Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les jeunes vapoteurs américains inquiètent les autorités

Les jeunes vapoteurs américains inquiètent les autorités

Alors que le tabac recule, l'expérimentation de l'e-cigarette chez les jeunes inquiètent toujours autant les autorités américaines.

Alors que le tabac recule, l’expérimentation de l’e-cigarette chez les jeunes inquiètent toujours autant les autorités américaines.

Une nouvelle étude rapporte que les lycéens de l’Iowa (état du Midwest des Etats-Unis) expérimentaient plus la cigarette électronique que la cigarette classique. Plus de 77 000 adolescents ont été interrogés à l’automne 2014. 11% des étudiants du secondaire ont affirmé avoir utilisé un vaporisateur dans les 30 jours précédent l’enquête, ce pourcentage n’était que de 9% en ce qui concerne les cigarettes de tabac.

La vente des deux produits est toutefois interdite aux personnes de moins de 18 ans dans cet État, mais elles parviennent cependant à s’en procurer sans grandes difficultés. Jerish Oshel, chargée de superviser les programmes anti-tabac pour le département de santé, a indiqué que l’utilisation des e-cigarettes par les adolescents américains avait triplé depuis 2011. Les autorités américaines, comme européennes, refusent toujours de faire un lien entre la popularisation du produit et la baisse de la prévalence tabagique.

Gregory Conley, président de l’American Vaping Association, a quant à lui souligné dans l’enquête le fait que les utilisateurs réguliers de cigarettes chez les adolescents étaient plus importants que les utilisateurs réguliers de cigarettes électroniques (4% pour les cigarettes et seulement 1% pour les vaporisateurs). Selon Gregory Conley, les personnes travaillant sur la santé publique devraient s’intéresser aux moyens nécessaires pour continuer à faire baisser la prévalence du tabagisme chez les jeunes. Et non s’attarder sur ceux qui expérimentent la cigarette électronique ou d’autres produits alternatifs délivrant de la nicotine. Il justifie cette position en affirmant que ce sont les cigarettes qui sont à l’origine de 99% des toutes les maladies mortelles liées au tabac.

L’enquête révèle par ailleurs que la consommation d’alcool et de marijuana a diminué chez les jeunes. En 2005, 41% des adolescents de l’Iowa avait déclaré avoir bu une boisson alcoolisée dans les 30 jours précédent leur interview, ils n’étaient plus que 23% dans ce cas là en 2014. L’usage de la marijuana chez ce type de public est quant à lui passé de 13 à 11%.

Review Author:Review Date:
  • Camé Leon

    “Il justifie cette position en affirmant que ce sont les cigarettes qui
    sont à l’origine de 99% des toutes les maladies mortelles liées au tabac”

    Pas facile è comprendre au début, mais 1% des maladie mortel reliée au tabac ca représente alors les fumeur de pipe, de cigars la chique et autre ?