Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les enfants de parents accrocs au tabac ont plus de risque de le devenir à leur tour

Les enfants de parents accrocs au tabac ont plus de risque de le devenir à leur tour

Denise B. Kandel de l’Université de Columbia à New York et son équipe s’est intéressée aux enfants de fumeurs et leur relation au tabac. Les conclusions de leur étude ont été publiées le 17 septembre dans l’American Journal of Public Health.

parents-enfants-addiction

Des gènes qui prédisposent à l’addiction au tabac pourraient être transmissibles

Quand les parents sont accrocs au tabac, le risque que les enfants deviennent dépendants à la nicotine à leur tour est beaucoup plus important selon Kandel. Les chercheurs se sont basés sur ces données collectées entre 2004 et 2012 auprès de 35 000 couples de parents et leurs enfants âgés de 12 à 17 ans.

Selon Maria Melchior, chargée de recherche à l’Inserm “la nicotine est la substance psychoactive la plus addictive qui existe”. Toutefois, quelques individus peuvent ponctuellement fumer sans devenir dépendant. Ceci peut être déterminé par les gènes impliqués dans le système de récompense du cerveau ou par la façon dont la nicotine est métabolisée, explique-t-elle encore.

Il est possible que les mères influencent beaucoup plus leurs enfants que les pères car elles passent plus de temps avec eux et servent de modèles pour les comportements liés à la santé.

D’autres facteurs rentrent en ligne de compte selon les auteurs de cette étude. Les enfants peuvent être influencés par l’éducation des parents, leurs croyances sur le tabac et l’utilisation d’autres substances.

Kandel explique par ailleurs que les parents prédisposés génétiquement à être accrocs à la nicotine pourraient avoir plus souvent des enfants génétiquement prédisposés à être également dépendants à cette substance.

Review Author:Review Date:
  • Strap

    Du gros n’importe quoi!
    Un joyeux mélange tabac/nicotine et surtout, cerise sur l’escargot, “la nicotine est la substance psychoactive la plus addictive qui existe”.