST/PhillipMorris
    commencent à se mêler du problème parce que l’un est l’autre perdent beaucoup d’argent. Il faut savoir qu’historiquement, et malgré les “mesures”
    prises (et notamment les énormes augmentations de prix/taxes pour
    “officiellement” combattre le fléau du tabac), JAMAIS une baisse des ventes de la tueuse ne s’était produite à ce point. Et il en est de même pas des substituts, les states montrent depuis longtemps que ça foire complet.

    5) La mauvaise foi hurlante des pouvoirs publics qui, soudoyés par le tandem cité plus haut, prétextent un principe de précaution sans jamais le citer (ils laissent ça à leurs interlocuteurs) car pour en parler officiellement, il faudrait pouvoir situer un “risque” de danger identifié, vérifié et avéré, et là y’a comme un pb … Ils préfèrent parler d’un “principe d’exemplarité” conseillé par un VRAI représentant en santé publique, qui (le pauvre) est partagé entre la
    VRAIE VÉRITÉ, la médicalement inoffensive, celle qui dérange et qui représente une menace pour des intérêts financiers énormes, et “ses petits copains d’association” comme il le dit lui-même, et surtout les aides dont il a
    besoin pour continuer à exercer son art. Car le corollaire à tout ça, c’est la
    survie de l’hôpital et des services de santé qui, dans leurs formes actuelles,
    sont programmés à disparaître. Et pour continuer à pérenniser les causeurs de
    pannes/maladies et les réparateurs/médecins, rien de tel que la mauvaise foi.
    Et plus c’est gros, mieux ça passe: “Le rapport que j’ai signé? je l’ai pas lu” (Dautzy), “Votre étude sur la passerelle finalement inexistante pour les jeunes? M’en fous, j’ai un truc émanant du Haut Conseil qui dit le contraire” (MST).
    Et c’est ce genre d’individu qui formatent et décident de la vie de millions de
    gens en se basant sur une “estimation personnelle” issue d’ignorances volontaires. Pour reprendre une phrase qui n’est pas de moi:
    “il faut absolument “protéger” les jeunes du truc inoffensif qui peut les éloigner du truc cancérigène dont 40 % d’entre eux sont dépendants et qui en tuera un sur deux”!
    Au nom de “l’exemplarité”, interdisons le vapotage en public, la pub, et l’information réelle (et bientôt ton forum, mon cher Ghyslain) au profit de l’intox de masse.
    Avec le slogan stylé qui déchire: Life With Cancer For Ever.

    6) Et enfin (j’arrête là, ce pavé est déjà indigeste en longueur), la désinformation, la manipulation et l’intox distillées savamment par nos moyens de communication qui, bridés dans le fond, la forme et “le temps de parole consacré” aux sujets abordés, contribuent parfois malgré eux, à diaboliser une solution pleine de promesses déjà vérifiées.

    Mais d’autres problèmes sont à combattre … l’incompétence de certains
    revendeurs, les excès en tous genres, etc …

    Mais accessoirement, si la VAPE était VRAIMENT aussi dangereuse que ce que MST, l’OMS le prétendent, BIG Pharmaco/Tobaco ne se serait pas engouffré dans la faille?
    Qu’ils auraient ignoré le “Boulevard du grave-danger-identifié-vérifié-avéré”?

    Pourquoi cherche-t-on frénétiquement et d’ans l’affolement le plus complet à très vite légiférer, interdire et taxer alors que rien de médical et/ou de scientifique ne l’oblige?

  • Nom

    Cela fait 18 mois que je vapote après 2paq/J/45 ans, je me demande s’il s’est passé une semaine sans une nouvelle alarmante au sujet de VP. Des mèches …….. au port USB etc.. Hier, ce fut le pompom : la toile des vapoteurs s’est enflammée . Franchement il faut être sûr de soi pour continuer à vapoter et je rejoins Mr. Le Houezec qui dit il y a des ex fumeurs qui refument à cause de tout cela et des peut-être futurs qui renoncent. C’est si facile de se trouver une excuse quand on commence à ne plus fumer. N’Y a-t-il pas moyen de faire la une des journaux papier et TV en faveur du VP. ???
    Je suis à O mg pas par peur de la nicotine mais pour me préparer au pire .

    • Titan

      Qu’est-ce que tu entends par “te préparer au pire” ?

      • Nom

        je suis en diy et j’achète mes produits en France et j’ai bien peur que cela deviendra plus possible et plutôt très risqué si la Belgique maintient sa ligne . Ici les produits nicotinés sont interdits. Donc je suis en 0 mg au cas où. EN plus malgré mon gros passé de fumeuse cela ne m’a pas posé de gros problèmes mais un peu quand même.
        Ne fait le marché transfrontalier pourra être interdit selon la directive de UE EN 2016

        • Titan

          Ok, les produits nicotinés sont interdits chez toi … j’en suis navré … Mais ont-ils des moyens de vérification et de contrôle pour faire appliquer cette turpitude?
          Et t’achètes tes bases “physiquement” en france ou tu passes par le Net?

          • Nom

            je passe par le net. A l’instant je viens de me mettre en colère contre le plus grand hebdomadaire belge “le vif” qui relaie depuis quelques heures l’étude japonaise. Je suis scandalisée et je vais me désabonner de ce torchon de ce pas. Bonne soirée à vous.