Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les géants du tabac attaquent le marché de la cigarette électronique

Les géants du tabac attaquent le marché de la cigarette électronique

Un article paru dans le journal en ligne du NACS (National Association of Convenience Stores) fait vent des intérêts commerciaux qu’ont les grands fabricants de tabac dans le développement et la vente de cigarettes électroniques. Encore une confirmation que le marché de l’e-cigarette tel qu’on le connait actuellement ne va pas tarder à subir de lourds changements, surtout quand on regarde le profil de ces compagnies.

Quatre géants du tabac travaillent déjà sur la cigarette électronique

Les géants du tabac parlent vapote

Ca parle “vapote” chez les géants du tabac

Attention on sort l’artillerie lourde, publié récemment par le Financial Times, quelques uns des acteurs les plus costauds de l’industrie du tabac émettent publiquement leur intention d’attaquer le marché.

On commence par PMI (Philipp Morris International) qui déclare via son vice-président de la communication, que la cigarette électronique (et ses dérivés) sera l’un des grands sujets de l’industrie dans les prochaines années et qu’elle représentera un segment significatif en terme de revenus. Philipp Morris annoncent qu’ils lanceront une cigarette Marlboro en 2016 qui utilisera du tabac sans combustion.

L’année dernière la BAT (British American Tobacco) a monté Nicoventures, une division commerciale dédiée aux méthodes de fumer dites alternatives. Le directeur scientifique de la compagnie, David O’Reilly, annonce qu’ils lanceront également des inhalateurs de nicotine dans les prochaines années. Monsieur O’Reilly pense que le marché des méthodes alternatives au tabac n’est pas une niche mais bien véritablement une solide branche du marché et que la British American Tobacco va se concentrer à proposer des produits plus sains pour les fumeurs sans pour autant compromettre le plaisir de fumer.

Quant à l’Imperial Tobacco, dont on sait déjà qu’elle a des parts dans la société Ploom (voir l’article sur la e-cigarette au tabac), elle se positionne dans la mouvance de ses concurrents à en juger par les propos de l’un de ses porte-paroles, Alex Parsons. Ce dernier pense en effet que les gens veulent se rapprocher de plus en plus des méthodes plus saines de fumer et que cette demande ne cesse de croître. Monsieur Parsons ajoute qu’il y a quelques années encore personne ne parlait de la cigarette électronique alors qu’aujourd’hui on assiste à une prolifération de sociétés spécialisées.

Source: Financial Times – http://www.ft.com/cms/s/0/1881ad44-e484-11e1-affe-00144feab49a.html#axzz23dHWZAtS et Nacsonline – http://www.nacsonline.com/NACS/News/Daily/Pages/ND0814122.aspx

Selon vous quelles conséquences cela aura sur le monde la cigarette électronique ?

Réagissez sur ce sujet en utilisant la section commentaire ci-dessous.

 

Review Author:Review Date:
  • Jeanlouis Intellicig

    On peut également noter le rachat de Blu… Au début, nous pensions qu’il n’était pas de l’intérêt des majors du tabac de s’intéresser à la cigarette électronique. Devant la source de revenus que cela peut représenter, ils ont apparemment changé leur fusil d’épaule! Jean-Louis pour Intellicig UK

    • Bonjour Jean-Louis, effectivement on avait déjà parlé de Lorillard, ainsi que de Reynolds d’ailleurs, dans cet article http://www.ma-cigarette.fr/reynolds-sinteresse-a-la-cigarette-electronique/

      Cela va aller également dans le sens de la forte régulation qui est en train de se produire, Big Tobacco 1 – Big Pharma 0 ? 

  • thomas68

    Le bon coté c’est que cela va permettre de faire le ménage car il y a trop de produits à qualité variable qui marchent une fois sur deux voir qui sont vraiement douteux pour notre santé !!!
    Par contre est ce que les industriels du tabac vont sortir des cigarette electronique vraiement saine ? la est la question car je doute que faire chauffer du tabac soit meilleur pour la santé que vapotter une ecig !!!

    • oui c’est vrai que je miserais plus sur mes e-liquides que sur du tabac chauffé, mais ça reste quand même une alternative intéressante. De ce que j’ai vu sur ce genre d’ecig c’est que le volume de fumée est ultra médiocre, rien à voir avec nos jus. Ceci étant comme tu dis, le fait que les gros acteurs s’y mettent cela peut rehausser la qualité des produits.

      • yotraxx

        En ce qui me concerne, c’est une TRÈS MAUVAISE idée:

        Si les cigaretiers s’y mettent, c’est à coup sûr dans l’esprit des gens un lien entre la cigarette trad et la E-Cig. Résultat, les états se pencheront dessus, taxeront, voire interdiront…

        Alors même que la e-Cig est de loiiiiiiiin bien moins nocive (nous en savons tous quelque chose, amis vapoteurs !).